AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Blanche

avatar

Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Ven 26 Nov 2010 - 0:55

Blanche revenant d'accompagner des invités vit le carrosse s'arrêter et accueillit les visiteurs. Des armes ducales figuraient à la portière aussi déclara-t-elle en plongeant dans une révérence alors que la portière s'ouvrait :

Votre Grâce, Damoiselles, nous sommes ravis de vous accueillir en Provence!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne_de Zyelinski

avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 30/12/2009

Feuille de personnage
Nom: de Zyelinski
Prénom: Marianne
Province: Provence

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Ven 26 Nov 2010 - 9:38

Un jeune homme s'occupa d'elle fort prestemment:

- Sa Grandeur Marianne de Zyelinski, je vous invite à me suivre également. La Suite du vieillard à la source vient d'être préparée pour vous.

Marianne ne devait pas être beaucoup plus agée que lui mais elle joua son rôle, sourit et remercia:

- Merci bien, l'ami, je vous suis. La chambre du Vieillard à la source... je me demande si le nom est tiré d'un Vieux provençal... en tout cas, le retour à la source, c'est tout à fait pour moi, ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trilo

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Ven 26 Nov 2010 - 11:26

Un peu grognon et rempli de poussière pour avoir traversé une France de part en part, bizarrement remplie de françois. Plus habitué à la fraicheur des voyages au long cours, un marin se présenta aux gardes.

Dem... Bonj... Bonjour, veuillez annoncer Trilo de Kermeur, baron de Plougonvelin, protecteur de dame Pelotine. A ce qu'il parait des réjouissances doivent se faire ici-lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenn

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Ven 26 Nov 2010 - 13:43

Agacée.
Quand dans la tête blonde se mêlent et s'entrechoquent des considérations autre que les personnes présentes dans la salle, et aux festivités. Quand elle pense honneur et emmerdements, et que Maeve clame joie de vivre et petits fours.
L'hermine trépigne, intérieurement. De l'extérieur on ne voit qu'un masque joyeux et amusé, qui se fige car il est faux, mais persiste : il faut que les gens croient, pour ne pas que les gens l'embêtent.
Mais la vérité, c'est que toute cette agitation lui pèse.


- C'est quand qu'on arrive ?
- Quand est-ce que nous arrivons
, corrige t'elle avec patience, en tendant à son élève un regard adorateur et protecteur.
Try again, enchaine une voix intérieure.


- Regarde Blanche ! Y a plein de bretons déjà !
- Il y a...

Game over.
Et puis, est-ce que ça a une quelconque importance, après tout ? L'important, comme en témoigne la main chaude qui s'attire, aimantée, vers celle de Maeve, l'important, c'est encore de se retrouver avec les personnes qu'on aime, les personnes que l'on chérie et qui nous aiment en retour.

- Oui, il y a du monde. Mais ce n'est pas étonnant, des festivités de la sorte ne se produisent qu'une fois l'an. Crois tu, ma chère Maeve, qu'il y aura des montreurs d'ours et des cracheurs de feu ? Je nourris pour ces bêtes à poils un intérêt tout particulier.

On vint leur annoncer le lieu qui leur était destiné. Heureuse d'être avec Maeve, elle attendit que les roues soient tout à fait arrêtées pour sortir hors du carrosse, main tenue fermement par un valet qui se montrait et docile, et fort aimable. Là où, les convenances ne l'obligeant pas, certains se contentaient d'une pression dérisoire au bout des doigts, lui empoignait fort, et portait presque les silhouettes hors de la voiture.
Elle sourit, passa une main fraternelle sur le front de sa protégée, lorsque la petite Dénéré-Malines sortit au grand jour. Oui, il faudrait parler à Aimbaud, et à ce Nael, peut être. Maintenant que la relation ambiguë de Blanche et Maeve se tournait, semblait-il, de moins en moins vers la disciple et l'élève, ni vers la mère et la fille, mais deux sœurs, dont l'une se faisait plus vieille qu'elle ne voulait l'admettre, et l'autre plus si petite.
Oui, il faudrait parler à Aimbaud. En attendant...

Allons nous faire belle. J'ai mandé à Griet de mettre au fond du coffre des petites surprises pour toi, qui j'espère te plairont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena7

avatar

Nombre de messages : 3
Province : Comté d'Artois
Ville : Autingues
Date d'inscription : 19/11/2010

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Ven 26 Nov 2010 - 23:53

["Car j'étais sur la route toute la sainte journée..."]

Et une paire de Dames, une !

Les cartes s'abattent, rencontrent la planche en bois qui est posée entre les deux Artésiens, et le trépas s'installe.
De nouveau, la victoire. Qui a dit que les femmes ne savaient pas jouer ? Et surtout, gagner de l'argent elles-même, et ce, sans l'assistance du sexe opposé ? Groumpf, celui qui avait dit cette baliverne ne devait certainement pas connaitre la Harlegnan. Elle jouissait du succès, savourait l'expression peinte sur le visage de son adversaire quand il se rendait compte que la partie était terminée, et qu'il avait été vaincu. La Comtesse procédait à trois étapes.
Premièrement, elle adoptait un regard neutre, un regard qui se noyait dans celui de son adversaire et qui le submergeait, ne laissant aucune possibilité à ce dernier de déceler une faille dans sa mystification. Aucun défaut dans son visage, aucune commissure qui se soulève, aucun pincement de nez et Aristote seul sait que ceci était difficile pour la jeune femme qui avait l'habitude de le froncer, aucune morsure sur ses lèvres pulpeuses, une attitude marmoréenne. Telle une statue, elle attendait le bon moment pour achever la partie et anéantir tout espoir chez son rival.
Deuxièmement, l'épée de Damoclès. D'un léger mouvement du poignée, elle jeta ses cartes. Sa fameuse paire est à la vue de son compagnon de soirée, et il sait au plus profond de lui même que tout est terminé. La Dame gagne grâce à la Dame. Solidarité féminine !
Et troisièmement, son visage reprend vie. Un sourire malicieux s'épanouit sur ses lèvres, et une lueur taquine sillonne ses prunelles ténébreuses. Le triomphe, elle en raffole et là, c'était une belle victoire. Elle ramassa ses gains, et les remit en jeu. Bon, bien évidemment, elle ne remportait pas à tous les coups, elle ne s'appelait pas Irma, mais elle était tout de même chanceuse. Plusieurs parties remportées à la suite, ce n'était pas un si mauvais score. L'avantage du ramponneau, c'était que l'atmosphère s'était détendue et qu'un voile de détente avait envahi Elena. Jolan devait certainement sentir ce relâchement. Elle pouvait paraitre austère, acariâtre, dénuée de tout sentiment, mais au fond, c'était une sphère en feu. Ne jamais se fier aux apparences, jamais. Ses mirettes quittèrent leur point d'attraction. Perdue dans ses pensées, elle ne s'était pas rendue compte de son immobilité. Elle observa de nouveau l'homme et lui accorda un sourire confus, avant de lui répondre d'une voix légère.


Sachez que ce plaisir est partagé ! Je vous remercie d'avoir accepté de jouer quelques parties de ramponneau, le temps m'a paru beaucoup moins long en votre compagnie.

A peine les mots franchis de ses lèvres, qu'une agitation secoua le véhicule.

[Provence : Arrivée de l'escorte Artésienne.]

Le brouhaha ne faisait que de s'accroître.
A l'extérieur, la foule était en effervescence. Ici et là, badauds, artisans, paysans ou gredins arpentaient les alentours, vaquaient à leurs occupations tout en jetant quelques regards à la volée. La curiosité rongeant la Comtesse, elle se dirigea vers la vitre du véhicule, déplaça le rideau en velours grenat, et jeta un coup d'œil par l'ouverture. Malgré la saison automnale, quelques rayons perçaient les nuages et offraient ainsi une once de chaleur réconfortante. Elle ferma ses paupières, et huma l'air. Un air frais, et pur.
Elle n'eut guère le temps de savourer les paysages provençaux ; un soldat artésien lui annonça que le château était visible. Le coche aux armoiries artésiennes poursuivit donc sa route, et lorsqu'une tour de garde perça l'horizon, il s'y approcha. Le capitaine de l'escorte annonça leur arrivée, et tendit le vélin où était couchée l'invitation.


Sa Grandeur Elena Hale d'Harlegnan, Comtesse d'Artois, et Dame d'Autingues, et Messire Jolan Rovel.

A l'intérieur de l'habitacle, la jeune femme attendait patiemment, tout en regardant son cavalier. Petit sourire qui lui est destiné. Elle espérait que cette soirée lui plairait, car après tout, c'était bien le but. Se divertir, se moquer... Rire tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marzina

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2010

Feuille de personnage
Nom: de Montfort-Penthièvre
Prénom: Marzina
Province: Guyenne

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Sam 27 Nov 2010 - 1:03

Blanche a écrit:
Votre Grâce, Damoiselles, nous sommes ravis de vous accueillir en Provence!

Marzina, voyant que son père, qui était censé descendre en premier étant donné son rang, prenait un temps infini à ranger ses innombrables parchemins, elle prit son courage à deux mains (et sa robe aussi) et descendit avec toute sa grâce du carrosse, pour tomber nez à nez avec une adorable créature.

"Demat mademoiselle, je suis enchantée de votre accueil. Je suis Marzina de Montfort-Penthièvre, et j'accompagne avec ma soeur Awena de Montfort, notre père Sa Grâce Elfyn de Montfort, Duc de Retz. Nous sommes très honorés de visiter votre merveilleuse contrée. Nous vous suivons pour la suite."

Marzina tendit alors la main à sa soeur pour l'aider à descendre le marchepied, et après avoir attendu le papounet, suivit la jeune femme à travers le domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvain



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Sam 27 Nov 2010 - 2:55

Yvain vit arriver du monde et apercevant que Tounin discutait avec l'archidiacre il prit le relais. Ils étaient nombreux tous ces invites la fête serait belle.

Baroun Trilo, dit-il en s'avançant vers lui et en faisant une révérence, je vous accompagne dans la Chambre de Dame Pelotine, si vous êts son protecteur. . Nous vous avons préparé à son égard laChambre des lumières. Veuillez me suivre je vous y emmène.

Il s'avança ensuite vers d'autres arrivants.

Sa grandeur Elena Hale d'Harlegnan, Messire Rovel, la Suite des calanques vient d'être mise à votre disposition. Bienvenue en Provence ! Je vous y conduit, vous pourrez goûter un peu de repos après cette longue route et avant que les festivités ne commencent.


Dernière édition par Yvain le Sam 27 Nov 2010 - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pegasine

avatar

Nombre de messages : 6
Province : Duché d'Alençon
Date d'inscription : 27/11/2010

Feuille de personnage
Nom: de Sparte
Prénom: Pauline
Province: Duché d'Alençon

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Sam 27 Nov 2010 - 3:49

[ En Alençon]

La Chancellerie ressemblait à une fourmilière, comme toujours.
Au milieux de tous ces va et vient, un carrosse attendait le retour de son occupante principale.
La Consul avait expressément demandé un détour par son bureau sans en donner la raison. Après tout c'était elle qui commandait, le cocher c'était donc exécuté et attendait le retour de la dame.

Celle-ci finit par arriver, les bras chargé de caisses, suivit de plusieurs domestiques portant eux aussi des caisses.

Une fois la nouvelle cargaison chargé, la Consul grimpa dans l'habitacle et tapa sur la cloison pour donner l'ordre de départ.
Une longue route s'annonçait, elle s'installa donc au mieux et sortit un peu de travail d'aiguilles pour s'occuper.


[Plusieurs jours plus tard, à Avignon]

Enfin ils étaient arrivé à destination.
L'attelage stoppa devant le Château d'Avignon et l'aide cocher, un garçon d'environ 13 ans, sauta à terre et se dépêcha d'ouvrir la porte et de déplier le marchepied.
Se retournant vers la garde du Château, il bomba le torse, recouvert d'une épaisse chemise aux couleurs de la Seigneurie de sa patronne et, fier comme un paon, ben oui, il y a quelques mois encore il aidait ses parents dans les champs et maintenant recevait une éducation auprès d'une noble dame, s'écria.


Son Esc..Ecs... Excellence la euh.. la Consul auprès des Ambassades Étrangères du Duché d'Alençon Pauline de Sparte, Dame de Dampierre et de Nommay.

Un soupir de soulagement, il a presque pas bafouillé, et il se met près de la porte du carrosse pour aider la Consul a descendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miladyw

avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Sam 27 Nov 2010 - 15:05

[Dans son Bureau à la Chancellerie]

Aix attaqué ! Non mais pour qui se prennent-ils ces brigands ? Iskander merci, merci beaucoup d'avoir prévenu le Lyonnais Dauphiné et le Languedoc.

Ah non mais ça ne leur suffisait pas de s'en prendre à la République de Gênes ?!!


Constance écrivait des lettres à tout va tant dans son travail de maire, de Chancelière que de conseillère comtale...

La marquise doit être dans tout ses états.

Les ambassadeurs étaient prévenus, le pôle sécurité en alerte, les provençaux unis comme toujours devant un ennemi commun... Constance listait tout ce qu'elle avait fait, elle 'n'avait rien oublié. Dire qu'elle se rendait au bal pour l'Indépendance...

Elle avait fière allure dans sa robe de soirée. Ses cheveux qu'elle avait relevés en chignon étaient épars par endroit à force de courir partout. Elle avait toujours été maladroite avec les épingles à cheveux...


Bon je file prévenir nos invités. Nom de nom on avait bien besoin de ça !


[Avignon - Accueil]

Elle avance prudemment vers un des gardes et chuchote. Il fallait que personne ne panique...

Qui est encore à l'entrée et n'a pas eu de chambre ?


Elle entend la réponse et s'avance vers Le consul.

Votre excellence, je suis Constance de Champlecy, Chancelière du Marquisat des Alpes Occidentales.

Sa voix tremblait malgré elle.

Je... Il semble que nous vous ayons préparé la
Chambre de la soeur... Je vais vous y conduire et je vous demanderai de vous rendre rapidement en salle de bal.

Je suis vraiment confuse... Une armée attaque en ce moment même notre capitale. Je vais prévenir tout le monde en salle de bal. Il serait préférable que nous soyons tous réunis dans une même salle par mesure de sécurité...


Elle regardait la femme d'un sourire faible. Une attaque en pleine fête d'Indépendance voilà qui tombait vraiment mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfyn de Montfort

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Sam 27 Nov 2010 - 15:19

Rassemblant tous ses papiers, il fit un tas qu'il remit à un de ses gardes par la fenêtre de la coche.

Se levant accroupi pour pouvoir descendre, il plisse des yeux, surpris par la différence de luminosité et par le fait qu'il est passé son temps sur des vélins... Une dame les accueillent.


Demat dit intron,

légère révérence

Je n'ai pas foulé cette terre depuis que Son Altesse Lordfear m'y ait invité, en des temps plus sombre...la guerre faisait rage, mais le Marquis avait su se montrer des plus accueillants, comme si la menace ne grondait pas, malgré l'urgence de l'aide..., et n'ai pu qu'avoir une correspondance légère avec la Marquise... Nous vous suivons!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pegasine

avatar

Nombre de messages : 6
Province : Duché d'Alençon
Date d'inscription : 27/11/2010

Feuille de personnage
Nom: de Sparte
Prénom: Pauline
Province: Duché d'Alençon

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Sam 27 Nov 2010 - 16:32

Pauline écouta la Chancelière et fit la moue.
Bien la peine de quitter un Duché encore en crise pour arrivé dans un Marquisart attaqué. Aristote devait lui en vouloir pour lui refuser un repos même de quelques heures.

La Chambre de la soeur ? Haussement léger de sourcil. Bon, d'accord elle était jeune veuve mais non, non, non, aucune envie de devenir soeur!

Un éclat de compréhension dans les yeux vert, une légère rougeur sur les joues, la Consul finit par répondre après une révérence.


Enchanté de vous rencontrer Excellence.
Je puis comprendre que cette attaque ne tombe point au bon moment... Une attaque ne tombe jamais au bon moment de toute façon.

J'ai apporté quelques caisses de liqueur de poire en signe d'amitié entre nos contrés, ou voulez-vous que mes gens les déposent ?


Et voilà, elle parle, elle parle, et la Chancelière a déjà plusieurs longueurs d'avance.
Reprenant les bonnes habitudes, Pauline le va délicatement ses jupons noirs et trottina jusqu'à rattraper la Chancelière, direction : la Chambre de la soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolan

avatar

Nombre de messages : 3
Province : Artois
Ville : Cambrai
Date d'inscription : 22/11/2010

Feuille de personnage
Nom: Rovel
Prénom: Jolan
Province: Comté d'Artois

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Sam 27 Nov 2010 - 19:59

Entrée du château

Vingt deux écus perdus au total. Jolan fit la moue tout en remettant son argent dans sa bourse. C'est qu'elle avait de la chance la comtesse! Sortir des paires de dames comme ça, ce n'était pas donné à tout le monde. Mais la chance tournait forcément, et il la battrait une prochaine fois. En attendant, voila que leur escorte les annonçait. Aucun doute cette fois ci, ils étaient arrivés. Et le jeune homme n'en était pas mécontent. Lui qui était d'un naturel énergique, passer plusieurs journées d'affilées dans un carrosse, même en si charmante compagnie, cela laissait des traces. D'habitude, c'était à pied qu'il voyageait. Et si cela ne tenait qu'à lui, il sortirait du carrosse comme un diable de sa boite, pour courir comme un fou en se jetant sur le premier péquenot venu pour le plaquer au sol, comme il l'aurait fait à la soule. Oui mais la, il s'agissait de faire bonne figure. Et même mieux! Aussi, quand la voiture s'arrêta, il fit un petit geste de sa main gauche, la paume tendue vers Elena, lui indiquant la porte. Et comme elle lui souriait, son visage copia son expression.

Je vous en prie.

En même temps, il notait le titre d'Elena. Votre grandeur. Désormais, il l'appellerait ainsi. Ou tout du moins devant les autres invités. Elena n'en avait d'ailleurs pas trop parlé de ces invités. Peut être n'en savait elle pas grand chose. Le blondinet, curieux de nature, se reprocha de ne pas lui avoir posé la question, même s'il se doutait que la fête réunirait plutôt des nobles. Il risquait grandement de faire tâche parmi toutes ces personnalités.

Allons, allons. Papa était loin de faire tâche parmi les hauts dignitaires champis. Si ces couillons l'avaient écouté, ils n'en seraient pas la. Rends toi digne de l'Artois, de papa maman, et d'Elena, pensa-t-il.

Et alors que les yeux sombres du garde qui tenait la porte du carrosse ouverte regardaient à l'intérieur pour connaitre la raison de la sortie tardive du jeune Rovel, Jolan se leva et gratifia le garde d'un sourire avant de descendre le marche pied. Il prit son temps, refoulant l'envie de bondir. En même temps, il aurait eu du mal, avec son mantel, sa robe et ses bottes. Il n'était guère en tenue soulesque, mais heureux de voir que ses choix vestimentaires allaient servir à bon escient. Il cligna légèrement des yeux pour s'habituer à la nouvelle luminosité, avant de regarder autour de lui. Il y avait du monde, régnait une activité comme il en voyait rarement. Déjà, un homme se montrait à la hauteur d'Elena. Restant légèrement en retrait, mais pas trop pour ne pas que l'on croit qu'il était simple domestique d'Elena, le jeune homme salua d'un signe courtois de la tête l'homme visiblement chargé de les accueillir. Rendez vous pris dans la chambre des Calanques. Qu'étaient des calanques? Il n'en avait aucune idée. Mais s'installer lui plaisait. Il pourrait en profiter pour visiter un peu le château. Et si ce n'était pas le cas, il tenterait de faire une visite plus tard.

Laissant la comtesse répondre à l'homme qui ne s'était pas présenté, le blondinet regarda à nouveau discrètement autour de lui. Plusieurs damoiselles venaient de descendre un carrosse portant des armoiries totalement inconnus de sa mémoire. Elles semblaient se faire accueillir par une dame non moins charmante, puis s'en allèrent hors de sa vue, vers l'intérieur du château. Vu les vêtements et la prestance, nul doute qu'il s'agissait d'une famille noble. Tout comme la dame qui descendit d'un autre carrosse. Elle était annoncé par un garçon qui devait avoir l'âge de son frère Guilhem. Garçon qui semblait lui-même émerveillé, ou fier (ou les deux), de sa maitresse. Vision qui surprit un peu Jolan. Il n'aurait guère imaginé que ce fut si jouissif que de servir quelqu'un. Mais après tout, peut être le faisait il pour éviter des coups de fouets. Ou encore la dame était elle au contraire une noble de la trempe de Pink. Ou d'Elena, même s'il ne la connaissait pas encore vraiment. Elle ne semblait pas trop tyrannique.

La dame en question est à son tour prise en charge par une autre dame du domaine. Que de dames oui. Et alors que l'accueil semblait se dérouler à merveille, Jolan tourna la tête vers Elena. Elle semblait en avoir terminé avec le messire.


Votre grandeur? Installons nous, nous visiterons après si cela vous dit, et si le temps nous le permet.

C'est ça, prend les choses en main. Ce n'est plus une équipe de soule que tu diriges la, c'est une comtesse. Mais au final, ça revient au même. De l'assurance, de la prestance, et tout roulera comme une charrette sur une route pavée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trilo

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Dim 28 Nov 2010 - 23:07

Voyant les soucis arriver, pas bête le baron il essaye de rectifier la situation avant que ca ne puisse jaser.

Hum hum, protecteur oui mais uniquement pour le voyage. Je ne suis pas le gardien de ses nuits. Si je pouvais avoir une suite personnelle ca m'arrangerait. Vous savez comment sont les gens, ils répètent, déforment et amplifient le moindre ragot. Je n'ai donc point envie de leur laisser matière à divaguer, sinon au retour je risque bien d'être accueilli à coup d'arbalète.
Mais merci de m'indiquer sa suite, je pourrais ainsi la voir après m'être installé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ftn_andenmarv

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/11/2010

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Lun 29 Nov 2010 - 18:13

Le Baron de Guerlesquin arriva avec son escorte personnelle,
il était toujours difficile de traverser certaines terres sans y faire de mauvaises rencontres.

Demat à toi garde je suis ftn_andenmarv Sainz-Trestain, baron de Guerlesquin en le Grand Duché de Bretagne
et je viens afin d'admirer le spectacle qui est organisé ici lieu, pourrais tu m'en indiquer le chemin


et ftn attendit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ftn_andenmarv

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/11/2010

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Mer 1 Déc 2010 - 19:40

Le Baron se demandait s'il était au bon endroit,

pourtant de le lointain il lui avait semblé reconnaître certaines silhouettes de sa connaissance, aussi il patienta encore



Edit correction d'une grosse grosse faute


Dernière édition par ftn_andenmarv le Jeu 2 Déc 2010 - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvain



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Jeu 2 Déc 2010 - 1:57

Yvain revint en précipitation vers les invités.

Votre Grâce, dit-il au Duc de Retz et aux jeunes filles qui l'accompagnaient, nous vous avons préparé la suite du Figuier
Baron Trilo, dans ce cas, je vais vous conduire à la Chambre de Poupées.


Puis Yvain se tourna vers le dernier visiteur :
Baron, je suis navré de vous avoir fait attendre. Si vous voulez bien me suivre, la Chambre écossaise vous attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ftn_andenmarv

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/11/2010

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Jeu 2 Déc 2010 - 23:59

Merci bien à vous

la chambre écossaise se dit ftn, je vais pouvoir prendre un bon bain

Alors Cap'taine (à Trilo) comment tu vas?

puis se tournant vers ses accompagnateurs,

vous savez ce que vous devez faire,
Anton' tu prends la gestion en charge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trilo

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Lun 6 Déc 2010 - 15:45

S'incline vers le provencal,

Trugarez messire pour votre sollicitude.

Sourire à son ami Ftn,

Salut Ftn, ravi de te voir par ici. Ca nous change du mauvais temps que l'on a en Bretagne. Alors prêt à apprendre aux provencaux à se battre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ftn_andenmarv

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/11/2010

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   Lun 6 Déc 2010 - 17:01

Je croyais venir en spectateur
nous devons jouter?? je ne l'avais pas envisagé mais pourquoi pas Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Festivités du 22 novembre : accueil des premiers arrivants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le Ambowl, le tournois des Ambiens 13/14 novembre (80)
» La RGC 2010 : les 13 et 14 Novembre prochains
» Ce 1er novembre?
» Soirée du 9 novembre 2010
» [E10] [MATCHS Quarts de Finale] Lyon - Nice, le 10 Novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: Entrée d'Avignon :: Entrée de la ville-
Sauter vers: