AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée d'émissaires d'une Confrérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guirre

avatar

Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 30/07/2008

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Arrivée d'émissaires d'une Confrérie   Jeu 1 Oct 2009 - 0:28

La brume matinale se dissipait au fur et à mesure que le soleil perçait le lever du jour par ses rayons bienfaisants.

Deux cavaliers parcouraient paisiblement le chemin menant au castel d'Avignon :

l'un deux, les cheveux sombres dont les reflets mordorés s'entrechevauchaient au gré du vent, brun chaud avec des reflets dorés et quelques tâches poivre et sel, laissant apparaitre un visage bien déterminé, mais un calme et sérieux dégageant sérénité d'un voyage menant à son terme.
Il était revêtu d'une grande cape brune, recouvrant un long mantel blanc constitué de draps de damas lamé, broché d'argent, surmonté d'un vair, fourrure du petit-gris, protégeant le cou de la fraîcheur matinale.

Un grand bouclier à l'émail d'argent, aux ciselures finement travaillées laissait entrevoir l'effigie d'un cheval aux couleurs azurées, symbole de fidélité, persévérance, noble loyauté, comme ces deux cavaliers chevauchant rapidement. Une étoile d'argent sur le chef de l'écu signifiait qu'ils connaissaient le chemin à suivre, que leurs pas étaient sûrs et fiables, qu'elle que soit la direction qu'ils prendraient.

Sa monture, Baie d'Or, fidèle jument impétueuse, blanche à la crinière argentée, l'ayant accompagné parmi les grandes terres lointaines des royaumes,
galopait gaiment aux cotés du cheval de l'autre cavalier.

Oui, ce compagnon, son compagnon au regard sévère et inflexible l'accompagnait sur cette route périlleuse, la main sur le pommeau à l'éclat d'émeraude, prêt à se défendre contre quelque malandrins qui oseraient franchir le fossé du long chemin.
Un long mantel sombre recouvrait cette silhouette, ajustant les rebords de son feutre mauve,
lorqu'ils arrivèrent enfin à destination.


Guilhem se tourna vers son ami Zarco :

Regarde.
Nous sommes là tous les deux devant ce spectacle des rayons éblouis de ce soleil baignant les remparts de cette magnifique cité.
Nous voici arrivés.


S'approchant vers un des gardes, il s'exprima :

Bon-jour.
Merci d'annoncer la venue des émissaires de la Confrérie des Gardians auprès de votre Sénéchale, s'il vous plait.
Messer Zarco Cianfarano du Mystraal et Guilhem de Longchamps pour vous servir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un Garde du Chateau



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'émissaires d'une Confrérie   Jeu 1 Oct 2009 - 19:40

D'un oeil acéré, Barnabè surveillait les arrivées et la réaction des gardes. On allait voir ce qu'ils allaient faire... Depuis hier, il n'avait pas cessé de crier... missionné par son lieutenant pour remettre un peu de discipline, après qu'il ait été découvert que les gardes, chargés d'arrêter les convois et de les envoyer payer les taxes pour le péage et l'entrée de la ville, les laissaient passer quasiment tous... Ces abrutis!... Barnabè n'avait pas mâché ses mots! Il leur avait même dit qu'à la prochaine taxe qui ne rentrait pas dans les coffres de la ville, ce serait leur solde qu'on prélèverait... avant de les chasser, ces incapables...

Deux voyageurs approchaient, des nobles apparemment, fortement armés et avec l'assurance de ceux qui savent se défendre. Ils s'arrêtèrent devant les remparts un moment avant de reprendre leur route.

Arrivés devant la porte de la ville, ils hélèrent un garde.


Bonjour.
Merci d'annoncer la venue des émissaires de la Confrérie des Gardians auprès de votre Sénéchale, s'il vous plait.
Messer Zarco Cianfarano du Mystraal et Guilhem de Longchamps pour vous servir.


Barnabè restait en retrait pour observer. Qu'allait faire le garde? Celui-ci, un gamin engagé depuis peu, se rappelant l'engueulade reçue la veille. jeta un coup d'oeil au sergent et très fier de lui, déclara d'un ton ferme.

Halte-là voyageurs! Veuillez descendre de vos montures et vous présenter à l'octroi.

Barnabè n'y tint plus... Mais quelle buse! Il s'avança, prêt à exploser :

Mais crétin, tu ne vois pas que ce sont des seigneurs! Qui demandent à parler à la Sénéchale qui plus est! Alors tu t'écrases et tu les fais annoncer! Ce sont les convois, les marchands qu'il faut arrêter, pas les nobles...

Se tournant vers les deux visiteurs qui semblaient un peu surpris :

Veuillez l'excuser, nobles seigneurs. Un garde va vous conduire auprès de la Sénéchale. Allez, grouille, toi! Préviens quelqu'un d'accompagner ces nobles seigneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atchepttas_Ysgarde
Comtesse de Provence
avatar

Nombre de messages : 1146
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Ysgarde
Prénom: Atchepttas, Diana
Province: Comté de Provence

MessageSujet: Re: Arrivée d'émissaires d'une Confrérie   Ven 2 Oct 2009 - 0:40

Atchepttas revenait du pigeonnier où elle y avait envoyé un message important lorsqu'elle croisa dans un couloir un garde essoufflé. Celui-ci lui apprit la venue de deux émissaires de la Confrérie des Gardians et lui précisa leurs noms.


Bien. Merci pour l'information. Vous pouvez vaquer à vos occupations.


La Sénéchale se dirigea vers l'entrée du château où elle trouva Guilhem et Zarco. Avant de s'adresser à eux, elle se tourna vers le Garde resté là et fronça les sourcils.


Au lieu de rester comme un prunier à voir le temps passé, vous auriez pu au moins les faire assoir dans un endroit plus confortable !
C'est pas vrai ça ! Filez, et que je ne vous vois plus !


Elle reporta ensuite son attention sur les deux seigneurs et son visage se radoucit. Elle les salua comme il se doit puis leur déclara.

Soyez les bienvenus au château, messieurs. Je suis vraiment désolée pour ce brusque accueil, mais je pense que cela ne se reproduira plus. Du moins je l'espère...
Si vous voulez bien me suivre jusqu'aux appartements de la Garde, nous pourrons discuter en toute tranquillité.


A ces mots, la Sénéchale Atchepttas leur adressa un sourire puis se dirigea vers le salon de la Garde Marquisale.

http://chateau-avignon.forumactif.info/salon-de-la-garde-f177/entretien-avec-la-confrerie-des-gardians-t2043.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre

avatar

Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 30/07/2008

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Arrivée d'émissaires d'une Confrérie   Sam 3 Oct 2009 - 14:50

Descendant de sa monture, Guilhem acquiesçait de la tête lors de la venue de la Sénéchale.

Cette altercation lui rappelait en mémoire, de vieux souvenirs qu'il vécu sous les remparts de Tirgoviste,auprès d'une vieille tour où il du trouver refuge avec ses compagnons d'armes.

Prenant Baie d'Or par le mors, il suivit à pied, Atchepttas, avec Zarco à ses côtés, et, traversant l'immense porte bien gardée, se rendirent en direction de la caserne marquisale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'émissaires d'une Confrérie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'émissaires d'une Confrérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Gilgalad, émissaire de la confrérie des Chartreux
» [RP]L'arrivée
» confrérie des chevaliers du dé, the end et bilan
» Confrérie Wind, l'Héritage de Manwë
» Arrivée précipitée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: Entrée d'Avignon :: Entrée de la ville-
Sauter vers: