AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confrérie des Gardians : reconnaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blanche

avatar

Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Confrérie des Gardians : reconnaissance   Ven 4 Nov 2016 - 20:47

ladoce a écrit:
Citation :
TRAITE DE RECONNAISSANCE DE LA CONFRERIE DES GARDIANS


Article I : Clauses générales.

I.1 Définition

La Confrérie des Gardians est un groupe de personne dont la vocation prime à l’entraide fraternelle.
Elle est fondée sur les préceptes d’une Charte affichée au vu de tous et jointe en annexe à ce présent traité.

L’escorte des personnes qui en font la demande, sous couvert des conditions selon la mission elle-même, sur le sol de la Provence et en dehors, détermine l’action des membres de la confrérie.

La Confrérie contribue aussi activement au maintien de la paix et au bien commun.

I.2 Reconnaissance

I.2.1 Par ce présent traité, le comté de Provence reconnait la Confrérie des Gardians de par ses principes, ses actes et ses valeurs.
Le Comté l’autorise à établir une Commanderie ainsi qu’à effectuer des recrutements.

I.2.2 Par ce présent traité, la Confrérie des Gardians reconnait la Provence et son Comte par allégeance.

Article II : Droits accordés à la Confrérie

II.1 Représentation

La Confrérie peut à tout moment demander l'ouverture d'une ambassade afin d’entamer des procédures d’échange et de conseils privilégiés avec le Comté de Provence.
A cet effet, un bâtiment sera réservé, afin de recevoir en permanence, et lorsqu’ils le souhaitent, aux officiels de Provence.

II.2 Mouvements de troupes

La Confrérie peut organiser des déplacements de corps armés ou lances après accord du Comte.
Les membres de celle-ci sont autorisés à porter les armes sur les terres du Comté de Provence, leur utilisation est néanmoins soumise aux lois du Comté.

II.3 Aide financière

En cas de participation à la défense du Comté, une aide financière pourra être accordée sur demande de la Confrérie (sous réserve de la fourniture par la Confrérie d'un rapport sur l'utilisation de l'aide versée).

Article III : Obligations de la Confrérie

III.1 Information

Pour bénéficier des droits susnommés par le Comte, le responsable de la Confrérie fournira à icelui la liste des membres de la Confrérie.

De plus, il s’engage à fournir les informations nécessaires sur les personnes ou groupes suspects croisés par ses membres lors de leur déplacement sur le sol provençal.

III.2 Défense et Protection

S’engageant à reconnaitre la Provence et son Comte, la Confrérie se devra de protéger le Comté lors d’éventuelles prises félonnes de pouvoir et fera son possible pour entamer des négociations d’apaisement si le Comté est attaqué.
Cependant, en cas de conflits, les membres présents de la Confrérie s’engagent à protéger les démunis et autres indigents du Comté.

Sur demande des autorités comtales, la Confrérie participera à la lutte contre le brigandage sur les terres provençales.

III.3 Justice

Les membres de la Confrérie étant des civils Provençaux, ils sont soumis à la justice Provençale, tel que défini les loys en vigueur, en cas d’infraction de droit commun.

Les autorités judiciaires s’engagent à notifier au responsable de la Confrérie l’action entreprise contre l’un de ses membres.

Article IV – Les modifications

IV.1 Toute modification ou abrogation, même partielle, devra intervenir après accord des deux parties signataires.

IV.2 Le présent traité n'est pas limité dans le temps.

Article V – Seigneurie

V. Si la Confrérie reçoit un fief, elle se doit de charger à son entretien.

Annexe
Charte des Gardians


Ratifié en ce jour du mercredi deux juin de l'an de grâce mille quatre cent cinquante huit


Guilhem de Longchamps
Mestre Commandeur de la Confrérie des Gardians


ratifié par le conseil le huit juin 1458


Marquise des Alpes Occidentales agissant comme Régente du Comté de Provence




Annexe :
Citation :
Historique

La confrérie des Gardians a commencé à voir le jour courant hiver 1456, suite à une décision commune des fondateurs ne pouvant rester insensibles aux besoins des habitants et voyageurs de Provence.

Ils décidèrent de fonder une Confrérie qui aurait pour but désintéressé de veiller à la sureté des chemins de Provence,
de renseigner les nouveaux venus pour qu’ils puissent s’intégrer au mieux parmi ce magnifique Comté.

But de la confrérie

La confrérie des Gardians a pour mission :

- d’être à l’écoute du peuple provençal,
- de défendre les opprimés, la justice, les aristotéliciens et les valeurs humaines que sont entre autres :
le respect, l’égalité, le courage, la loyauté, la fidélité, l’honneur, la franchise, l’humilité…
- d’apporter une aide autant matérielle que morale à son prochain,
- d’escorter les personnes qui en font la demande, sous couvert des conditions selon la mission elle-même,
sur le sol de la Provence dans un premier temps et en fonction des besoins,
- de participer :
- à la vie du Comté par la lutte contre le brigandage,
- à la défense de la Provence par la mobilisation

Charte de la Confrérie


Les conditions d’entrées :

Pour pouvoir entrer dans la confrérie des Gardians, chaque postulant se doit de s’imprégner des préceptes de cette Charte.

En comprendre les fondements et accepter le fait que chacun adhère à la confrérie dans le but d’offrir ce qu’il peut y apporter sans en attendre autre chose que la satisfaction personnelle d’avoir œuvré pour le bien d’autrui.

Le postulant se présentera donc, au village, après avoir fait demande de passer la Porte principale,
à la Porte du Passant (inscription au forum)

après obtention d'un laisser passer, il se dirigera au bureau de recrutement, situé au Logis du Maître d'Armes et y déposera sa demande d’admission.

Il recevra par la suite, un pli fermé, dans lequel il pourra développer ses motivations selon un questionnaire type.

Les membres du Grand Conseil examineront et donneront chacun leur sentiment sur l’admission du postulant.

S’en suivra un parcours où le postulant pourra se former aux préceptes de la confrérie des Gardians,
sous la tutelle d’un membre Chevalier, et ce, avec l'aide des membres du Grand Conseil.

Les préceptes de la Charte de la Confrérie des Gardians

Aussi, une fois admis, le Gardian se doit de respecter les préceptes de la Confrérie,
basés sur l'ancien code de la Chevalerie :

• Il agira dans l’esprit et le respect de son Serment.

• Il aimera et soutiendra le pays où il est né, ou qui lui donnera asile, à savoir la Provence.

• Il sera en harmonie avec les Écrits sacrés, croira au Très Haut et aura en lui pleine confiance.

• Il s’acquittera de ses devoirs de Cavalier, s’ils ne sont pas contraires à la loi du très haut.
Le Grand Maître protègera son Cavalier, qui en échange, lui jurera fidélité et aide lorsqu’il aura besoin.

• Il ne reculera point devant l’ennemi, car mieux vaut être mort que d’être appelé couard.

• Il ne mentira pas et respectera sa parole donnée avec franchise.

• Il se montrera généreux envers le faible et partagera avec le démuni.

• Il se doit de rester humble en toutes circonstances :
Il ne se vantera pas de ses exploits, laissera les autres témoigner pour lui.
Il doit entière obéissance à ses supérieurs, restant à sa place sans outrepasser ses devoirs.

• Il fera preuve de courage, de bravoure.

• Il ne lèvera pas son épée contre un compagnon d’armes de la Confrérie.

• Il ne frappera pas un adversaire à terre.

• Il ne se comportera pas avec lâcheté ou avec traitrise.
Il veillera à exercer la maitrise sur ses sentiments, en tout temps, faisant preuve de sagesse.

Chaque membre de la Confrérie se doit d’appliquer les obligations suivantes :

- de visiter le Castel, afin de prendre part à la vie de celui-ci, ce, régulièrement.
Pour toute période d’absence (retraite) ou d’indisponibilité, il est conseillé de le signaler dans la Salle prévue, ainsi que tout changement de domicile.

- de pouvoir s’exprimer correctement, avoir un langage et écriture qui sied à son rang,
de faire preuve de respect envers autrui, non seulement au sein de la Confrérie,
mais aussi de part un bon témoignage en l’extérieur.

- d’afficher clairement son appartenance à la Confrérie en arborant les couleurs (bannière)
de celle-ci lors de manifestation au sein de la Confrérie et à l’extérieur.

- chaque membre peut, s’il le désire, intégrer un organisme politique ou institution
mais privilégiera son service auprès de la Confrérie, tout en restant neutre sur le plan politique au sein de celle-ci.
De plus, il s’engage à ne dévoiler auprès de qui que ce soit de l’extérieur, les informations internes à la Confrérie.
Cependant, il ne pourra pas se rallier à un autre ordre ou confrérie autre que celle de la Confrérie des Gardians.

- sachant que la Confrérie a pour vocation première de porter assistance et protection aux voyageurs,
mais aussi à la protection de notre Comté, chaque membre n’hésitera pas à rallier la Confrérie pour défendre les terres provençales.

- Tout manquement à ces obligations peut entrainer des sanctions allant jusqu'à la rétrogradation et le renvoi de la Confrérie.


Structure et organisation des membres de la confrérie


Écuyer

L'écuyer est le premier grade de la Confrérie.
Son intronisation s’effectuera par le Grand Maitre ou l’un des membres du Haut Conseil, en cas d’indisponibilité.
Un parrain, du rang des Cavaliers, pourra lui être attribué,
afin qu’il puisse palier à des questions quant à son intégration au sein de la Confrérie.
Ce même parrain pourra apporter une opinion sur les aptitudes déployées par l'écuyer.

L'écuyer se voit, lors de son intronisation, remettre sa bannière d'écuyer des Gardians, ainsi qu'un bâton.

Cavalier de plein droit

Le Cavalier est de ceux qui sont amenés à être des plus illustres d'entre nous.
Il sera adoubé par le Grand Maitre, et au cours cette cérémonie, il recevra sa bannière de Cavalier des Gardians,
sa livrée complète ainsi qu'une épée longue, gravée, symboles de son grade.

C'est à ce stade, qu'il peut être appelés à entrer au Conseil de la Confrérie.

S’il choisit un Écuyer pour le former, il ne pourra en avoir qu’un seul, le temps de la formation de ce dernier.


Le Maître d’Armes

Il intègre le Grand conseil de la Confrérie, veille au recrutement des postulants (soumet les candidatures au Grand Conseil), supervise les Écuyers et Cavaliers de plein droit,
En leur rappelant leurs devoirs et conduite, veille à leur formation, en accord avec le Sénéchal et le Grand Maitre.

Le Sénéchal

Il fait partie intégrante, avec le Grand Maitre, du Haut Conseil de la Confrérie,
seconde le Grand Maître dans ses tâches, l’aidera dans sa charge quant à la gestion des relations entre la Confrérie et les institutions extérieures, tout en lui prodiguant des conseils judicieux,
s’assurant de la sécurité interne, de l’administration, de la gestion des membres de part l’organisation.
En cas de démission ou de décès du Grand Maitre, il veillera à s’occuper de la Confrérie dans l’attente de l’élection du poste de ce dernier.

Grand Maitre

Siégeant à la tête de la Confrérie, le Grand Maitre gère celle-ci avec son second, le Sénéchal.
Néanmoins, il constitue la plus haute autorité de la Confrérie des Gardians, représente ceux-ci à l’extérieur du Castel,
se doit de faire appliquer les valeurs de la Confrérie et veiller à la bonne réputation de celle-ci.

Entouré du Haut Conseil, il prend les décisions sur la direction et les actions de la Confrérie, donne son accord pour l’acceptation des nouvelles recrues, après délibération avec le Haut Conseil et est le seul ayant pouvoir et droit d'admettre de nouveaux Cavaliers.

En cas de démission ou de décès du Grand Maitre, un vote aura lieu parmi le Haut Conseil afin de désigner son successeur.
L’élection s’effectuera sous pli fermé et secret, le vote étant majoritaire d’au moins une voix.


Le Conseil des Cavaliers

Il est constitué du Grand Maitre, du Sénéchal, du Maitre d’Armes, et des différents Cavaliers de la Confrérie.

Chaque membre est invité à participer, donner son avis, remarques, suggestions afin de faire progresser la Confrérie et de veiller à l’épanouissement de celle ci.

Le Haut Conseil

Le Haut Conseil entoure et aide le Grand Maitre dans sa gestion de la Confrérie.
Il est constitué du Grand Maitre, du Sénéchal, du Maitre d’Armes, de deux représentants du Conseil des Cavaliers.

En la salle du Haut Conseil se dérouleront les délibérations quant aux décisions importantes de la Confrérie,
gestion des effectifs, déplacements, aide au Comté pour sa sécurité…

Les décisions seront votées majoritairement, au minimum des 2/3 des voix.


Précisions :

Il n’y a pas de rangs ou grades spécifiques au sein de la Confrérie qui serait au détriment des membres constituants,
hormis les statuts de Grand Maitre, Haut Conseil ou Conseil.

Cependant, tous sont égalitaires, et le droit de parole respecté.

L’idéal du code de la chevalerie est l’essence même de la Confrérie.

Certaines traditions s’y retrouveront, telles que l’admission d’un cavalier,
mais les nobles sentiments que sont l’humilité, la loyauté, la bravoure, l’honneur, la courtoisie représentent les valeurs de celle-ci.
Les membres s’évertuent à mettre en pratique de telles qualités.
Ils n’en oublient pas leur devoir auprès de leur Comté, la Provence.

L’équipement que portera chaque cavalier appartenant à la Confrérie des Gardians,
revêtira une valeur symbolique dont il se montrera digne :

Le heaume : l’espérance, la pudeur, l’intelligence ;

Le plastron : la prudence, la piété, la protection contre le vice et l’erreur ;

Les gants : la justice, le discernement, l’honneur ;

L’épée : la force, la puissance, le sacrifice ;

Le bouclier : la foi, le conseil, la protection contre l’orgueil la débauche et l’hérésie.

La lance : la charité, la sagesse, la droite vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Confrérie des Gardians : reconnaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» confrérie des chevaliers du dé, the end et bilan
» Confrérie Wind, l'Héritage de Manwë
» Qu'est-ce que la Confrérie Galactique 40K ?
» Sonic Chronicles La Confrérie Des Ténèbres
» La Confrérie de Bree et les Pèlerins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: PALAIS D'AVIGNON :: PALAIS D'AVIGNON - Aile nord - CHANCELLERIE :: ENTREE DE LA CHANCELLERIE :: Bibliothèque :: Traités avec l'Eglise et les ordres-
Sauter vers: