AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Genève : amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blanche

avatar

Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Genève : amitié   Jeu 3 Nov 2016 - 18:59

DuchesseSherry a écrit:
Citation :
TRAITE D'AMITIE ET DE JUSTICE ENTRE LE CANTON DE GENEVE,
LA PROVENCE LIBRE ET LE MARQUISAT DES ALPES OCCIDENTALES


En présence de la puissance divine.
A tous ceux qui liront ou entendront les présentes, qu'il soit notoire que nous, avoyers, conseillers et bourgeois des villes de Genève et nous, gens de Provence, avons, avec une très grande satisfaction, conclu, sous le nom de la paix, une amitié mutuelle se concrétisant de par la reconnaissance de la Souveraineté de nos pays et au-delà sous la forme que voici :

Premièrement, à l'avenir et tant que subsiste cette amitié, s'il arrive que les susdits syndics, conseillers et bourgeois des villes de Provence soient attaqués, molestés et opprimés contre le droit et l'équité par des ennemis en armes quels qu'ils soient, et que violence et dommage soient faits à leurs privilèges, libertés, droits, juridictions, terres, biens et propriétés; et si nous, avoyers, conseillers et bourgeois de Genève, sommes requis en vertu de nos serments d'examiner, établir et décider si une attaque à main armée ou un acte agressif a été commis contre le droit et l'équité et par violence; au cas ou contestation et déclaration seraient faites qu'il y a eu en effet attaque, dommage, oppression, outrage et violence, nous lesdits Genevois sommes tenus d'apporter auxdits provençaux tous secours, aide, assistance et protection qui sont en notre pouvoir, les frais et la solde étant à la charge des provençaux ; en toute bonne foi. Et nous, Gens de Provence, promettons et sommes tenus de porter secours, selon nos forces et possibilités, aux susdits Genevois, s'ils sont atteints d'un malheur semblable, les frais et la solde étant cette fois à leur charge.

En outre, il a été arrêté et conclu d'un accord unanime entre nous les susdites parties que ni l'une ni l'autre ne doit sciemment tolérer ni souffrir dans ses villes et pays des ennemis ou adversaires de l'autre partie, ni leur accorder sous aucune condition le passage, mais les chasser et repousser selon ses moyens; à la partie qui demanderait que l'affaire soit l'objet d'un prononcé de droit, on l'accordera chaque fois que cela paraîtra opportun.

Fait ce quinzième jour d'avril de l'An 1457, pour la gloire de Dieu et pour la Paix.


Sa Majesté Kalanquin de Cianfarano, dit Lordfear
Souverain et Marquis des Alpes Occidentales




Sa Grandeur Iselfia Deslacets,
Comtesse Illustre de Provence




Son Excellence DuchesseSherry
Chancelière Marquisale




La Grande Avoyère de Genève, Nefti du Lac
Le Conseil de la République de Genève



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Genève : amitié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle amitié(libre)
» [RP] Le Très Grand Tournoi de Genève
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...
» Oh Genève ! [irl by Vero et Atch']
» Sega et Sony, une amitié de 14 ans ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: PALAIS D'AVIGNON :: PALAIS D'AVIGNON - Aile nord - CHANCELLERIE :: ENTREE DE LA CHANCELLERIE :: Bibliothèque :: Traités obsolètes-
Sauter vers: