AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Lun 23 Mar 2009 - 22:49

Un convoi de trois appareils attelés traversaient la France du Nord-Ouest au Sud-Est en suivant sagement les fleuves. Deux d'entre eux étaient chargés de malles contenant moult robes taillées dans les tissus les plus précieux, mais aussi des livres, des tableaux, quelques fûts de chouchenn et de prunavampi.
Le chariot de tête transportait uniquement des personnes. Deux pour être pris. Une servante bretonne timide et sa maîtresse, la Princesse de Bretagne, Driweg Aliéniore de Brocéliande. Soazig n'avait pas de famille sur les terres de l'hermine et avait pratiquement supplié la fille du Grand-Duc de l'emmener avec elle, arguant qu'ainsi cette dernière aurait quelqu'un avec qui parler dans sa langue natale. Cet argument avait tout à fait convaincu Driweg qui lui avait sur le champ ordonné de faire sa valise.
La jeune femme aurait voulu emmener son fidèle Anton avec elle. Hélas, il était indispensable à Anast pour la gestion du château de sa baronnie. Anast étant plus important que son propre confort, elle s'était donc résolu à le laisser derrière elle.



______________________________________________________


Au bout d'un temps :

_ Madame, souffla la servante, voudriez-vous nous chanter quelque chose ? Voilà longtemps qu'aucun de vos gens n'a eu le plaisir de vous entendre...

La "petite baronne" sourit. C'est vrai qu'à Anast, les jours où elle était en pleine santé, elle poussait souvent la chansonnette.

_ Que veux-tu entendre, ma bonne Soazig ?

_ Donnez du Rouanez an Arvor (Reine de l'Arvor) s'il vous plait de le faire, Madame.

Et la jolie poupée blonde ne se fit pas prier. Elle aimait beaucoup les cantiques en l'honneur de Nathan, Sainte Reyne de Bretagne. Sa voix sonna comme mille carillons de cristal :

Itron Santez Nathan
Ni ho ped a galon
Gant joa ni ‘n em laka
Dindan ho proteksion

Rouanez karet an Arvor,
O Mamm leun a druez
War an douar, war vor,
Mirit ho pugale

Pet gwech, e-kreiz ar mor,
‘Deus roet a-greiz-holl
Avel vat ha goudor
D’an dud o vont da goll

Rak-se ‘ta pa savo
Ar mor e houlennoù,
Dezhi, m’o diwallo,
Gouestlit ho kalonoù

Rouanez karet an Arvor,
O Mamm leun a druez
War an douar, war vor,
Mirit ho pugale...

[Traduction :

Notre-Dame Sainte Nathan
Nous vous prions de tout coeur
Avec joie nous nous mettons
Sous votre protection

Reine aimée de l’Arvor
O Mère pleine de miséricorde
Sur terre, sur la mer,
Protégez vos enfants

Combien de fois, en pleine mer,
A-t-elle donné soudain
Bon vent et abri
Aux gens qui allaient se perdre

Ainsi donc quand la mer
Soulèvera ses vagues
A elle, pour qu’elle les protège
Consacrez votre coeur

Reine aimée de l’Arvor
O Mère pleine de miséricorde
Sur terre, sur la mer,
Protégez vos enfants ]

______________________________________________________


A mi-chemin, le convoi essuya une attaque de bandits téméraires. Pourtant, on n'avait hissé sur les appareils ni le blason de la Bretagne, ni celui des Brocéliande, dans le souci d'éviter au maximum les ennuis. Le Grand-Duc n'avait pas lésiné sur le nombre de gardes armés jusqu'aux dents qui accompagnaient son unique fille vers son nouveau pays et l’assaillant en sous nombre fut repoussé sans grand mal. Les hommes à l’armure frappée de la grenouille n’eurent à déplorer aucune perte et purent repartir sans attendre. Cet épisode laissait une grande marque dans l’esprit de Driweg. Ces soldats étaient prêts à donner cent fois leur vie pour sauver un seul de ses cheveux. Cette disposition lui apparaissait vraiment étrange, pour le moins incompréhensible.


Plus les journées se réchauffaient et plus la jeune femme avait qu’ils approchaient de la in de leur voyage. Elle avait hâte de revoir Anderexia Pampalone de Sabran en particulier. Puis le jeune Comte d’Apt, Dame Océane, Rethy et Yluxe, la Comtesse LedZeppelin, même le curieux Farok, et toutes les personnes qui avaient su se montrer si amicales avec elle. Elle leur avait parlé dans chacun des rêves qui rythmèrent la traversée.
Que ferait-elle en Provence ? Tout le monde avait un poste précis et des affaires à mener. Pourrait-elle se rendre utile ou servira-t-elle uniquement de trophée à exhiber lors des réunions diplomatiques ?

_______________________________________________________


On frappa deux coups secs sur le montant de la porte. Soazig souleva le rideau et un cavalier apparut, chevauchant à coté du véhicule.


_ Nous voyons la belle Avignon, Votre Majesté.

_ Vous entendez ça, Princesse ? Nous sommes presque arrivées ! S’exclama l’autre d’un air joyeux.

La jolie poupée blonde se contenta celui sourire et s’enfonça un peu mieux dans son siège. On dressa les étendards et quelques heures plus tard, le convoi entra dans la ville. Sur son passage, les villageois s’écriaient :


_ La grenouille ! La grenouille !

Les enfants courraient derrière les chevaux en riant gaiement. Cette atmosphère chaleureuse réchauffa le cœur de la bretonne expatriée.
Les trois véhicules s’immobilisèrent bientôt devant les marches du Palais du fier marquisat. Soazig sauta la première sur la terre ferme. Un cavalier descendu de sa monture exténuée tendit une main ferme pour aider sa maîtresse à les rejoindre. La fille du Grand-Duc breton entra dans la douce lumière de la matinée presque pleine. Les rayons du soleil se jetèrent sur ses boucles d’or pour y miroiter. Dans ce halot naturel de lumière, sa peau parfaitement blanche était encore plus impressionnante.


Quelqu’un avait-t-il été dévolu à l’accueil de la jeune femme ? L’un de ses nouveaux amis ? Au moins un valet ?


Dernière édition par Driweg Aliéniore le Mar 24 Mar 2009 - 12:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soazig

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mar 24 Mar 2009 - 21:48

Soazig regardait tout autour d'elle comme une curieuse. Si elle eut douté qu'il existât quelque chose de plus brillant que les cheveux de sa maîtresse, ce n'était plus le cas à présent. Elle avait grande peine à croire que le soleil qui baignait de son éclat généreux chaque parcelle de terre icelieu était le même que celui de Bretagne. Il n'avait de commun que le nom.
La bretonne, qui n'avait jamais rien vu du monde, retenait difficilement ses cris tantôt de surprise tantôt d'admiration. Tout était si différent dans ce lointain Sud ! Elle aurait aimé le raconter en lettre à ses amis restés travailler au château d'Anast mais ne savait pas l'art des mots.

Le convoi était arrivé depuis déjà bien dix minutes sans que personne ne sortit du Palais pour venir accueillir la future Marquise. Soazig s'en étonna et trouva d'emblée aux provençaux un sens très étrange de l'hospitalité. Elle se dit pour elle même que si l'un de ces gens était allé en Bretagne, il y aurait déjà cinq minutes qu'il serait îvre en taverne en train de trinquer avec les villageois intrigués par sa venue.

S'approchant de la Princesse qui ne s'était pas défaite de son masque de bienveillante patience, la servante glissa :


Ordonnez que j'aille chercher une âme qui saurait vous recevoir, Votre Altesse. Je gage que votre peau nacrée ne supportera plus longtemps l'agressive brûlure de l'astre du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mar 24 Mar 2009 - 22:09

Driweg gratifia l'inquiétude de sa servante d'un sourire chaleureux :

_ "C'est inutile, Soazig. Je suis certaine qu'ils ne vont plus tarder. Mon arrivée était annoncée. Le temps leur aura manqué sans doute ou alors la lettre s'est perdue."

La poupée aux boucles d'or refusait toujours d'incriminer les gens et préférait mettre les fautes sur les aléas imprévisibles de la vie. Ce trait de caractère lui valait souvent d'être moquée, parfois même abusée, ou d'être traitée d'oisive petite fille. Cette accusation n'était pas vraiment fausse mais sa détermination à trouver du bon chez tout le monde lui faisait également beaucoup d'amis.

Cinq autres minutes s'écoulèrent sans qu'on vienne à sa rencontre. Le soleil commençait à taper fort sur son crâne. Elle n'allait pas tarder à tourner de l'œil à ce rythme. Alors, un cavalier qui ne tint plus descendit souplement de sa monture, en confia les brides à son compagnon le plus proche et s'avança vers la jeune femme. Il s'inclina et dit d'une voix ferme :


_ "Votre Altesse, je sais pertinemment que je n'en ai pas le droit mais je vous prie de remonter dans la voiture immédiatement. Je préfère mourir cent fois pour avoir ordonner à quelqu'un de votre rang plutôt que de devoir expliquer à votre père que je ne vous ai pas empêché d'attraper une insolation."

Driweg rit doucement devant la tournure de la phrase et répondit :

_ "Capitaine Sheridan, je vous remercie de prendre soin de mon bien-être et décide non pas de me plier à votre doux ordre mais d'accéder à votre féroce demande. Ainsi, vous vivrez encore quelques décennies, si Aristote et l'Ankou le veulent bien."

Sur ces mots amusés, la gracieuse jeune femme remonta dans le cabriolet et prit son mal en patience en frottant entre ses mains le petit sachet de lavande que la Baronne de Grimaud lui avait envoyé.
A l'extérieur restèrent tous ses gens, prêts à sauter sur le premier venu pour exiger qu'on allât chercher quelqu'un pour l'accueil.


Dernière édition par Driweg Aliéniore le Mer 25 Mar 2009 - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitwess

avatar

Nombre de messages : 1127
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

Feuille de personnage
Nom: Pampalone
Prénom: Anderexia
Province: Provence

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mer 25 Mar 2009 - 0:28

Avignon, son air vicié, son train-train bruyant si différent d'Arles...
Anderexia était venue pour affaire, et avait déjà hâte de prendre le chemin du retour. Elle aurait dû faire déplacer ce marchand de soieries !
Sur le moment, elle avait jugé être une bonne idée que de faire le trajet, elle avait pensé qu'au passage elle trainerait près de la Hérauderie et réussirait à attraper quelque ragot qui viendrait remplacer son nom de la bouche des commères.

Alors qu'elle s'approchait du palais, elle caressa du bout des doigts l'étoffe posée en face d'elle. Elle arborait un petit sourire, satisfaite des affaires qu'elle avait faites.

Je ferai envoyer ça chez vous Baroùna, avait dit le marchand dans une révérence un peu trop appuyée pour être honnête.
Plus le temps passait - plus l'âge avançait auraient dit des langues de vipère - plus la frivole arlésienne était près de ses sous.


Pour qu'on me livre un métrage inférieur, ou un tissu de moins bonne qualité que ma commande, non merci ! avait-elle songé aussitôt.
Ne vous dérangez pas, j'ai de la place, ce sera plus rapide que je le prenne.

Les achats étant faits, Caterino pourrait se mettre au travail dès le retour de sa maitresse. Cette dernière avait d'ailleurs déjà en tête un modèle de robe bien précis qui saurait mettre en valeur ses yeux vert sombre.
Maintenant, le Palais !
Elle passerait peut-être même à la Cour Suprême voir les procès en cours, elle en avait démissionné deux fois déjà mais restait toujours aussi intéressée aux affaires de justice.

Le véhicule s'arrêta puis Guido sauta au bas de son siège de "pilote" pour ouvrir la portière et tendre à la Baroùna sa main calleuse d'homme à tout faire.


J'en ai pour un moment Guido, retrouve-moi tout à l'heure, comme d'habitude.

"Comme d'habitude" ne signifiait pas qu'Anderexia sortirait du palais et sifflerait entre ses doigts comme un gamin des rues. Non, Guido avait déniché une taverne avec vue sur le palais, et il était autorisé à s'y désaltérer tout en surveillant l'attelage et la réapparition de sa maitresse sur les marches. Il s'éclipsa donc, pressé d'aller payer une somme faramineuse pour une bière moins bonne qu'à Arles. Les joies des grandes villes...

Anderexia s'approcha des marches, tout en remarquant une équipée assez nombreuse autour d'un cabriolet. Curieuse comme pas deux, elle se tortilla lentement la tête pour essayer de voir - sans se faire voir - qui donc était si richement accompagné. Ne réussissant qu'à voir des armures, elle s'approcha d'un air nonchalant et parvint enfin à portée de vue du véhicule. Des boucles blondes...
Blonde...blonde...blonde...elle cherchait qui de sa connaissance arborait cette couleur de cheveux assez peu courante dans le Comté. Il y avait bien "Blondasse", mais elle douta que son amie puisse se payer pareil attelage.
Et tout à coup...la lumière vint. La princesse Driweg !

Pas totalement sûre de son coup, Maitwess s'approcha d'un garde. Une jeune femme était à l'extérieur mais hors de portée, et il n'était pas dans les intentions de l'arlésienne de se retrouver visée par des arbalètes pour s'être trop approchée.


Bonjorn ! Dites-moi, serait-ce la Princesse Driweg Aliéniore de Brocéliande qui se trouve ici ?
Si c'est elle, peut-être pourrais-je lui venir en aide. Dites-lui que la Baroùna Anderexia de Sabran se trouve ici et se tient à sa disposition.


Voilà qui s'annonçait encore plus intéressant que les ragots de la Hérauderie. La future marquise en Provence !
Et puis une compagnie bien plus agréable que les employés d'Avignon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soazig

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mer 25 Mar 2009 - 0:51

Soazig en était à hésiter à aller s'asseoir sur la marche du cabriolet lorsqu'une grande femme aux cheveux d'encre et à la peau joliment dorée aborda leur compagnie. Des mots que cette dernière prononça, elle ne comprit que le nom à rallonge de sa maîtresse. Alors elle s'empressa de hocher la tête et s'inclina trois peut-être quatre fois sous le coup de la précipitation, puis elle hâta le pas vers le capitaine de la garde qui n'avait pas mieux saisi la question de la belle baronne provençale :

Sheridan ! Je crois que cette dame vient chercher notre maîtresse. Elle s'appelle peut-être "Sabran"...

L'homme d'arme poussa un petit soupir de soulagement. Ils en avaient mis du temps ! Il jeta un dernier regard méfiant à Anderexia et frappa sur la porte du véhicule :

Votre Altesse, on est venu. Le nom de Sabran vous est-il familier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mer 25 Mar 2009 - 1:01

Driweg s'amusait à lancer le petit sachet de lavande et à le rattraper quand Sheridan intervint.

_ "Sabran ?!" s'écria-t-elle gaiement. S'agit-il d'une gracieuse dame ou d'un beau jeune homme de l'âge de Riwan ?"

_ "Une gracieuse dame, Votre Altesse."

Le coeur de Driweg bondit dans sa poitrine. Elle posa sa main blanche sur la poignée du cabriolet et s'aida du capitaine breton pour en descendre souplement, faisant ainsi sa deuxième apparition dans le soleil de midi.

Voyant la baronne de Grimaud, un long sourire étira ses lèvres. Elle fit signe aux hommes de sa garde d'abandonner l'air hostile qu'ils affichaient par réflexe et la rejoignit rapidement. Elle avait toujours ses cheveux d'encre soyeux qu'elle s'était prise à admirer et cette peau parfaite qui rayonnait comme un trésor. C'était la présence la plus amicale qu'elle ait vu depuis des mois et les larmes lui montèrent aux yeux. Elle parla malgré tout :


_ "Dame Pampalone de Sabran, je suis on ne peut plus ravie de vous retrouver."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitwess

avatar

Nombre de messages : 1127
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

Feuille de personnage
Nom: Pampalone
Prénom: Anderexia
Province: Provence

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mer 25 Mar 2009 - 16:49

Son mouvement d'approche brisa l'impression d'immobile attente autour du cabriolet. Une jeune femme vive échangea quelques mots avec celui qui semblait être le chef de la garde. Leur accent était décidément si différent du provençal, Anderexia était peu habituée à l'écouter mais cela faisait remonter dans sa mémoire des souvenirs des fêtes de l'Indépendance. Le breton était pour elle empreint d'une touche indéniable d'exotisme. Visiblement, elle ne s'était pas trompée sur la propriétaire de ces beaux cheveux blonds.

L'homme d'armes alla frapper contre le cabriolet et après avoir prononcé quelques mots à l'occupante, une jeune femme à la peau si blanche qu'elle suscitait toujours chez l'arlésienne une grande fascination en descendit. Cela était tellement prisé dans la noblesse...mais aussi si rare en provence, où il était difficile d'échapper au rayonnement de l'implacable astre.

Anderexia sourit de toutes ses dents en voyant la gracieuse femme en descendre. Un sourire sincère comme elle avait de moins en moins d'occasions d'en délivrer. Les deux femmes se connaissaient peu, et pourtant la jolie blonde inspirait de la sympathie. Sans doute aussi un peu de pitié... Pas qu'elle ait l'air sans défenses, mais elle n'avait pas idée de ce qui l'attendait, et de la vraie nature de son futur époux.

Reprenant ses esprits, le protocole avant tout, la Baroùna s'inclina gracieusement en une révérence.


Votre Altesse, je suis infiniment soulagée de vous voir ici en bonne santé, la route étant si longue, de multiples dangers devaient vous attendre.
Quelle joie de vous voir illuminer ce Palais !


Voyant les gardes bretons qui attendaient, elle poursuivit.

Personne n'est venu vous chercher ?
Peut-être devrions-nous tout de même entrer, le soleil commence à se faire brûlant à cette heure-ci. A l'intérieur nous trouverons quelqu'un pour vous recevoir et vous mener à vos appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mer 25 Mar 2009 - 17:14

Driweg répondit à la révérence par un respectueux signe de tête.

_ "Point de danger pour ceux qui ont la protection de la garde personnelle du Grand-Duc de Bretagne. Je ne connais pas de sang plus vaillant que celui qui coule dans leurs veines ni de chevaux menés avec plus d'habilitée. Même le sinistre chariot de l'Ankou ne serait pas parvenu à tenir notre vitesse. Les rares téméraires humains qui s'y sont essayés plus au nord ont abandonné ou ont trépassé."

La blonde princesse se demanda brièvement si Anderexia savait que l'Ankou était l'équivalent de la grande faucheuse pour les bretons mais choisit de ne pas le préciser. Elle n'était jamais avare de compliments envers les soldats de son pays qu'elle trouvait admirables. Le capitaine Sheridan qui se tenait assez prêt pour avoir entendu fut une fois de plus très touché et il baissa la tête pour dissimuler sa gêne. Dans ces moments de fierté, il se prenait à haïr la Bretagne qui envoyait un cœur si pur et désintéressé vers l'inconnu et la solitude.
Déjà, la poupée reprenait joyeusement :


_ "Je savais que vous viendriez me chercher ! Je suis si heureuse de vous revoir. Permettez que je passe mon bras sous le vôtre et ainsi je vous suivrai à l'intérieur."

Joignant le geste à la parole, la bretonne s'avança. Le mariage de leurs peaux étaient envoutants. Argentée pour la dame du nord, dorée pour la dame du sud ; chacune admirant secrètement l'autre.
Soazig leur emboîta le pas à bonnes distances pour les laisser discuter sans entendre.

Elles gagnèrent le hall du Palais où des valets s'affairaient mollement, hermétiques pourtant à leur arrivée.
[i]

_ "Dîtes-moi, allez vous bien ? Et votre neveu le Comte d'Apt ? Qu'avez-vous à me raconter sur l'endroit depuis ma dernière visite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitwess

avatar

Nombre de messages : 1127
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

Feuille de personnage
Nom: Pampalone
Prénom: Anderexia
Province: Provence

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Jeu 26 Mar 2009 - 16:38

L'Ankou...sans doute un grand brigand... Anderexia avait tellement peu l'habitude de voyager, et ses quelques expéditions récentes s'était par chance déroulées sans encombre, aussi n'insista-t-elle pas, au risque de passer pour une ignare trop peu sortie de la Provence.
Le capitaine baissa les yeux devant le compliment, un homme d'une grande valeur que celui qui accomplit son devoir vaillamment et sans en faire étalage.


Il est certain que sur un si long voyage, vous amener à bon port sans aucune perte n'est pas donné à tout le monde. C'est la preuve de la vaillance et de la loyauté de vos hommes. Il vous sont assurément dévoués !

Anderexia se laissa saisir doucement le bras, il aurait été mentir que d'affirmer qu'elle ne ressentait pas une grande fierté à cet instant précis. Elle avait pourtant côtoyé de près les plus grands, mais jamais par un coeur en apparence aussi bon. Elle ne mesurait pas à quel point la Bretonne était admirable, mais cela tranchait tellement avec la classe politique provençale que le contraste était saisissant.

Majesté si j'avais su précisément la date de votre arrivée, je serais venue dès le matin. Mais qui aurait pensé que le Marquis ne mettrait pas en branle tout le personnel pour vous. Sans doute a-t-il oublié...

Elle entrèrent dans le Palais, se soustrayant enfin aux rayons brûlants du soleil. Anderexia aurait bien emmené la Princesse bretonne jusqu'au bureau du Marquis, mais il n'était peut-être pas à son bureau, ou peut-être pas seul.
Elle entraina donc la ravissante blonde à la carnation si pâle vers les gardes marquisaux, tout en devisant gaiement.


Mon neveu ? A vrai dire nous n'échangeons pas vraiment de choses personnelles, notre rapprochement ne date pas de très longtemps. Je regrette d'ailleurs ce temps perdu, plus je le connais et plus je l'apprécie. Un jeune homme qu'on gagne à connaître. Enfin, jeune homme...j'en oublie parfois qu'il est archevêque. Mais lorsque mon fils parle de lui, son seul cousin, qui lui a offert un beau trousseau de clés de son château d'Apt, vous devriez voir la fierté dans ses yeux, et l'envie de le croiser. J'en oublie alors sa fonction.
Anderexia sourit en parlant de son fils et de Ludovi. C'était son seul neveu, et en faisant le premier pas entre eux, il avait offert à l'arlésienne et son fils une famille, une vraie, une de celle qu'on a plaisir à rencontrer.

Pour ma part, peu de choses nouvelles. Je ne suis pas repartie en voyage, et j'essaye d'éviter la politique autant que possible, ça ne me sied pas au teint.
Elle se permit un sourire amusé à Driweg, elle ne voulait pas lui asséner une longue litanie de plaintes en tout genre à propos de la politique, elle-même trouvait cela terriblement ennuyeux quand elle avait à écouter.

Les deux femmes se ressemblant autant que le jour et la nuit - hormis qu'aucune des deux n'était bossue ou n'ayant jambe plus courte que l'autre - arrivèrent au poste de garde. L'un d'eux allait bien venir voir ce que ces deux femmes faisaient devant leur porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hersende
Marquise de Provence
avatar

Nombre de messages : 13436
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Jeu 26 Mar 2009 - 19:10

Hersende qui travaillait dans son bureau avait été alertée par un remue-ménage dans les couloirs du palais qui parvenait à faire écho jusque dans les locaux de la CSMAO. Agacée, elle avait dans un premier temps fait mine de ne pas l'entendre. Puis comme le bruit se prolongeait, l'empêchant de se concentrer sur le dossier ardu qu'elle étudiait depuis quelques heures, elle s'apprêtait à appeler son secrétaire quand elle entendit frapper et le jeune homme, comme elle lui en avait donné l'autorisation, se glissa sans attendre qu'elle l'y convie dans le bureau.

Votre Grandeur, la Princesse Driweg Aliéniore de Brocéliande est ici. Personne n'est venu l'accueillir et les gens de son escorte font grand bruit.

Comment cela, personne n'est venu l'accueillir? Mais la Chancellerie a dû avertir de son arrivée... et...

Elle se mordit les lèvres. Evidemment... Donc en dehors du Maître d'Armes dont elle ne savait pas si il était présent au palais ce jour-là, il ne restait qu'elle pour accueillir la future Marquise à la place de son fiancé qui lui avait demandé d'agir en son absence si le besoin s'en présentait.

Elle se leva précipitamment, vérifia dans un long miroir qui ornait un des murs de son bureau la netteté de sa tenue, toujours sévère en raison de son deuil récent, rajusta une mèche folle qui s'échappait de sa couronne puis sortit. Elle parcourut d'un pas rapide les couloirs, s'arrêtant au passage pour donner des ordres brefs :


Faites préparer les appartements d'honneur! Montez-y des rafraîchissements et une corbeille de fruits. Faites chercher les malles de la Princesse! Préparez les logements de sa suite!

Elle arriva sur le parvis, clignant des yeux sous la lumière éblouissante et s'aperçut avec horreur qu'on avait fait attendre la jeune fille - si blonde, si pâle! - sous le soleil violent au risque de voir se gâter son teint de pêche...
Elle descendit les marches et fit une profonde révérence devant la jeune Bretonne.


Votre Altesse, je vous prie d'excuser nos gens pour avoir tant tardé à me prévenir de votre arrivée. Je suis la Comtesse de Valréas Hersende de Brotel, Présidente de la Cour Suprême du Marquisat. Sa Majesté Lordfear est absente d'Avignon dans l'immédiat. Mais ne restons pas ici en plein soleil : même au printemps, je pense que vous apprécierez la fraîcheur du palais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Jeu 26 Mar 2009 - 22:54

Driweg écouta sa nouvelle amie avec une compassion non feinte. Les inconvénients de la vie politique, elle les connaissait par cœur. Ils pouvaient résumer sa vie entière. Aussi savait-elle qu'on ne désirait jamais vraiment en parler, et elle ne fit aucune remarque là-dessus.
Elle préféra largement s'exclamer avec entrain :


_ "Je brûle d'envie de rencontrer votre fils ! Croyez-vous que cela serait- possible ? Voyez-vous, le mien est resté en Bretagne auprès de son Grand-Père pour sa propre carrière. J'ai obtenu la promesse qu'il viendrait me visiter le plus souvent possible mais il vient d'être nommé Chambellan et je crains que cela ne réduise encore le nombre de ses voyages. Je crois que si j'ai tant d'amitié pour votre neveu c'est, d'abord bien sur parce que je n'estime personne - en dehors de mon père - comme j'estime les hommes d'Eglise, mais aussi et surtout parce qu'il me fait beaucoup penser à mon Riwan Nathan. Mais revenons au vôtre. Quel est son nom ? Si vous me l'avez déjà dit par le passé, j'avoue à ma grande honte l'avoir oublié et je vous prie de me pardonner cette impasse..."

Les deux femmes furent abordées courtoisement par une troisième qui se présenta après avoir esquissé une révérence. La Princesse lui sourit chaleureusement et voulut la rassurer :

_ "Votre Honneur, je suis ravie de vous rencontrer. Ne vous ennuyez pas en reproche, je ne le ferai pas. Je me figure très bien les problèmes de communication qui sont à l'origine de mon attente et je les mets sur le compte de l'infortune. Mais voyez plutôt comme le sort sait être également charitable : il a permis à ma route de croiser celle de votre camarade la Baronne de Grimaud et le sablier du Temps s'est figé."

De discrets gargouillis montèrent du ventre de la poupée blonde qui rougit légèrement.

_ "La nature est prompte à rappeler ses nécessités. Votre Honneur, Madame la Baronne, si vous n'avez rien de plus impérieux à faire dans l'heure qui vient, j'aimerais beaucoup déjeuner en votre compagnie. Je vous en prie, ne vous obligez pas à accepter au détriment d'autres rendez-vous. Je sais bien que la seule personne qui n'est aucune utilité ici, c'est moi et que c'est précisément la raison pour laquelle je peux me permettre de formuler ce genre de vœux égoïstes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu1
Cardinal-Archevêque de Provence
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 13/06/2007

Feuille de personnage
Nom: de Sabran
Prénom: Ludovi
Province: Provence

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Ven 27 Mar 2009 - 2:01

Qu'ai -je donc bien pu faire au Très haut pour qu'on m'accable de tout dans cette fichue vie !

Ouh décidément rien n'allait. Ludovi se serait jeté de la fenêtre de son bureau à Apt, mais un balcon était en dessous, ça ne servirait à rien !

Il avait eu des ennuis dans sa vie, mais comme ceux du moment jamais. une comtesse pas baptisée qui l'avait fait parcourir Rome en long en large et en travers pendant 8 jours et affronter l'administration Romaine. Si il n'avait pas trouvé de 8ème Vertus, il était sûr d'avoir déjà son contraire.

Amitié - Avarice.
Conservation - Gourmandise.
Plaisir - Acédie.
Don de soi - Orgeuil.
Tempérance - Colère.
Justice - Envie.
Conviction - Luxure

Administration Romaine - Vie paisible ? Paix de l'âme ? Santé mentale ?

Bref, retour à Apt pour des tracasseries en tout genre, le domaine, les tulipes, les nappes, la fourche du palefrenier. Et alors ??? Le monde ne tourne il pas sans Richelieu Bon Sang !

Allez zou direction Aix, Et Vrael, et le Brigand, le Parlement le Budget nianiania.

Et comme si ca ne suffisait pas il avait fallu que son vassal pille la mairie de Brignoles de 18 000 écus. La cerise sur le gâteau, Ludovi mettrait des années à rembourser cela. Heureusement Hersende était là, que ferait il sans elle ? oh il le savait, il élèverait des chèvres dans la montagne et en ferait des gants à 3 doigts pour les lépreux !

Bref, il avait besoin d'elle et il se précipita dans son bureau de présidente de la CSMAO. Il avait l'habitude de demander si elle était seule, quand son secrétaire lui répondait oui, il rentrait sans se faire annoncer, après tout il se connaissait extrêmement bien. Quand elle recevait par contre, il respectait scrupuleusement le Protocole.

A peine arrivé il fit sa demande, le pauvre homme eu a peine le temps de répondre qu'il rentra dans le bureau. Et là .... le vide, Hersende n'était pas là. Le secrétaire entra timidement et lui annonça que La Comtesse était de sortie.

Il sortit donc et décida de regagner Apt. Marre de cette journée ! Quelle ne fût pas sa surprise de croiser Hersende et sa Tante Anderexia. Il arriva presque en sautillant gaiement avant d'apercevoir une troisième Dame. Il se reprit et arriva calmement il reconnut tres rapidement Driweg, celle avec qui il avait passer un si bon anniversaire d'indépendance.


Votre Majesté, Comtesse, Ma Tante, quelle joie de vous voir ! Son teint s'allégea et reprit quelques couleurs. Il fit le tour des couloirs avec ses yeux et ne vit pas d'accueil en grande pompe. Bizarre, Sa Majesté devait être là depuis quelques jours. Curieux tout de même qu'un cour ne se soit pas constituée autour d'elle.

J'ignorais votre présence ici, c'est comme toujours un honneur. Je suis mari d'avoir raté votre arrivée, je n'ai pas été mit au courant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hersende
Marquise de Provence
avatar

Nombre de messages : 13436
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Ven 27 Mar 2009 - 16:49

Votre Altesse, je manque à tous mes devoirs! Veuillez entrer... je donne quelques ordres et je vais vous faire préparer un repas qui vous fera découvrir de merveilleux aspects de votre nouvelle patrie.

Elle se tourna vers la Baronne de Sabran que dans sa précipitation, elle avait omis de saluer.

Bonjour Maitwess. Quel plaisir rare de vous voir en Avignon! Vous prendrez bien le temps de déjeuner avec nous, n'est-ce pas?

C'est à ce moment qu'arriva également Richelieu. Quoiqu'elle fût heureuse de le voir, Hersende regarda avec inquiétude les cernes creusés sous ses yeux... Qu'avait-il fait pour mériter que le sort s'acharne en ce moment ainsi sur lui? Tout ce qui serait en son pouvoir pour l'aider, elle le ferait. Elle ne supportait pas de le voir aussi abattu... quoiqu'elle le sache de taille à surmonter les épreuves, il l'avait maintes fois prouvé.
Tentant de lui changer les idées, elle ajouta :


Oh mais si vous vous joigniez à nous Richelieu? Nous manquons un peu de compagnie masculine...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitwess

avatar

Nombre de messages : 1127
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

Feuille de personnage
Nom: Pampalone
Prénom: Anderexia
Province: Provence

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Ven 27 Mar 2009 - 17:03

Mon fils ? Oh vous savez il est encore bien jeune, mais c'est un vrai diablotin. Il s'appelle Savié.
Ne vous en faites pas, je ne pense pas vous en avoir déjà parlé. Et quand bien même, lors de notre rencontre il y avait tant de monde autour de vous, il vous aurait été difficile de tout retenir en quelques heures.
Mais le temps passé parmi nous vous y aidera
, ajouta-t-elle en souriant.

Ah, enfin un membre du conseil arrivait. Par chance, il s'agissait d'Hersende. Maitwess s'inclina.

Bonjorn Còmtessa. Je suis étonnée que personne ne se soit tenu prêt à accueillir Son Altesse ! Quelque part l'information a dû être retenue, sans quoi je sais que vous auriez fait le nécessaire depuis déjà longtemps.

La future Marquise allait enfin pouvoir se reposer loin des cahots de la route et de l'inconfort des voyages. Elle proposa de déjeuner avec Hersende. Anderexia allait répondre lorsque Ludovi arriva.

Mon neveu, quel plaisir de te voir !

Oh mais si vous vous joigniez à nous Richelieu? Nous manquons un peu de compagnie masculine...

Ce serait un honneur que de partager votre repas !
Et un plaisir encore plus grand si Ludovi se joint à nous...

Elle adressa un petit sourire à son neveu, ils n'avaient guère l'occasion de déjeuner ensemble, elle ne voulait pas la manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu1
Cardinal-Archevêque de Provence
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 13/06/2007

Feuille de personnage
Nom: de Sabran
Prénom: Ludovi
Province: Provence

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Sam 28 Mar 2009 - 20:46

A peine arrivé, voila qu'on l'invitait à manger ! Que cela faisait du bien de voir ses amies ! Il avait depuis longtemps pour projet de faire un grand banquet à Apt en compagnie de tout ceux qu'il appréciait, mais il n'avait jamais vraiment eu le temps de s'y pencher.

Et bien, c'est entendu j'accepte Smile

Il se reprit, Si son Altesse y consent bien entendu.

Ludovi se reprit à être joyeux et même heureux à cette idée ! Comme quoi après le noir, vient toujours la lumière. Pour le coup, il en aurait 3 !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Lun 30 Mar 2009 - 15:09

La princesse écouta attentivement la réponse d'Anderexia et la grava dans sa mémoire.

_ Savié. A partir de ce jour, je m'en souviendrai.

Si le visage de Driweg s'éclaira de bonheur quand les deux femmes acceptèrent son invitation déjeuner, il n'y eut pas de verbe assez fort pour expliciter le rayonnement qui lui provoqua l'arrivée de Ludovi. Vraiment, ce petit monsieur lui faisait penser à son fils ! C'est d'ailleurs certainement ce sentiment maternel qui ne manqua pas de lui signaler les traits quelque peu tirés de son jeune visage. Elle décida de s'en inquiéter plus tard, si l'intimité venait à leur laisser une discrète aparté.

_ Comte d'Apt ! Quel ravissement de vous voir ! J'aurai pu attendre seule à l'extérieur encore cent heures de plus pour être récompensée par l'amitié que vous me faîtes tous les trois de déjeuner avec moi.

La poupée blonde sourit joyeusement et se tourna vers Hersende.

_ Votre Honneur, je vous suis. J'ai hâte de découvrir les mets si fins du Sud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lordfear
Marquis de Provence
avatar

Nombre de messages : 2310
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mar 31 Mar 2009 - 1:49

Dans le bureau du Marquis


Alors qu'il travaillait dans son bureau, un serviteur vint informer Lordfear de l'arrivée de sa future épouse! Mal rasé, a peine coiffé, le nez dans des dossiers, il n'était absolument pas présentable!

Une toilette s'impose..murmura t'il pour lui même

Il chopa le serviteur par le bras tout en lui adressant plusieurs ordres

Tu vas rassembler autour de toi plusieurs serviteurs afin de répondre à l'ensemble des envies son Altesse Driweg. Préviens là que je la rejoins sous peu. Prépare également une table dans la salle des banquets.


Une main dans les cheveux, l'autre refermant ses dossiers, il se leva pour se préparer.

_________________
Joueur de Lordfear, Ancien Marquis des Alpes Occidentales.

Propriétaire des forums "Château d'Aix en Provence" et "Château d'Avignon".

En vous inscrivant sur les forums "Château d'Aix en Provence" et "Château d'Avignon", vous vous engagez à respecter toutes chartes ou tout règlements régissant lesdits forums. Dans le cas contraire, votre compte sera supprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herault

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mar 31 Mar 2009 - 2:06

Tout le monde était au courant de l'arrivée de la princesse bretonne. Un Garde s'approcha du groupe formé par Monseigneur Richelieu, la Baronne Maitwess, la Comtesse Hersende et enfin, la Brocéliande. Il s'inclina longuement face à tout ce prestigieux monde, puis il s'adressa à la bretonne.

Votre Altesse, Sa Majesté Lordfear vous rejoindra sous peu. Nous avons fait préparer une table, dans la salle des banquets au cas où vous souhaiteriez vous restaurer..

http://chateau-avignon.forumactif.info/salle-de-banquet-sale-de-taulejada-f17/un-dejeuner-avignonnais-t1583.htm#28622
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mar 31 Mar 2009 - 2:15

Comme les trois provençaux et la bretonne se dirigeaient d'un pas lent vers la salle des banquets, ils furent rattrapés par un serviteur empressé.
Après avoir écouté ce qu'il avait à apprendre, un joli sourire béat se dessina sur les lèvres de Driweg. Ainsi donc le Marquis, qu'elle imaginait comme son père fort occupé, prenait le temps de déjeuner avec elle. Voilà qui présageait de bonnes choses pour la suite... Elle remercia le messager rougissant et poursuivit son chemin en compagnie de ses hôtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitwess

avatar

Nombre de messages : 1127
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

Feuille de personnage
Nom: Pampalone
Prénom: Anderexia
Province: Provence

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mar 31 Mar 2009 - 15:05

Au contraire de la future marquise, la Baronne accueillit la nouvelle comme une soudaine aigreur d'estomac. Elle ne parvint qu'à simuler un sourire peu convaincant et tentait de réfléchir à toute allure.
Décliner l'invitation maintenant serait difficile, prétexter un travail urgent...la Princesse pourrait s'en trouver vexée.
Sacrifierait-elle son plaisir de déjeuner avec cette dernière et son neveu - non que la présence d'Hersende ne soit agréable, mais elles avaient des rapports moins cordiaux - pour s'éviter le déplaisir de subir les discours pompeux, hypocrites et soporifiques du Marquis...

Ils n'étaient déjà plus très loin de la salle et elle n'avait pu résoudre son dilemme...

Soit, puisqu'il en était ainsi, elle savourerait les compagnies agréables et ne s'occuperait pas du reste !
Et puis...l'image de son fils ce soir qui écouterait avec les yeux brillants sa mère raconter qu'elle avait déjeuné avec Ludovi, cela valait bien des sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hersende
Marquise de Provence
avatar

Nombre de messages : 13436
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   Mar 31 Mar 2009 - 16:02

Hersende s'apprêtait à rentrer précipitamment donner des ordres quand un Garde s'approcha pour les inviter à se rendre en salle des banquets. Elle découvrit avec surprise que le Marquis les y rejoindrait. Ainsi il était donc là...

Elle soupira de soulagement. Certes la jeune princesse semblait tout à fait charmante et elle aurait apprécié ce déjeuner privé avec elle, Maitwess et Richelieu, qui lui aurait sans doute donné l'occasion de la mieux connaître, mais elle ne se sentait pas à l'aise de le rôle d'hôtesse qu'elle avait failli endosser. Elle savait pertinemment que Driweg aspirait avant tout à rencontrer son fiancé. C'est ce dernier qui allait désormais focaliser l'attention et Hersende aperçut la crispation soudaine du visage de Maitwess à cette perspective.

Se décontractant, elle conduisit le petit groupe vers la salle de banquets.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ultime arrivée de la fille du Grand-Duc de Bretagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Révision du Bretagne.
» [Résolu] Grand FaceSet
» Une fille en moto GP ??
» Lorsqu'une Eniripsa arrive face au grand Arbre des feuillus o_O"
» [TUTO] Le Grand Jaggi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: Entrée d'Avignon :: Entrée de la ville-
Sauter vers: