AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un agneau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthelme

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Un agneau    Lun 30 Aoû 2010 - 14:52

Anthelme avait reçu un billet lui indiquant que la Marquise était rentrée de sa retraite religieuse. Anthelme qui vivait depuis quelques jours dans une auberge d’Avignon avait était soulagé de recevoir ce billet. Il allait pouvoir enterrer son père en Provence. Il se fit habiller avec l’aide de plusieurs des anciens valets de chambre de son père. Des bas de soie noir et une culotte bouffante noire en satin, crevée de soie pourpre. Un valet non sans émotion boucla la ceinture de cuir noir à boucle d’argent qui avait appartenu au seigneur de saint victoret n ceinture qui se vu agrémenté par la rapière familiale qui avait appartenue a chaque Tebaldo d’Agneau depuis plusieurs générations. Dans le même temps deux autres valets lui avait passé par dessus une chemise de lin finement tissée, un justaucorps de brocart noir rehaussé de broderie au fil d’or et d’argent, arabesque au dessein complexe rappelant les arabesques d’inspiration arabo andalouse que Vitruvio adoré tant. Il lissa ses cheveux brun roux légèrement sur le coté pour posé sur sa tête une toque noir a plume d’oie rouge, clin d’œil a la soie qui garnissait sa culotte. Il toucha la bague qui lui orné la main droite ou l’agneau pascale usé par le temps avait presque disparu. Les valets reculèrent d’un même homme autour de l’héritier, l’émotion était presque palpable dans la pièce. Anthelme se signa et pris une cape courte qu’il jeta sur une épaule avant de prendre le chemin du palais Marquisal. Il chevaucha son andalou a la robe noir a travers la ville. On le laissa pénétré sans encombre dans le palais. De ses fontes de selle le jeune homme sortit un petit coffret de cèdre poli par les âges, un petit coffret d’une simplicité étrange, seul des lettres réalisées en ivoire venez perturber cette simplicité, des lettres latines « Agnus Dei » crie de la famille Tebaldo d’Agneau . Il déambulât dans le palais suivant un serviteur qu’il avait croisé dans le grand vestibule du palais. On lui ouvrit une lourde porte révélant le vestibule donnant dans le bureau de la Marquise. Abthelme sourit au serviteur présent et pris la parole, un léger accent Italien moins suave que son père mais plus vif.

Veuillez excuser mon intrusion, mais j’ai reçut vostre billet et je souhaite au plus vite rencontrer la Marquise au sujet des funérailles de mon père feu le seigneur de Saint Victoret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvain



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Un agneau    Mar 31 Aoû 2010 - 17:08

Yvain avait aussitôt son retour signalé à la Marquise la visite du jeune homme et la triste nouvelle dont il était porteur, laquelle avait apparemment fort affligé la Marquise. Quoiqu'elle n'en eût rien dit, Yvain, bien que fort jeune, travaillait depuis suffisamment longtemps à ses côtés pour savoir reconnaître dans le pli qui se creusait sur le front entre ses sourcils la marque d'une douleur profonde.

La voix atone, et sans autre commentaire, elle avait chargé son secrétaire de contacter le jeune homme afin qu'il revînt la voir.
Et il se tenait là, devant lui, attendant d'être introduit auprès de la Marquise.


Messire d'Agneau, Sa Majesté souhaite effectivement vous rencontrer. Si vous voulez bien attendre, je vais vous annoncer.

Et il franchit après avoir frappé deux coups discrets la porte qui conduisait au bureau marquisal. Il en revint quelques instants plus tard en disant :

Veuillez entrer par ici, je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthelme

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Un agneau    Mer 1 Sep 2010 - 15:20

Anthelme fit un geste sec de la tête pour remercier Yvain , se releva du siège sur lequel il avait pris place , il pouvait presque sentir la présence de son père dans ses murs , lui qui toute sa vie avait préféré être sur le pont du Saint Marco a voguer de port en port achetant et revendant au plus offrant soie , brocart , damas et épices qui avait fait depuis longtemps la fortune de la famille. Le secrétaire l’introduit dans le bureau .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthelme

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Un agneau    Ven 20 Mai 2011 - 23:31

Anthelme avait reçu une courte missive de la main rapide et experte du secrétaire d’Hersende. Il froissa la lettre et se leva réclamant à travers sa vaste demeure une malle d’affaire, sa calèche et de quoi manger sur la route d’Avignon. Il prit soin avant de quitter son bureau de prendre avec lui sa sacoche de simple et un rouleau de cuir contenant les objets de base de la pratique de la médecine.
Il s’enfila dans la calèche et regarda pensif le paysage défilé sur sa gauche. Il pleuvait fortement en ce début de journée, rendant la route glissante et boueuse, ralentissant le vénitien. Il jura, se maudissant de ne pas avoir pris sa jument. Il finit tout de même par arriver au palais, morose. Il prit les dispositions nécessaires pour qu’on monte dans ses appartements ca mal. Un jeune page le conduit devant le bureau d’Yvain, ou Anthelme entra, le sourire aux lèvres heureuses de voir un visage familier.


Bonjour Yvain comment allez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvain



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Un agneau    Sam 21 Mai 2011 - 13:05

Le jeune médecin pénétra dans le bureau et Yvain fut une nouvelle fois frappé des ressemblances avec son père, plus dans les attitudes que dans l'apparence physique. Ses traits s'étaient marqués et son teint hâlé comme s'il avait vécu récemment au soleil.

Messire d'Agneau! Quel plaisir de vous revoir en Avignon! Sa Majesté sera heureuse de vous voir, elle m'a demandé de vous convier à la rencontrer dès qu'elle a reçu votre missive.

Je crois qu'elle est dans son bureau. Attendez un instant, je vous prie...


Il s'éclipsa par la porte de communication entre les deux bureaux et revint presque immédiatement en s'effaçant pour laisser passer le visiteur.


Vous pouvez entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthelme

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Un agneau    Sam 21 Mai 2011 - 13:12

Il sourit a Yvain content de le voir .

Merci Yvain toujours aussi efficace ! Si vous n'étiez pas le secrétaire de ma Souveraine je vous aurez débauché .

Et tout en riant pénétra dans le bureau .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un agneau    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un agneau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'agneau
» Les écrits de l'Agneau
» Nathanaël?Et le lion s'éprit de l'agneau UC
» Un Nax 10
» les cuisines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: PALAIS D'AVIGNON :: PALAIS D'AVIGNON - Aile est :: Bureau du Marquis :: Antichambre-
Sauter vers: