AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Couronnement

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
pedro.
Invité



MessageSujet: Re: Le Couronnement   Ven 27 Nov 2009 - 16:41

pedro pris place au milieu des autres choeurs pour chanter la Kyrie. Il apercu dans le fin fond de la salle Merveille du Mounet, il lui fit un petit signe de la main pour la saluer...

Raclement de gorge, mains moites, le palpitant qui s'emballe; Pedro n'en menait pas large. C'était la premiere fois de sa vie qu'il assistait a une cérémonie comme celle là et la première fois qu'il devait chanter en public et quel public!!

Pedro se tourna vers son voisin et lui demanda:

"-hum hum , dites , heu y'a un petit buffet de prévu apres???hein z'ai faim mo!!"
Revenir en haut Aller en bas
pedro.

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Ven 27 Nov 2009 - 17:01

Le gamin commenca a deployer son organe vocal.....


"-christ ééééleeeeiiisonnn.....................kyrie éééélééééiiisonnnn..........lalala
chris te élééééiiisonnnn.............lalala..............ky rie éléééééiiiisssoonnnn".



L'acoustique de la salle faisait resonner les voix , il s'en dégagait une reverbe naturelle des plus agreéable à entendre. Pedro était sur un petit nuage, ca lui rappellait les berceuse de sa maman quand elle était au pès de lui.....Du coup ca le motivait tellement qu'il se transcendait dans ce chant litturgique
Pedro montait tellement dans les aigues que sa vois devait porter jusqu'a Marseille (au moins).
Le sourire jusqu'aux oreilles la gamin s'égosillait à pleins poumons.....
Tout en chantant il se disait
"-Z'espère etre à la hauteur, faut pas decevoir mon gars.......".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malbec

avatar

Nombre de messages : 289
Ville : Arles
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Nom: Pedro de Mendoza,
Prénom: dit Malbec
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Ven 27 Nov 2009 - 17:30

Malbec avait terminé sa narration musicale avec une application toute particulière. Il lui faudrait bien terminer sa Pastorale avant que les premières neiges tombent... l'avantage étant que les flocons n'étaient encore denrées courantes en Provence...

Alors que son regard se portait, à quelques encablures de là, sur le Président Catalan, sur la futur Marquise et que les conditions de lui semblent réunies pour le bon déroulement de la cérémonie, un jeune être, chétif au demeurant mais sûrement en devenir, car non dénué d'aplomb, attira son attention.
Pas beaucoup plus qu'une poignée de printemps et déjà une envie de se montrer dans la lumière, il s'était faufile avec l'aisance d'une belette derrière un campagnol ou une reinette, de places et places, de bancs en bancs pour enfin rejoindre la chorale avec discrétion.
Le sourire de la béatitude retrouvée, il entonnait le chant avec une envie et un plaisir non dissimulé. Malbec le regardait maintenant avec l'intérêt de l'homme d'armes.

Voila un tendron qui semblait valable. Il lui faudrait le retrouver après la cérémonie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hersende
Marquise de Provence
avatar

Nombre de messages : 13599
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Sam 28 Nov 2009 - 0:53

Puis la chorale reprit pour un chant d'allégresse tandis qu'Hersende, suivie par le Comte, s'avançait dans le choeur vers le cardinal Camerlingue.

_________________


Dernière édition par Hersende le Sam 28 Nov 2009 - 14:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pedro.

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Sam 28 Nov 2009 - 10:58

Le gamin était aux anges. La volupté des chants d'église le faisait flotté dans l'air, il se sentait si léger....

Faut dire qu'il avait bosser dur, il était aller à la sortie de l'université de Toulon pour qu'on lui enseigne les quelques chants pour cette cérémonie.IL les avait appris par coeur car ne sachant pas lire...

Pedro commenca un chant d'allégresse en y mettant tout son coeur, meme si parfois sa voix déraillait un peu
.Ca c'est à cause de ces gorés qui n'arrete pas de s'échapper de leur enclos et qui oblige Pedro à brailler pour les rattrapper.......mais je m'égare là......

Pedro entonna:

"- ha....... lle........ lu....... jah lalala
haaaa leeeee luuuuuuu......jahhhhhhhhh lalalalalalal
allez looya, allez looya, allez looya lalalala"




Tandis que pedro invoquait le royaume d'aristote , la Marquise et le Comte s'avancèrent devant le Cardinal Camerlingue...


Dernière édition par pedro. le Sam 28 Nov 2009 - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrias
Invité



MessageSujet: Re: Le Couronnement   Sam 28 Nov 2009 - 11:24

C'est bien gamin, continu !!!
Revenir en haut Aller en bas
Gaspard

avatar

Nombre de messages : 50
Ville : Marseille
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Nom: Vidal
Prénom: gaspard
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Sam 28 Nov 2009 - 21:26

Gaspard comme à son habitude était en retard.
Il n'aurait pas manqué le couronnement de La Marquise pour qui il avait un très grand respect.
Il se faufila doucement vers ses amis Marseillais qui étaient là, prit place à côté de Fragrance qui lui sourit tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlys

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Sam 28 Nov 2009 - 21:34

Us et coutumes de ce comté ne lui étaient encore pas familiers, pour sur, et à vrai dire elle mettrait surement bien longtemps a en faire le tour tant ils se marginalisaient quant à ce qu'elle connaissait. Un couronnement n'était d'ailleurs pas envisageable dans le monde où elle évoluait où il fallait faire partie d'une caste bien trop sélective pour y assister de près. En est il qu'elle était là en tant qu'amie mais aussi pour représenter son comté qui, sans vraiment le savoir, devait beaucoup à celle qui, ce jour, allait recevoir couronne.

C'est avec la plus grande discrétion qu'elle se faufila à l'arrière des derniers bancs de la cathédrale après s'être signée avec respect et elle retint une exclamation de plaisir quand son regard se posa sur l'architecture des lieux et l'assemblée venue nombreuse.

Hersende avait là un public qui lui paraissait fidèle et admiratif et elle dut avouer qu'elle se laissait là volontiers impressionner par la grandeur de l'évènement. Elle sourit lorsque le son des chants monta et fit raisonner l'enceinte peu habituée par ce genre de cantique alors que, de son œil valide, elle jeta un regard circulaire sur les gens pour voir si elle reconnaissait quelques visages ou peut être même ses successifs homologues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu1
Cardinal-Archevêque de Provence
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 13/06/2007

Feuille de personnage
Nom: de Sabran
Prénom: Ludovi
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Lun 30 Nov 2009 - 1:14

Ludovi fût accosté par une jeune femme qui souhaitait s'exprimer. Il lui répondit en baissant la voix.

Excellence, en espérant ne pas me fourvoyer sur le titre, un discours de votre part ne peut être que le bienvenu. Permettez moi de vous faire patienter et de vous appeler à la suite de Sa Grandeur le Comte Illustre.

Pendant ce temps, l'archevêque vit s'avancer ses amis devant un autre de ses amis, Son Éminence Rehael. Le Cardinal Camerlingue entendrait bientôt la Professon de Foy de la Marquise, mais avant cela l'archevêque devait intervenir.
Il prit donc la parole, en s'adressant à la foule et à l'illustre.


Votre Grandeur, la Provence est actuellement la seule Province du Marquisat des Alpes Occidentales. Elle sera très bientôt rejointe par la République de Gênes, mais en attendant, je vous invite à présenter l'hommage de la Provence au Marquisat de par votre hommage à Sa Majesté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
max1664

avatar

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 19/07/2008

Feuille de personnage
Nom: d'Aubignan
Prénom: Massimin
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Lun 30 Nov 2009 - 23:29

Juste le temps de jeter un dernier regard sur sa dulcinée et de lui apposer un léger baiser sur le front que la chorale commençait à faire entendre sa voix. L’heure était venue pour le Comte d’accompagner sa souveraine devant les représentants de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne. Il se posta à ses cotés, légèrement en retrait, et la suivit lors de sa progression dans le chœur jusqu’aux Archevêques et le Cardinal Camerlingue. Brièvement interrompu par une représentante du Comté du Poitou, à l’invitation du maitre des lieux, il se tourna vers la Marquise, mit genou à terre et tourna son regard vers le sol.

-Depuis son entrée dans le Marquisat, la Provence a connu un essor sans précédent, en dépit des velléités à peine masquées du Saint Empire Romain Germanique. En lui assurant un cadre solide, il a permis l’émergence d’une nation forte, fière de son appartenance et de ses racines.
Longtemps la Provence a fait cavalier seul aux cotés du Marquisat, mais aujourd’hui, c’est avec un plaisir non dissimulé que nous nous préparons à accueillir nos frères génois pour écrire une nouvelle page d’histoire.
De part notre attachement fort envers la Couronne Marquisale, en cette occasion, nous souhaitons lui renouveler notre hommage au nom de la Provence.


Levant la tête et fixant la Marquise.

-Nous, Massimin d’Aubignan, Comte de Provence Libre, reconnaissons la Souveraineté du Marquisat des Alpes Occidentales sur l’ensemble des terres provençales. Nous lui prêtons allégeance à lui et à sa représentante, Sa Majesté Hersende de Brotel.
Nous faisons le serment que par la Foi de cette allégeance, le Comté de Provence vous apportera Aide, Protection et Conseil.
Que le Très Haut nous guide pour que cette collaboration, et les actions qui en découlerons, soient couronnées de succès dans le respect des valeurs et de la paix aristotéliciennes.


Attendant un signe de sa Suzeraine, le Comte resta agenouillé, portant de nouveau son regard vers le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hersende
Marquise de Provence
avatar

Nombre de messages : 13599
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mar 1 Déc 2009 - 1:47

Hersende écouta l'hommage du Comte de Provence, hommage qu'il renouvelait en cette occasion. Elle lui répondit ensuite :

Nous Hersende de Brotel, Marquise des Alpes Occidentales, acceptons l'allégeance que vous nous faites, Massimin d'Aubignan, au nom du Comté de Provence.

Le choix de la Provence il y a deux ans et demi de reconnaître la suzeraineté du Marquisat des Alpes occidentales sur les terres de Provence a créé entre nous des liens indissolubles qui ont pénétré au coeur de tous les Provençaux.

En retour de la foy que vous lui jurez, le Marquisat vous offre aide et subsistance et vous garantit bonne justice.

Que cette union perdure dans le respect des valeurs de paix et d'amitié aristotélicienne qui ont toujours été celles que nous avons défendues en commun. Relevez vous, Massimin d'Aubignan et scellons cet accord.


Elle lui tendit la main et lui donna une accolade.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu1
Cardinal-Archevêque de Provence
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 13/06/2007

Feuille de personnage
Nom: de Sabran
Prénom: Ludovi
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mer 2 Déc 2009 - 0:53

L'hommage fut fait par le Comte de Provence, et la Marquise avait répondu ensuite. Ludovi revivait cette scène, vu qu'elle avait déjà eu lieu il y a quelques mois. Vive le Comté, Vive le Marquisat se dit il ...

Se retournant vers la Poitevine.


Votre Éminence, Votre Majesté, Votre Grandeur, Excellences, mes amis, Un imprévu se glisse dans notre cérémonie, mais qu'importe, il ne fera que rehausser sa splendeur. Permettez moi de vous présenter l'attachée d'ambassade et représentante du Comté du Poitou, Son Excellence Merveille du Mounet qui souhaite dire quelques mots.

Il s'écarta légèrement laissant l'ambassadrice prendre place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merveille.du.mounet



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mer 2 Déc 2009 - 2:34

Merveille s'était retirée derrière l'un des piliers massifs de la cathédrale pour peaufiner son intervention. Complètement absorbée dans son exercice de diction muette, elle sursauta lorsqu'elle sentit une main se pauser sur son épaule.... L'Ambassadeur du Poitou, Sarmite Seigneur de Saint Gelais se tenait derrière elle... d'une main impérieuse il lui fit signe de lui donner les feuillets pour une relecture du fameux discours....
La mine contrite , Merveille le vit se mettre à lire , secouant parfois la tête, raturant à l'aide d'un bout de fusain certains passages, griffonnant des mots supplémentaires...

Pourvu que je puisse encore lire le résultat...

C'est alors qu'elle entendit l'annonce du prélat!

Citation :
Votre Éminence, Votre Majesté, Votre Grandeur, Excellences, mes amis, Un imprévu se glisse dans notre cérémonie, mais qu'importe, il ne fera que rehausser sa splendeur. Permettez moi de vous présenter l'attachée d'ambassade et représentante du Comté du Poitou, Son Excellence Merveille du Mounet qui souhaite dire quelques mots.

Vite Messire, il n'est plus temps de corriger l'imperfection de mon travail.
Espérons simplement qu'il trouvera grâce aux oreilles de l'assistance et qu' il ne déplaira pas à la principale intéressée...


A son grand étonnement, l'Ambassadeur lui rendit les feuillets avec un grand sourire et un signe d'encouragement de la tête.
Ragaillardie , Merveille s'avança, monta en chaire et prit la parole d'une voix claire et sonore.

Le Comté du Poitou, ici représenté par Messire Sarmite Seigneur de St Gelais et d'Andilly les Marais , Ambassadeur , et moi même Merveille.du.mounet, attachée d'ambassade, présente son hommage à Dame Hersende de Brotel, Marquise des Alpes Occidentales par le discours qui suit...

  • Marquise! Les Alpes Occidentales, la plus grande province, qu’ait jamais vu l’univers, se présente à vos yeux et attend de votre sagesse une parfaite harmonie dans l’ensemble et dans toutes ses parties. Vous verrez descendre du ciel la justice accompagnée de la voix du Juge du ciel et de la terre, qui dira: « Sois juste et que ta balance ne penche ni à droite, ni à gauche! »

    Les veuves, les orphelins et les pauvres lésés dans leurs droits par la vénalité, la partialité, opprimés par un pouvoir arbitraire, ne cesseront pas de s’écrier pour que vous les défendiez, que vous séchiez leurs larmes et qu’ils soient en état de célébrer partout votre règne bienfaisant.
    L’humanité même se présentera à vos yeux dans sa primitive et pure simplicité, dépouillée de tous les préjugés de la naissance: « Marquise unificatrice, s’écriera-t-elle, rappelles-toi toujours les droits de l’humanité nous sommes tous également tes enfants ». Il n’y a d’être vil à vos yeux que l’oppresseur de l’humanité, ou celui qui veut s’élever au dessus des bornes qu’elle prescrit.

    Voici votre tâche, Marquise souveraine! Voici la lutte, qui vous oblige à être toujours le glaive à la main prête au combat! O montrez vous, avancez hardiment et gouvernez, et la main du Seigneur vous guidera miraculeusement!

    Car pour se préserver de tant de pièges, surmonter tant d’obstacles, gouverner tout en paix et en bon ordre, il faudrait des forces plus qu’humaines. Mais attendu que vous êtes femme, quoiqu’élevée au dessus des autres, nous devrions modérer nos transports joie….

    Mais que serait alors cette cérémonie ? Serait-ce une simple apparence, une vaine mondanité?
    Ah, non! Aussitôt que David fut élu roi d’Israël et qu’il fut sacré, l’Écriture dit que l’ esprit du Seigneur fut toujours en lui. La même disposition de votre âme attire l’assistance du Seigneur, car nous pouvons dire de vous ce qui fut dit de l’oint de Dieu: David était beau, il avait le regard doux. Et vous, Hersende , vous êtes aussi belle, et votre regard est doux. Mais tous ces avantages seraient insignifiants, s’ils n’annonçaient la beauté de votre âme et les qualités bienfaisantes de votre coeur.

    Marquise très aimée, ainsi fortifiée et encouragée, accompagnée d’un tel secours céleste et d’un esprit si puissant, votre tâche sera facile à remplir. Votre fardeau sera léger et vous sortirez du combat victorieuse et triomphante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LedZeppelin

avatar

Nombre de messages : 1331
Date d'inscription : 30/11/2007

Feuille de personnage
Nom: de Villaréal
Prénom: LedZeppelin
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mer 2 Déc 2009 - 10:04

Le chant transportait la Comtesse de Saint-Rémy et l'enfant frémissait dans son ventre. Le Comte Illustre prête un nouvel hommage à sa souveraine et ensuite un imprévu est annoncé et Led sursaute. Elle n'aime pas tellement les imprévus dans ce genre de situation. Se détendant aussitôt les premières paroles sorties de la bouche de la représentante poitevine, elle voit Hersende toujours aussi stoïque mais dont le coeur devait battre la chamade en pensant à ce que représente cette allocution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akki

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mer 2 Déc 2009 - 14:07

Kika sommeillait...il s'mmerdait toujours dans ce genre de trucs...et l'autre tarée du poitou qui en finissait pas de parler...il jeta un coup d'oeil sur le gros bide de Led...il se demandait si en l'ouvrant, il pourrait voir la tronche de son rejeton. A coup sûr une tête de veau, son fils...comme son père...
Allez vite...qu'on passe au banquet bordel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hersende
Marquise de Provence
avatar

Nombre de messages : 13599
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mer 2 Déc 2009 - 20:18

Hersende écouta attentivement l'hommage de l'attachée d'ambassade, rosissant de confusion devant de tels propos. Elle ne savait que dire...

Elle répondit néanmoins à la Poitevine :

La confiance du Comté du Poitou m'honore et je m'efforcerai de me montrer digne de l'image que vous tracez, d'en approcher la grandeur... sans grand espoir de réussir, je le crains, à en égaler la beauté! Merci...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarmite

avatar

Nombre de messages : 32
Province : Poitou
Ville : Poitiers
Date d'inscription : 23/04/2009

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mer 2 Déc 2009 - 21:24

sarmite était resté en retrait pendant l'hommage du Poitou. Merveille avait écrit une fort belle louange et il trouvait juste que ce soit elle qui la présente .

Elle s'en sortit fort bien et la Marquise y parut sensible.

Lorsque la Pictave revint près de lui, il la félicita, sotto vocce mais sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akki

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mer 2 Déc 2009 - 21:51

Heureusement que c'était le mariage à Parraine...parceque...tout ce ramassis de Poitevins puant les marées....c'était une infection...
Mais il savait se maitriser, le Kik...il ferma sa gueule et resta d'une courtoisie sans faille....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehael
Cardinal-Archevêque de Provence
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 84
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom: de Plantagenest
Prénom: Tibère
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Jeu 3 Déc 2009 - 1:04

Le Cardinal Tibère de Plantagenêt saisi son Livre des Vertus, un petit exemplaire fort ancien ayant appartenu, disait on, à Saint Nicolaïde en personne, qui ne le quittait jamais. C'est avec lui qu'il avait converti ou chassé les hérétiques cathares du Languedoc, qu'il avait baptisé tant de fidèles et ordonné tant de clercs, qu'il avait prêché devant tant d'auditoires. C'est lui qui chaque jour lui donnait la force de soulever des montagnes pour la Gloire de Dieu, et il espérait que cette force spirituelle qui l'exaltait et qu'il attribuait à l'action du grand Saint serait également confié à la Marquise.

Il effectua les quelques pas le séparant de la Souveraine, et, se tenant désormais près d'elle, il esquissa un fin sourire. La Marquise était en pleine beauté et rayonnait parmi tous dans la Sainte batisse, semblant attirer la lumière à elle pour l'envelopper. Jetant un regard vers le Ciel, il sentit la présence du divin autour d'eux.

Tendant l'ouvrage vers Hersende, afin qu'elle y pose sa main droite, le prélat s'exprima d'une voix grave et forte, résonnant dans toute la Cathédrale :


Hersende, Majesté, es-tu prête à prêter serment sur le Livre des vertus et à manifester devant tous ta foy inébranlable en notre Créateur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cathedrale-aix-arles.actifforum.com/index.htm
DuchesseSherry

avatar

Nombre de messages : 4471
Province : Poitou
Ville : Poitiers
Date d'inscription : 18/06/2007

Feuille de personnage
Nom: de Marigny Chenaneguène de la Duranxie
Prénom: Déesse
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Jeu 3 Déc 2009 - 5:53

La Chancelière aurait adoré une allégeance différente, unique, un autre protocole pour ce grand jour. Quelque chose de... vraiment symbolique. D'autres mots! Voilà! Elle voyait trop grand, lui disaient certains, ce n'était pas la France, lui répondaient d'autres, et pourtant, elle rêvait, elle rêvait qu'on ose!

Ainsi le Comte de Provence prêta allégeance, et la Provençale sourit malgré tout, de cet acte ce jour public, porté au devant de la Marquise et nul autre.

Puis l'attachée d'ambassade se présenta. La Baronne ignorait tout de cet hommage, et sa reconnaissance fut énorme. Voilà, ce qu'elle appelait un hommage! Elle en reconnu la valeur poitevine, lorsqu'elle parlait d'eux, ce n'était jamais du vent.

Puis le Cardinal enchaîna avec le serment, dont le tutoiement amusa la sauvageonne. Eh bien! Voilà que Son Éminence réussissait à la surprendre!
* sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baronnie-de-beuil.xooit.com/portal.php
Hersende
Marquise de Provence
avatar

Nombre de messages : 13599
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Jeu 3 Déc 2009 - 9:58

Le Cardinal s'approcha d'Hersende et elle sentit le rayonnement de sa présence. La scène baignait pour elle dans une certaine irréalité : la lumière qui tombait en cette fin de matinée et éclairait le choeur dans lequel ils se tenaient tous deux faisaient miroiter l'air, la ferveur de l'assistance semblait avoir suspendu le temps.

Hersende eut soudain l'intuition profonde que depuis trois ans, depuis qu'elle avait perdu son fils et qu'elle n'avait réussi à continuer à vivre que grâce à sa foi et à sa décision de se consacrer au service de l'Etat et des Provençaux, sa vie avait été à son insu guidée vers cet instant.

Quand le Cardinal lui posa la question, lui tendant un exemplaire du Livre des vertus usé par les ans mais qu'il tenait avec un grand respect et employant un tutoiement qui s'adressait à l'individu au-delà de la fonction, elle se sentit portée par un élan et affirma :


Oui Eminence, je suis prête!

Elle se tourna vers l'assemblée et poursuivit :

Si je suis ici devant vous aujourd'hui, malgré les vicissitudes de la vie et les pertes douloureuses qui m'ont frappée, c'est par la force que m'a apporté la foy aristotélicienne, et par la motivation de servir l'Etat.
Ce qui rassemble ces deux aspects, c'est, je le crois, le bonheur des peuples... c'est l'Amitié, telle qu'Aristote nous l'a enseignée.

Je crois au rôle éminent de la Très Sainte Eglise, celui de guider les peuples sur le chemin de la Vertu, maintenir la paix et la concorde et faire respecter les valeurs d'écoute et de partage.

Je crois que le rôle des dirigeants est, entre autre, de montrer l'exemple aux peuples qui sont sous leur autorité par un engagement aristotélicien fort, d'aider le clergé dans sa mission en mettant les ressources matérielles et humaines dont ils disposent à son service et d'appuyer les actions de l'Eglise.

Les enseignements d'Aristote sont une lumière pour l'avenir, et c'est de cette lumière que je souhaite illuminer le Marquisat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehael
Cardinal-Archevêque de Provence
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 84
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom: de Plantagenest
Prénom: Tibère
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Sam 5 Déc 2009 - 16:54

Le prélat acquiessa, le règne qui s'ouvrait serait celui de la Lumière. Le fait que la cathédrale soit nimbée d'une lumière irréelle semblant converger vers la Marquise ne pouvait être qu'un signe du Très-Haut. A n'en point douter, la Provence connaitrait paix et prospérité en suivant la voie tracée par Dieu, celle de la Vertu.

Retirant doucement le vieil ouvrage sacré sur laquelle la Marquise avait posée ses doigts fins pour manifester sa profession de foy et son serment envers Dieu, le vieux cardinal saisi entre ses mains un petit récipient doré et serties des plus belles gemmes de Dacie qu'il avait fait venir du Couvent général franciscain de Bruz ou il était gardé, et qui avait déjà servi pour le couronnement de Nathan qui fut souveraine du Grand-duché de Bretagne.


A l'aide d'une aiguille d'or qu'il imbiba d'huile sainte, il traca le signe de la croix aristotélicienne sur le front de la Marquise.

Par cette onction, Hersende, tu vas recevoir la bénédiction de ton règne.

Qu’il soit long et prospère.

Que ton pouvoir, qui te vient de Dieu, soit utilisé dans le but d’assurer la félicité de tes sujets, qu'il ne connaisse nulle limite que celles fixées par les lois fondamentales de ton royaume, et par les nécessités du bien commun.

Pour la plus grande gloire de Dieu.


Reposant le récipient, il souleva la couronne qu'il leva bien haut.

A genoux à présent, ma fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cathedrale-aix-arles.actifforum.com/index.htm
Hersende
Marquise de Provence
avatar

Nombre de messages : 13599
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Sam 5 Déc 2009 - 17:08

Recevant l'onction divine, Hersende prit conscience de l'ampleur de la tâche qui lui incombait. Elle aurait mission de protéger son peuple et de le guider, aidée en cela par le clergé, sur la voie que traçait l'Eglise.

Cette tâche, le peuple la lui avait confiée et elle l'avait acceptée. C'est en priant le Très-Haut de l'éclairer et de lui donner la force de la mener qu'elle s'agenouilla devant le Cardinal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LedZeppelin

avatar

Nombre de messages : 1331
Date d'inscription : 30/11/2007

Feuille de personnage
Nom: de Villaréal
Prénom: LedZeppelin
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Mer 9 Déc 2009 - 3:01

Led sent à ce moment un courant mystique passer et l'onction donnée porte Hersende sur des hauteurs inconnues. Pas Hersende se dit Led, mais sa fonction.

L'onction sainte ... Quel symbole ! Quelle Lumière ! Elle échange un regard avec l'archevêque Richelieu tout proche. Il est lui aussi très pris par ce moment.

Son Eminence Rehael officie plein de force et de Foy. Il irradie autant que la Marquise en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanfeust86

avatar

Nombre de messages : 56
Province : Bourbonnais Auvergne
Ville : Clermont
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Le Couronnement   Ven 11 Déc 2009 - 18:52

Lanfeust assistait pour la première fois au couronnement d'un souverain, ou plutôt d'une souveraine. Il suivait toute la cérémonie avec attention, un peu perturbé par contre avec l'homélie de l'attaché diplomatique du Poitou, sachant l'opinion des supra royalistes de France.

Mais après tout le Comte n'avait pas peur, il ne pouvait pas en dire de même au BA.

Le discours de la Marquise et l'onction sainte étaient chargée d'émotion et il ne put détaché ses yeux de la souveraine qui était d'une grande beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Couronnement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Couronnement
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Galerie des rois
» [ realisée] Tenues pour un couple Limousin
» [Impayé] Un couronnement, une reine, une robe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: VILLE D'AVIGNON :: Cathédrale Saint Maximin d'Aix (sujet provisoire)-
Sauter vers: