AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Définition du Marquisat

Aller en bas 
AuteurMessage
Atchepttas_Ysgarde
Comtesse de Provence
avatar

Nombre de messages : 1151
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Ysgarde
Prénom: Atchepttas, Diana
Province: Bourgogne

MessageSujet: Définition du Marquisat   Ven 16 Mar 2012 - 12:42

Citation :


Préambule

Le Marquisat des Alpes Occidentales est né à la suite d'un formidable élan patriotique du fier peuple de Provence et de la volonté des élus qui se sont succédés au Conseil comtal de mettre en place des institutions pérennes pour garantir cette liberté que la Provence a si chèrement acquise.

La Provence, comme la Savoie, proclama son indépendance le 22 novembre de l'an de grâce 1454.
Cet événement historique et porteur d'espoir ne laissait pourtant pas présager des difficultés qui allaient surgir.
Tout d'abord, l'ami savoyard abandonna son indépendance. Mais là où la Savoie renonça, la Provence choisit de persévérer, portée par ses habitants et leur détermination.
Voulant renforcer concrètement son indépendance, elle réfléchit alors à la mise en place de deux institutions fortes : une cour d'appel et une hérauderie.
En parallèle, des négociations furent menées avec cet Empire qu'elle avait choisi de quitter. Ainsi, un premier traité dit d'Avignon fut signé sous la mandature du Comte Il_vero_Re, dit le Tyran. Il fut aussitôt dénoncé par feue la Diète impériale.

Malgré ce second événement en sa défaveur, la Provence fit un nouveau pas vers son indépendance en choisissant d'ériger un Marquisat qui serait le garant de sa liberté. Un Marquis fut ainsi élu par les nobles provençaux, il s'agissait du Comte Merlin, dit le Grand. La rédaction de statuts fut, suite à ce vote, entreprise. Hélas, le sort semblait s'acharner et Merlin, malade, dut abdiquer. De nouvelles élections eurent lieu et Lordfear fut élu par ses pairs.
Le 19 mai de l'an de grâce 1455 eut lieu l'entrée officielle du Comté de Provence Libre dans le Marquisat des Alpes Occidentales sous la mandature de la Comtesse Ingeburge.
Dans la foulée, le 22 mai de la même année, six mois après la proclamation d'indépendance de la Provence, le nouveau Marquis fut couronné par le Primat du Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ, le cardinal Inorn, en Avignon, capitale du Marquisat.

Au début de l'année 1457, les peuples provençaux et génois se prononcèrent favorablement pour envisager une intégration de Gênes dans le Marquisat. De nouveaux statuts furent rédigés conjointement, permettant au Marquisat de fonctionner avec une seule ou plusieurs provinces

I. De la structure du Marquisat

Le Marquisat est un Etat souverain, regroupant une ou plusieurs provinces sous l'autorité d'un souverain unique, avec des institutions communes (politique étrangère, armée, cour d'appel), chaque conseil comtal gardant ses prérogatives sur la gestion locale

Toute province intégrant le Marquisat doit être libre de toute autorité de tutelle au moment de son entrée




Textes Originaux. A compléter la partie historique car Gênes sous pression de Venise et SRING nous a quitté depuis....2 ans ?

Plus de détails dans structure du Marquisat ? La renommer en définition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herrick

avatar

Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   Ven 16 Mar 2012 - 15:09

Citation :


Préambule

Le Marquisat des Alpes Occidentales est né à la suite d'un formidable élan patriotique du fier peuple de Provence et de la volonté des élus qui se sont succédés au Conseil comtal de mettre en place des institutions pérennes pour garantir cette liberté que la Provence a si chèrement acquise.

La Provence, comme la Savoie, proclama son indépendance le 22 novembre de l'an de grâce 1454.
Cet événement historique et porteur d'espoir ne laissait pourtant pas présager des difficultés qui allaient surgir.
Tout d'abord, l'ami savoyard abandonna son indépendance. Mais là où la Savoie renonça, la Provence choisit de persévérer, portée par ses habitants et leur détermination.Voulant renforcer concrètement son indépendance, elle réfléchit alors à la mise en place de deux institutions fortes : une cour d'appel et une hérauderie.
En parallèle, des négociations furent menées avec cet Empire qu'elle avait choisi de quitter. Ainsi, un premier traité dit d'Avignon fut signé sous la mandature du Comte Il_vero_Re, dit le Tyran. Il fut aussitôt dénoncé par feue la Diète impériale.

Malgré ce second événement en sa défaveur, la Provence fit un nouveau pas vers son indépendance en choisissant d'ériger un Marquisat qui serait le garant de sa liberté. Un Marquis fut ainsi élu par les nobles provençaux, il s'agissait du Comte Merlin, dit le Grand. La rédaction de statuts fut, suite à ce vote, entreprise. Hélas, le sort semblait s'acharner et Merlin, malade, dut abdiquer. De nouvelles élections eurent lieu et Lordfear fut élu par ses pairs.
Le 19 mai de l'an de grâce 1455 eut lieu l'entrée officielle du Comté de Provence Libre dans le Marquisat des Alpes Occidentales sous la mandature de la Comtesse Ingeburge.
Dans la foulée, le 22 mai de la même année, six mois après la proclamation d'indépendance de la Provence, le nouveau Marquis fut couronné par le Primat du Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ, le cardinal Inorn, en Avignon, capitale du Marquisat.

Au début de l'année 1457, les peuples provençaux et génois se prononcèrent favorablement pour envisager une intégration de Gênes dans le Marquisat. De nouveaux statuts furent rédigés conjointement, permettant au Marquisat de fonctionner avec une seule ou plusieurs provinces

I. De la structure du Marquisat

Le Marquisat est un Etat souverain, regroupant une ou plusieurs provinces sous l'autorité d'un souverain unique, avec des institutions communes (politique étrangère, armée, cour d'appel), chaque conseil comtal gardant ses prérogatives sur la gestion locale

Toute province intégrant le Marquisat doit être libre de toute autorité de tutelle au moment de son entrée

Déjà, quelques points à régler:

Alpes orientales ou Provence?
Doit-il mentionner l'histoire de Savoie?
Idem pour Gènes?

Plusieurs provinces, c'est incompatible avec les traités signés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atchepttas_Ysgarde
Comtesse de Provence
avatar

Nombre de messages : 1151
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Ysgarde
Prénom: Atchepttas, Diana
Province: Bourgogne

MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   Ven 16 Mar 2012 - 15:36

Cela a toujours été MAO...

Pour la Savoie et Gênes, on laisse. Cela fait partie de notre histoire. Il n'y a rien à supprimer, il faudrait plutôt compléter par les derniers événements qui se sont déroulés. Notamment reconnaissance de l'indépendance de la Provence sous le MAO par le SRING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thrandhuil



Nombre de messages : 1542
Province : Provence
Date d'inscription : 11/07/2007

Feuille de personnage
Nom: Thrandhuil
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   Ven 16 Mar 2012 - 17:35

Le MAO est le nom de notre état -permettez, pour simplifier, que je me considère comme pleinement provençal? ce sera un abus de langage, pour dire l'état qui était mien avant mon établissement chez nos cousins bretons, et qui reste mien dans mon coeur, même si je réside à Brest et suis citoyen du Grand Duché.

Le Nom de notre Etat, disais-je. lorsque Gènes nous a rejoint puis quitté de force, les status ont évolué mais le nom est resté. On peut refaire à nouveau ce débat, mais il est franchement inintéressant et surtout, bien loin des préoccupations des provençaux.

L'état doit être optimisé, ses institutions rénovées, et sa gouvernance revue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herrick

avatar

Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   Ven 16 Mar 2012 - 19:02

Les références historiques font un peu trop du MAO un état militant et passéïste. Pourquoi les garder en préambule d'une constitution?

Le point stratégique de cette partie, c'est surtout la notion de "plusieurs provinces". C'est une notion potentiellement belliqueuse pour nos voisins.

Enfin, le point "l'autorité d'un souverain unique, avec des institutions communes (politique étrangère, armée, cour d'appel" sera à revoir en fin de travaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thrandhuil



Nombre de messages : 1542
Province : Provence
Date d'inscription : 11/07/2007

Feuille de personnage
Nom: Thrandhuil
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   Ven 16 Mar 2012 - 19:50

ouaip: le préambule se rédige à la fin, quand on sait ce qu'on doit introduire.

Mais sur la référence au passé, le coté militant n'est pas négatif; et le passé, on l'assume aujourd'hui encore, dans notre indépendance qui fait notre fierté. C'est un héritage qu'on donne à porter à nos enfants, il n'y a pas à en avoir honte.

Pour le coté "plusieurs provinces", c'est l'héritage de la dernière commission; nous avons vécu avec pendant 2 ans environs sans marquer le moindre bellicisme envers nos voisins. Certes, ça n'a cessé de faire peur à l'empire; mais nous montrer accueillant et différent de nous montrer conquérants, non?

Ceci étant, ça ne correspond pas à un besoin actuel.Et pour nous rapprocher demain d'autres provinces, il y a des possibilité de collaboration différente de l'inféodation. Il existe des alliances fortes, qui s'avèrent parfois plus fortes que des grand royaumes...
Je préconiserait de ne pas développer cet aspect, mais sans nous en couper inutilement la possibilité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herrick

avatar

Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   Sam 17 Mar 2012 - 9:42

Donc, nous reviendrons au préambule à la fin, ce qui me semble aussi assez normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atchepttas_Ysgarde
Comtesse de Provence
avatar

Nombre de messages : 1151
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Ysgarde
Prénom: Atchepttas, Diana
Province: Bourgogne

MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   Sam 17 Mar 2012 - 21:00

Oui à la limite, ca on peut faire par la suite. Mais je le répète on ne supprime rien.
Cela fait partie de notre histoire et l'enlever c'est de la censure démocratique, c'est donc pas joli, joli.
Il y a juste le point un peu plus en bas dont on parlait avant :


Citation :
I. De la structure du Marquisat

Le Marquisat est un Etat souverain, regroupant une ou plusieurs provinces sous l'autorité d'un souverain unique, avec des institutions communes (politique étrangère, armée, cour d'appel), chaque conseil comtal gardant ses prérogatives sur la gestion locale

Toute province intégrant le Marquisat doit être libre de toute autorité de tutelle au moment de son entrée


La définition du Marquisat quoi. Alors je ne sais pas, on le fait ou on la laisse aussi pour plus tard ?

Car à ce moment là on passe au prochain point, les devoirs et droits du Marquis avec les demandes à respecter. A voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herrick

avatar

Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   Mar 20 Mar 2012 - 1:03

Je propose qu'on y revienne plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Définition du Marquisat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Définition du Marquisat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Définition fédérale
» Quand le Marquisat fait passer les provençaux pour des soumis
» Statuts du Marquisat des Alpes Occidentales
» Glossaire Généraliste
» Les armes modernes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: Commission Marquisat IV :: Sous-commissions (fermées dans l'immédiat) :: Groupe de travail Généralités-
Sauter vers: