AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brignoles

Aller en bas 
AuteurMessage
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 1:50

Citation :
Brignoles



Héraldisme
  • Fief : Ville
  • Description du Blason : Écartelé : au 1er (mettre à jour) ; aux 2e et 3e (mettre à jour) ; au 4e d'or à quatre pals de gueules
  • Nom provençal : Brinhola
  • Devise : -
  • Nom des habitants : Brignolais
  • Seigneuries historiques : Besse sur Issole; Garéoult; Gonfaron; Pignans; Rocbaron; Saint Zacharie; Sainte Anastasie sur Issole; Tourves


Généralités historiques
  • Située en Territoire Provence Verte, la capitale du Centre Var après avoir été la Cité des Comtes de Provence.
  • Située dans un ancien bassin minier d'extraction de bauxite et la riche plaine du Caramy.
  • Les comtes de Provence, seigneurs de Brignoles, y possèdent de nombreuses terres et une demeure. C'est là que viennent accoucher les comtesses, d'où le nom donné à Brignoles de « nourrice et demeure des enfants de la couronne ».
  • En 1449, une foire annuelle est accordée à Brignoles, le jour de la Saint Antoine, le 17 janvier.


Vestiges préhistoriques et antiques
  • Au Néolithique, la plaine de Brignoles n'était qu'un vaste marécage en bordure du Caramy, dont le lit non resserré changeait souvent de place.
  • Les Romains assainirent les terres et construisirent de nombreuses villæ en bordure de la Via Aurelia.


Architecture civile
  • Vers le milieu du XIIIe siècle, Charles II de Naples et son épouse Marie de Hongrie établissent leur résidence dans l'ancien château fort (du XIe siècle) qu'ils aménagent plus confortablement.
  • ...


Architecture sacrée
  • En 1056, les seigneurs de Brignoles donnent à Saint-Victor de Marseille, l'église Saint-Jean des Vignes construite par un riche tenancier, Baronus.
  • Pons Coixard, en 1056, reconstruit l'église paroissiale Sainte-Marie, consacrée par Guillaume, évêque de la ville de Toulon.
  • L’abbaye Saint-Victor va alors fonder un prieuré féminin, le monastère Sainte Perpétue, actuellement connue sous le nom d’abbaye de La Celle. Au XIe siècle la Commune de La Celle va prendre son autonomie par rapport à Brignoles.


Ressources Naturelles
  • Prunes
  • Vin

_________________


Dernière édition par Prunille le Lun 14 Fév 2011 - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 1:59

Citation :
Besse sur Issole



Héraldisme
  • Fief : Seigneurie
  • Description du Blason : De gueules à la fasce d'argent chargée du mot BESSE en lettres capitales de sable, accompagnée en chef de deux pommes de pin d'or et en pointe d'un croissant aussi d'argent
  • Nom provençal : Bessa d'Issòla
  • Devise : -
  • Actuel Seigneur : -
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Bessois, Bessoises


Généralités historiques
  • En 1045, Besse est un village qui devient indépendant au cours du XIIe siècle.
  • Mises à part une porte de ville et la chapelle du cimetière, il ne reste pas de vestiges antérieurs au XVIe siècle.


Vestiges préhistoriques et antiques
  • ...
  • ...


Architecture civile

  • ...


Architecture sacrée
  • Le prieuré Saint Pierre de Besse, donné en 1030 à l'abbaye de Montmajour et Correns, est acheté en 1221 par l'abbaye de la Celle.
  • L'église mise sous le vocable de saint Quinis et Marie Madeleine - une statue Notre-Dame du Purgatoire


Ressources Naturelles
  • Au coeur du village, il existe à Besse un plan d’eau de quatre hectares, lieu connu dans la région des pécheurs.
  • ...

_________________


Dernière édition par Prunille le Mar 15 Fév 2011 - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 2:01

Citation :
Garéoult



Héraldisme
  • Fief : Seigneurie
  • Description du Blason : D'argent à la plante de sinople. La plante représentée est le garou ou sainbois (Daphne gnidium).
  • Nom provençal : Gareut
  • Devise : -
  • Actuel Seigneur : -
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Garéoultais, Garéoultaises


Généralités historiques
  • ...
  • ...


Vestiges préhistoriques et antiques
  • En 1988, 90 sépultures ont été découvertes. Certaines d'entre elles dateraient de l'époque Gallo-romaine, tandis que d'autres, plus récentes, dateraient du Moyen Âge.
  • ...


Architecture civile
  • Vers 1500, un moulin à huile actionné par des animaux a été construit au centre du village. Le fonctionnement de ce moulin s'est arrêté en 1956 suite au gel des oliviers situés sur la commune.
  • Le four banal: son nom vient de la taxe, "le ban", que les habitants du village devait payer au seigneur pour aller faire cuire leurs pains.


Architecture sacrée
  • L'église, de style roman, a été construite entre 1045 et 1048. Cette église est surmontée d'un campanile provencal de type ornemental construit en 1842. L'église a été détruite en partie puis reconstruite avec les pierres d'origine en 1848.
  • ...


Ressources Naturelles
  • Le village culmine à 300 mètres, et bénéficie de la présence de trois sources : la source Saint Martin, la source saint Médard, et la source de la Clastre. Garéoult est traversé par l'Issole, affluent du Caramy.
  • Vous pouvez aussi admirer, à la sortie du village, un magnifique site naturel et son aven.

_________________


Dernière édition par Prunille le Mar 15 Fév 2011 - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 2:03

Citation :
Gonfaron



Héraldisme
  • Fief : Seigneurie
  • Description du Blason : De gueules à la hure de sanglier en chef et au renard en pointe, le tout au naturel
  • Nom provençal : -
  • Devise : -
  • Actuel Seigneur : -
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Gonfaronnais, Gonfaronnaises


Généralités historiques
  • La commune est surtout connue pour la légende de l'âne volant.
  • Le village est adossé à la colline de la Roquette (à environ 200 M. d'altitude). Il est niché au pied du massif des Maures dont la face Nord et les crêtes culminantes (Notre-Dame des Anges et la Sauvette) dominent la contrée.


Vestiges préhistoriques et antiques
  • ...
  • ...


Architecture civile
  • La place de la Victoire est particulièrement vaste.
  • ...


Architecture sacrée
  • La chapelle qui surplombe le village porte d'ailleurs le nom de Chapelle de St. Quinis.
  • ...


Ressources Naturelles
  • Tortues des Maures
  • ...


Annexe
  • La légende de l'âne volant
    La fête de l'âne volant se fête en avril. En fin de journée, l'âne édifié à cette occasion est brulé. Au cours du temps, plusieurs versions de la légende son nées ! Mais la légende la plus réputée est celle-ci : Le village est surmonté par une chapelle portant le nom de son Saint Patron : Saint Quinis. La tradition voulait que les habitants se réunissent pour un procession vers la chapelle, il était donc demandé aux habitants de nettoyer les rues par lesquelles passerait le cortège. En 1645, un Gonfaronnais « grincheux » refusa, on ne sut jamais pourquoi, refusa de faire cette besogne de propreté et s'écria simplement : « Si Saint Quinis trouve le passage trop sale, il n'aura qu'à sauter par dessus! ». Selon certains il ajouta quelques propos désobligeants. La municipalité fit procéder d'autorité au travail nécessaire. La fête eut lieu dans la joie et la bonne humeur, mais l'incident resta pourtant dans le mémoire des habitants... Quelques temps après, le vieil homme revenant de la campagne sur son âne, descendait les pentes de la Carnaraute (nom local de la montagne qui domine Gonfaron au Nord). Or sa bête, énervée par les taons, prit soudain une allure précipitée. A tel point que quittant son chemin, elle fit un vol plané au-dessus du ravin tandis que son piteux cavalier était projeté rudement sur le sol. Connue aussitôt, sa mésaventure fit la joie et la risée de tout le pays, et chacun de s'écrier : « C'est bien fait, Saint Quinis l'a puni, son âne a volé ».
  • La vie de Saint Quinis
    Saint Quinis, patron de Gonfaron, est né à Vaison la Romaine (Vaucluse) vers l’an 500.On le nommait " QUENIN" ou "QUINIDIUS" (en latin). Ses parents étaient chrétiens, très pieux et son père occupait un poste important à la Municipalité. Sa mère fit un jour un pèlerinage à Arles et là, elle entendit une voix lui annonçant qu’elle aurait un fils qui serait évêque et ferait beaucoup de conversions de pécheurs et de miracles. Quinis fut baptisé à sa naissance et élevé dans la religion chrétienne par de très bons maîtres. Très bon élève, il apprit en classe : la grammaire, le latin, le calcul, la musique. Quand il fut plus grand, l’évêque de Vaison l’envoya compléter son instruction au monastère des îles de Lerins (îles en face de Cannes), qui existe toujours. Les moines y tenaient une école très connue et très bonne où l’on formait des savants, des prêtres et même des évêques. QUINIS partit donc et passa par Avignon, Brignoles, Besse, Gonfaron. Il traversait les villes et les campagnes, couchant chez les paysans ou dans les auberges. Il prêchait l’évangile de Jésus avec charité et douceur aux personnes qu’il rencontrait sur son chemin. Il parlait aux laboureurs, aux vignerons, aux bergers, aux bûcherons et leur apprenait la charité et l’amour de Dieu. Il leur conseillait d’abandonner les cultes païens, hérités des Romains.

_________________


Dernière édition par Prunille le Mar 15 Fév 2011 - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 2:09

Citation :
Pignans



Héraldisme
  • Fief : Seigneurie
  • Description du Blason : D'azur aux trois pommes de pin tigées et feuillées d'or
  • Nom provençal : -
  • Devise : -
  • Actuel Seigneur : -
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Pignantais, Pignantaises


Généralités historiques
  • ...
  • ...


Vestiges préhistoriques et antiques
  • ...
  • ...


Architecture civile
  • ...
  • ...


Architecture sacrée
  • Un ensemble de 12 oratoires est situé le long du chemin de Pignans à la chapelle Notre-Dame-des-Anges (chemin rural dit des Salles puis ancien chemin de Notre-Dame des Anges) . Pilon de plan carré en maçonnerie de calcaire, de grès ou de schiste, revêtu ou non d' un enduit ciment, surmonté d' une niche arrondie. La plupart des niches sont en briques pleines. Hormis l' oratoire 3 (les Salles) où la niche est percée dans le pilon lui-même, la plupart des oratoires ont une niche posée sur le pilon de maçonnerie. La plupart des niches contiennent une statuette de la Vierge ou une plaque de céramique (représentant la Vierge ou un saint) récentes ; certaines niches sont vides.
  • L' église de Pignans est citée pour la première fois en 1039, date à laquelle elle vient d'être reconstruite. Le terme collégiale apparaît vers 1080. Le cloître est attesté en 1246. L' église, partiellement détruite vers 1590, commence à être reconstruite en 1593.


Ressources Naturelles
  • Vin
  • Miel

_________________


Dernière édition par Prunille le Mar 15 Fév 2011 - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 2:11

Citation :
Rocbaron



Héraldisme
  • Fief : Seigneurie
  • Description du Blason : D'azur à la vigne feuillée et fruitée au naturel, chapé ployé d'argent, une couronne de baron d'or perlée aussi d'argent enfilée brochant sur les traits du chapé. (Ici, armes de Brignoles en franc quartier)
  • Nom provençal : Ròcbaron
  • Devise : Rocca de barone
  • Actuel Seigneur : Ludovi de Sabran (IG : Richelieu1)
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Rocbaronnais, Rocbaronnaises


Généralités historiques
  • C'est à la fin du premier millénaire après Christos que le village est appelé Rochbaron car le château Saint-Sauveur (X-XIe siècle), perché sur un rocher, appartient au baron et futur comte de Provence, Guillaume dit «le libérateur ». Rocbaron se composait alors de quelques fermes dispersées
  • Au début du XIIIème siècle, le fief ou Seigneurie de Forcalqueiret fut constitué par Geoffroi Reforciat, Vicomte de Marseille, par le regroupement des territoires de Sainte Anastasie, Rocbaron et Forcalqueiret. La construction du château fort date de cette époque, durant trois siècles, cette branche, dite d’Agoult de Forcalqueiret, donne à la Provence des personnages importants : Sénéchaux, chambellans et amis de René d'Anjou. En 1434, le fief revient à René d'Anjou, puis à la couronne impériale.
  • La seigneurie de Rocbaron est attribuée en 1455 à Ludovi de Sabran, en récompense de ses 3 mandats consécutifs à la tête de la ville de Brignoles.


Vestiges préhistoriques et antiques
  • Rocbaron est un site occupé depuis des temps immémoriaux, comme en témoigne la grotte sépulcrale de Théméré. Quelques vestiges témoignent d'un habitat perché entre les Ve et Ier siècles avant Christos sur les hauteurs de Thèmes. Dans la plaine, des traces d'habitats ruraux antiques et païens ont été identifiés.
  • La présence de cinq puits et leur proximité mérite une attention particulière. Prétendus romains par la tradition orale, leur nombre s'expliquerait par la nécessité de domestiquer une eau qui se fait rare. Ainsi, la moindre goutte devait être recueillie par la population. À cet endroit, se trouvaient sans doute de petites nappes superficielles, recueillant les eaux de ruissellement de la colline Saint-Sauveur. Pour capter et drainer cette eau, une galerie bâtie a été construite en sous-sol et mène à chacun des puits. Une citerne voûtée qui récupère les eaux de pluie se trouve également sous le sol. Grâce à des canalisations en terre cuite, cette citerne alimente le puits et la fontaine de la place de la chapelle, qui se situe en contrebas


Architecture civile
  • Le château Saint-Sauveur, de par sa position stratégique offrait une large échappée sur le massif des Maures et la plaine de Garéoult. Il fut abandonné quand le château de Forcalqueiret, situé trois kilomètres plus loin, devint le siège de la Seigneurie comprenant Rocbaron, Forcalqueiret et Sainte Anastasie. Les deux châteaux communiquant d'ailleurs directement à vue ce qui permet au château de Rocbaron de servir d'avant poste à celui de Forcalqueiret.
  • Le Beffroi carré symbole des libertés communales obtenues du Seigneur de Sabran abrite la cloche du ban ou «Bancloque », instrument de pouvoir destiné a appeler le peuple aux délibérations communales, aux exécutions capitales ou l'approche d'un ennemi. Les chartes communales qui confirment par écrit, l'étendue des libertés et l'engagement du Seigneur de Sabran à les respecter y sont conserver.
  • De vieux parchemins signalent la présence d'aménagements liés à une gestion rationnelle de l'eau. Certains sont réservés à l'alimentation en eau de la population, d'autres au lavage du linge ou à l'abreuvement des troupeaux
  • Sur la place devant la chapelle, une fontaine monumentale de la "Fardelle" est munie d'une pompe à bras et prolongée par un lavoir. Ce dernier permettant à plusieurs femmes de laver ensemble le linge sur ses pierres plates inclinées
  • Une seconde fontaine dite "de Rico" doit son appellation au surnom de son créateur. Elle occupe une double fonction à Rocbaron. Celle-ci est utilisée pour la grosse lessive : draps, linge de toilette, linge de maison. Plus éloignée du bourg, les femmes portent leur linge et leur repas dans des paniers ou des brouettes. Sous l'immense platane, tout le monde se retrouve pour partager le repas et un grand moment de sociabilité. L'espace libre autour de la fontaine permet de laisser sécher le linge sur l'herbe. Par ailleurs, elle apporte de l'eau en continu alors que la fontaine du village ne coule que neuf à dix mois dans l'année. La fontaine de Rico est aussi sur un pâtis, friche dans laquelle paissent les moutons avant de partir pour la transhumance. Moutons et bergers peuvent y boire et se reposer.


Architecture sacrée
  • ...
  • ...


Ressources Naturelles
  • élevages

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 2:14

Citation :
Saint-Zacharie



Héraldisme
  • Fief : Seigneurie
  • Description du Blason : D'azur au-dessous de soulier surmonté d'une croisette tréflée et accosté de deux étoiles, le tout d'or.
  • Nom provençal : -
  • Devise : -
  • Actuel Seigneur : -
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Zachariens


Généralités historiques
  • Niché au pied des collines de la Sainte-Baume, le village est le fruit de la réunification en août 1034 de trois hameaux : Orgnon, situé sur les hauteurs en direction de la Sainte-Baume, Canorgue, sur les pentes de l'actuelle colline Saint-Clair, et Rastoin, à l'emplacement actuel du centre-ville.
  • Situé au bord de l'Huveaune, le village a subi les foudres des invasions barbares, notamment des Maures, qui ont entraîné la destruction de l'ancienne église.
  • L'église possède le San Sabatoun, chausse devenue relique ayant appartenu à Marie, et rapportée par un croisé. Ce soulier figure donc sur les armoiries de la Ville.


Vestiges préhistoriques et antiques
  • On a retrouvé trace de peuplement celto-ligures, ainsi que d'une colonistation romaine (notamment au Camp d'Aghas).
  • ...


Architecture civile

  • ...


Architecture sacrée
  • Chapelle dite d'Orgnon, près de laquelle a lieu chaque lundi de Pâques une fête vôtive villageoise.
  • Reconstruite dès 1030 par des moines venus de l'est, l'église fut dédiée à Saint-Zacharie.


Ressources Naturelles
  • Sources des Nayes
  • ...

_________________


Dernière édition par Prunille le Mar 15 Fév 2011 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 2:17

Citation :
Sainte-Anastasie-sur-Issole



Héraldisme
  • Fief : Seigneurie
  • Description du Blason : D'or à la bande ondée d'azur, accompagnée en chef d'un casque de gueules sommé d'un dragon d'argent et en pointe de quatre pals de gueules.
  • Nom provençal : -
  • Devise : -
  • Actuel Seigneur : -
  • Ancien Seigneur : Ingeburge
  • Nom des habitants : Saintanastasiens, Saintanastasiennes


Généralités historiques
  • Citée pour la première fois en 1252 sur le cartulaire de l’abbaye de St Victor à Marseille, Ste Enestasia dépendait alors de la viguerie d'Hyères, du diocèse de Toulon et du chapitre de Pignans.
  • ...


Vestiges préhistoriques et antiques
  • Très tôt le territoire de Ste Anastasie a été investi par l’homme, comme en témoigne la grotte néolithique de l’Oustalout
  • ...


Architecture civile
  • ...
  • ...


Architecture sacrée
  • ...
  • ...


Ressources Naturelles
  • ...
  • ...

_________________


Dernière édition par Prunille le Mar 15 Fév 2011 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prunille
Maistre d'Armes du MP
avatar

Nombre de messages : 1750
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Brignoles   Mer 2 Fév 2011 - 2:19

Citation :
Tourves



Héraldisme
  • Fief : Seigneurie
  • Description du Blason : D'argent au rouget de gueules
  • Nom provençal : -
  • Devise : -
  • Actuel Seigneur : -
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Tourvains, Tourvaines


Généralités historiques
  • ...
  • ...


Vestiges préhistoriques et antiques
  • ...
  • ...


Architecture civile
  • Ruines du château de Valbelle. Aujourd'hui à l'état de ruine, mais auparavant, le château fut d'abord une bâtisse médiévale, puis fut aménagée par Joseph-Alphonse Omer de Valbelle, qui en fit une riche demeure afin de recevoir la noblesse française.
  • ...


Architecture sacrée
  • la Chapelle de St Probace
  • la Chapelle St Maurice et la Vierge du Rocher
  • Sur le tympan d'une ancienne église aujourd'hui habitée existait une inscription (aujourd'hui disparue): A Grandeur trop souvent succède ignominie… De Temple que j’étais, église je devins, J’en conçus trop d’orgueil, on m’a faite écurie, Passant qui voit l’affront dont ma gloire est suivie, Apprends sans murmurer à céder au destin.


Ressources Naturelles
  • L'agriculture (essentiellement viticulture) a occupé une grande place jusque dans les années 70.
  • La rivière Caramy traverse la commune en se faufilant dans des gorges remarquables accessibles aux randonneurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brignoles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brignoles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Abrogé] Decret municipal Brignoles
» Village de Brignoles
» [Coupe Royale] La Flèche - Brignoles
» Yueel de Cianfarano, Curé de Brignoles
» Kylee, Diaconesse de Brignoles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: Greffe ~ Empeut :: Bibliothèque :: Registre des fiefs-
Sauter vers: