AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entrée de Libertad au coté de la Provence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bireli

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Entrée de Libertad au coté de la Provence   Ven 21 Mar 2008 - 22:52

Gueules à moitié ramassées par l'trajet... ça court les routes d'un peu partout... Normandie... Auvergne... Dauphiné... léger rassemblement après dispersion régulière... appel a été lancé... appel a été entendu... les disponibles pointent leurs trognes, sourire au bec...

Chevauchée en compagnie d'Sentinelles... en infériorité les amis pour l'moment... à part la brunette qui fait la maline... 'fin, comme toute donzelle qui s'respecte... ch'min sans encombre... tranquillité habituelle...

S'approcher du château... Sélène à ses côtés... canassons au pas... descendre... harnacher les bêtes... entrer et avancer dans l'vestibule... lipes en coin... s'annoncer... misère, les formalités j'te jure... matter les environs... c'pas mal leur coin...


Salut à vous !

S'racler la gorge... mirettes qui papillonnent... pensées qui cavalent... savoir pourquoi on est là...

Bireli, membre d'la confrérie Libertad !

C't'avec plaisir que j'réponds à votre appel... et qu'Libertad s'engage à vos côtés... m'semble qu'nous sommes attendus...
A moins que j'me sois trompé d'porte, c'qui est toujours possible...


J'ter un oeil vers Sélène... pas doué dans ces trucs là... s'sent bien mieux en plein air qu'dans un château... mais faut y passer... et les invitations n'se r'fusent pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 45
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Prénom: Sélène
Province: Dauphiné

MessageSujet: Re: Entrée de Libertad au coté de la Provence   Sam 22 Mar 2008 - 0:31

Parce que les convictions en elle, parce qu'un bras armé de plus n'attendent pas...Elle est là. Sélène a entendu l'appel réveillant en elle ce besoin de faire des pieds et des mains à Bireli pour qu'il vienne la chercher avec les sentinelles, et ce malgré son état.

Un peu plus pâle qu'à son habitude, yeux cernés, ventre arrondit en avant, elle suit l'ami aviné, un parchemin serré entre ses doigts délicats. Parce que, elle connaît les protocoles qu'il lui a dit..Sourire amusé aux lèvres, Sélène regarde son libertadien, brut comme un roc de granit, que seul l'appel de la liberté ou l'alcool peuvent réussir à le faire vibrer, voir quelques jolies femmes aussi, mais cela est une autre histoire...

Elle se laisse glisser doucement le long de sa jument, lui flatte le flanc comme à son habitude et attache les rênes à l'anneau ancré dans la pierre...Elle inspire profondément tout en regardant le château se dresser devant eux, se demande si ils sont attendus ou non, bien qu'elle se doute que les sentinelles aient signifié leur alliance...

Elle suit son ami aviné, qui marche droit à son grand étonnement et qui comme à son habitude se sent chez lui...comme partout..sourire amusé plus prononcé quand il s'annonce, elle capte son regard limite désespéré, un peu comme un gamin qui sait pas faire ...Sélène soupire et s'avance vers les gardes...

bonjour, Sélène Dame d'Hambers, fondatrice de la confrérie Libertad, Libertadienne dans l'âme et le coeur..J'ai ici une missive à remettre au Marquis Kalanquin de Cianfarano afin que sa personne et le peuple sache ce pourquoi nous sommes présents.


Sélène déroule le velin doucement et le remet au garde.


Mange-rats a écrit:
« Mange-rats », caïte de Libertad, en le nom de la confrérie Libertad,
Au peuple de Provence et au Comte que celui-ci s’est choisi,
Salut :

Entendu que le Comte de Provence, choisi par le peuple provençal, exprime la volonté de celui-ci,
Entendu que la seule souveraineté acceptable est celle que le peuple choisit,
Entendu que le peuple de Provence, par le biais de son Comte, a choisi la liberté et l’indépendance,
Entendu qu’aux tentatives de médiations du marquis Kalanquin de Cianfarano les butors du soit-disant Saint Empire Romain Germanique n’ont répondu que par l’invective et les menaces,
Entendu que la liberté du peuple est la raison première de toute lutte légitime,

Nous blâmons le Saint Empire Romain Germanique et tous ceux qui désireraient réprimer la louable volonté de liberté du peuple provençal,
Nous tenons à témoigner du soutien de la confrérie Libertad au comté libre de Provence,
Nous concrétisons ce soutien par la mise à disposition de bras armés au comté de Provence, lesquels bras seront placés sous la coordination du libertadien Bireli.

Pour que la Provence et son peuple soient libre,
No pàsàroùn !

Faict en la ville de Paris, le 18 de mars l'an de grâce MCCCLVI,
Par « Mange-rats », caïte de la confrérie Libertad.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entrée de Libertad au coté de la Provence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrée en guerre de l'URSS dans nos wargames stratégiques
» Le rp coté horde
» deadman Pour entrée dans la guilde
» Puisqu'il faut passer par l'entrée..
» Suggestion - Entrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: PALAIS D'AVIGNON :: PALAIS D'AVIGNON - Aile sud :: Grand Vestibule ~ Grand pèça-
Sauter vers: