AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Genève foréveure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Genève foréveure   Jeu 8 Jan 2009 - 23:43

Affecté comme tant d'autres du syndrome de l'enterprise, Izaac, diplomate genevois, posa ici son manteau.

Je me nomme Izaac, je suis diplomate genevois, et je viens présenter mes lettres de créances à votre marquis.

A titre personnel, je suis grand curieux des mœurs et coutumes des gens d'ailleurs de chez nous. Je suis en outre grand amateur de boustifailles et de pêche à la mouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
castor22



Nombre de messages : 1033
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Ven 9 Jan 2009 - 13:48

Un garde de la ville d'Avignon avait prévenu Castor de l'arrivé d'un ambassadeur à l'entrée de la ville. Il quitta son bureau pour aller l'accueillir comme il se devait.

Bonjour excellence, je me présente, castor22 vice-Chancelier du Marquisat des Alpes-Occidentales. Soyez le bienvenu en Provence. j'espère que vous avez fait bon voyage.

Avant de vous amenez à votre bureau, pourriez vous me présenter vos lettres de créances afin que je puisse demander vos clés auprès de la chancelière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Ven 9 Jan 2009 - 16:33

je viens auprès de vous, après l'invitation bienveillante du seigneur lordfear à vos fêtes de novembre.

Je viens présenter un certain document dont j'ai déjà causé à ce seigneur. L'amitié et la reconnaissance du canton souverain de Genève, devant le marquisat de Provence.

Izaac présenta sa paperasse officielle, munies des sceaux du canton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
castor22



Nombre de messages : 1033
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Sam 10 Jan 2009 - 18:38

Castor regarde le papier avec attention.

Oui, cela semble être correcte. Je vais aller vous chercher les clés de votre bureau. Je reviens vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
castor22



Nombre de messages : 1033
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Sam 10 Jan 2009 - 21:10

Castor revient un peu plus tard.

Voila Excellence, je vous ai trouvé les clés. Si vous voulez bien me suivre dans vos bureaux


Castor emmena l'ambassadeur en direction de la chancellerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vero5

avatar

Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 23/05/2007

Feuille de personnage
Nom: de Beausoleil
Prénom: vero5
Province: Provence

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Mar 13 Jan 2009 - 2:48

Passant pour une fois par la grande porte,Vero entends un homme avec un fort accent qu'elle identifie pas mais comprends que la pêche et les plaisirs de la table lui sieds...
incline légèrement la tête et lui chuchote au passage


Venez donc me voir pour parlez de ce qui vous tiens à coeur , si vous arrivez à me retrouver dans ce dédale de couloirs. Demandez Vero, ce sera avec plaisir que je vous ferait part des mets locaux pour la pêche..la mouche en mer.... euhh nous verrons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Dim 5 Déc 2010 - 13:34

Citation :
De Genève,

Madame, Monsieur, Marquis,

Je me permets de vous envoyer ce pigeon afin de solliciter votre conseil sur une affaire diplomatique qui nous concerne.

Respectueusement,

A Avignon,

Izaac, chancelier de la république de Genève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Lun 6 Déc 2010 - 22:25

rouoooooooooooooouuu rouuuuuuuuuuuuouuuuuuuuu. Onomatopée maladroite, certes, mais bon... On aura entendu le pigeon qui poirotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvain



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Mar 7 Déc 2010 - 17:39

Averti par les gardes qu'un pigeon roucoulait impatiemment, Yvain se rendit au pigeonnier et tenta d'approcher l'animal qui se laissa faire.
Petit, petit... viens là que je te retire ton message.
Il le détacha adroitement de la patte de l'animal, le déroula et lut. Puis il reposa délicatement l'animal sur le perchoir.

Mon beau, je vais faire parvenir ce message à Sa Majesté. Elle n'est pas là en ce moment, très occupée au siège d'Aix, mais je vais le lui porter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskander

avatar

Nombre de messages : 54
Ville : Genève
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Mer 8 Déc 2010 - 1:26

Yvain ? Yvain ?

Mais ... n'est-ce point un pigeon de Chancellerie ?

Que fait-il céans ?

Confiez-le moi, si vous voulez bien. Ou, mieux encore, envoyez-le moi en Chancellerie. Je m'occuperai de cette demande pressante.


Et de regarder le pigeon d'un air compréhensif.

[HRP : comme tout pigeon de Chancellerie, bêtes courageuses et intelligentes s'il en est, il saura vous guider - ici -, en Chancellerie, à moins que vous ne souhaitiez poursuivre céans ... si Yvain le veut bien.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Jeu 9 Déc 2010 - 13:29

Atteint lui aussi du syndrome de le l'Enterprise, Izaac, chancelier de la république de Genève, conseiller à Berne aussi, enfin un paquet de trucs suisses... S'en vint demander audience chez les provençaux.

Jadis, notre gouvernement et le votre ont entretenu de forte bonne entente. Je m'en viens vous demander si ce qu'on me dit de vous et des savoyards d'Empire est exact.

Izaac dispense le lecteur de la présentation des deux ou trois papiers scellés qui assurent l'amitié réciproque des gens d'Aix et d'Avignon et de ceux de Genève. quoi que Smile

Voila, on me dit que la provence, depuis la guerre d'Arles, est retournée dans le giron impérial. D'autres me disent que non. Enfin, on m'affirme que les savoyards vous occupent Nice sans que vous ne leur fassiez la guerre, alors qu'ils sont ceux qui ont guidé les armées d'Armoria entre Genève et Arles, ce printemps. Je viens vous trouver afin d'en savoir davantage sur votre situation.

[HRP : on peut continuer ici, sans souci pour moi Smile J'écris des histoires]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskander

avatar

Nombre de messages : 54
Ville : Genève
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Jeu 9 Déc 2010 - 18:11

Et de voir le pigeon se métamorphoser en ... un Prince charmant ... pas de chance ...

Puis l'écouter et ... avoir la bouche béante.

M'en rendre compte et tenter de la fermer avec distinction ... raté. Autant pour moi.


Et bien, Excellence, vous avez sans doute reçu une information d'une personne qui s'est avérée extrêmement enthousiaste.

La Provence est et reste libre et indépendante, au sein du Marquisat des Alpes Occidentales. Et si, à de nombreuses reprises, nous avons été ... "sollicités" pour réintégrer l'Empire, jamais nous n'avons fait le moindre pas en ce sens.

Nous sommes actuellement envahis par une bande de bandits, organisés en armée, venus piller et se battre contre nous par plaisir. Ce sont principalement des irlandais et des italiens, avec, dit-on, quelques bulgares et autres valaches, parlant à peine, entre eux seulement, un sabir mâtiné d'anglais.

Aix est tombée entre leurs mains.

Mais après avoir quelque peu goûté à notre hospitalité, ils ne l'ont pas trouvée à leur goût et commencent à tergiverser et à changer de plans et d'avis. Nous allons bientôt les reconduire à nos frontières, voire au-delà, qui sait.

Mais ... car un mais il y a, ces gens sont puissants, fortement armés, riches et, pour ainsi dire, jamais les Royaumes n'ont vu près de 90 personnes réunies en une seule bande armée, suiveurs compris. Et ils disent être légions.

Ce qu'ils ont tenté de nous faire subir, ils se sont vantés d'aller le faire subir aux autres Comtés et Duchés, par plaisir, ou par ennui, allez savoir : Fors les combats, ils n'ont cure de ce que les Royaumes sont, des gens qui y vivent et ce qu'ils y réalisent. Je pense que nous faisons face à une menace nouvelle, du moins dans nos contrées de langue française.

Pour en revenir à la Savoie, nous ne sommes pas en guerre contre eux.

La Provence est pacifique. Nous savons assez combien la guerre est une chose abominable, et si nous pouvons l'éviter, nous l'éviterons. Mais, comme je vous l'ai révélé à l'instant, si nous sommes contraints de la faire ... et bien, nous avons appris comment la faire, à nos dépens, trop bien je pense.

Nous découvrons également combien la plume est plus forte que l'épée.

Jadis, nos gouvernements se sont bien entendus ... Et j'espère de tout coeur que c'est encore le cas, en dehors du fait que nous nous sommes très peu parlés récemment.

Peut-être qu'une visite de notre Chancellerie pourrait être une bonne chose ?

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Jeu 9 Déc 2010 - 20:35

Je vous suis, monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskander

avatar

Nombre de messages : 54
Ville : Genève
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Sam 11 Déc 2010 - 10:09

Je souris à l'ambassadeur Genevois.

Et bien, venez, je vais vous y mener.

[HRP : par ici ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Dim 12 Déc 2010 - 20:09

Citation :
De Annecy, camp de la Croix Rouge au p'tit poisson, sous les murs,

Monsieur Iskander,

Je me permets de vous écrire afin de vous informer que depuis l'aube, l'armée de Genève est entrée dans le duché de Savoie. Je joins à ma cigogne la déclaration de mon gouvernement. En guise de grande et bonne entente entre nous, et parce que je nous ai jamais rien caché, je joins également les minutes de nos conversations les plus récentes avec le chancelier de Savoie, monsieur Lézard. J'ajoute, puis que nous sommes entre nous, que le gouvernement de Genève en vient à cette bien triste extrémité qu'est la guerre, après que les savoyards ne se soient jamais soucier le moins du monde d'apaiser les vieilles douleurs du grand siège de Genève. Bien au contraire, retranchés derrières certaines conventions iniques qu'ils ont scellés avec l'Eglise de Rome, ils ont soutenus toutes les agressions contre notre cité, jusqu'encore au printemps dernier, quand leur duc accueillait Armoria de Mortain et ses croisés dans le plus grand appareil. Je vous dispense des détails que vous connaissez aussi bien moi. Belliqueux, ils ont déroulé la pourpre et ont encouragé le tyran français à s'en prendre avec eux, à vos terres provençales, avec lesquelles, vous le savez, nous avons un ancien traité d'amitié. Je prie votre gouvernement de bien vouloir observer d'un œil bienveillant que le gouvernement de ma cité n'a jamais rien dissimulé dans cette affaire de sa volonté que ses combourgeois soient traités avec équité. Nous ne hurlons aux oreilles du Seigneur que les savoyards sont damnés. Nous ne souhaitons pas la mort des savoyards. Nous voulons qu'on nous entende enfin, simplement.

Que le Seigneur veille sur vous,

Au pays où ça sent la lavande,

Izaac
chancelier de la république de Genève
procureur dans la confédération helvétique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskander

avatar

Nombre de messages : 54
Ville : Genève
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Mer 22 Déc 2010 - 2:43

Citation :
Vintimiglia, le 21 décembre 1458, campement de l'armée Marquisale

Excellence,

J'ai porté votre missive à l'attention de Sa Majesté et de Son Illustre Grandeur, et à son Conseil.

Au soir des jours de marche et de guerre contre les bandits qui nous ont assaillis, nous en avons débattu longuement.

La tristesse et la consternation sont les sentiments qui nous sont venus en premier, et la désolation de voir les armes prises là où la parole aurait dû être Reine. Les armes ne parlent pas. On peut gagner une guerre par les armes. Mais la paix se gagne par la parole.

Et on ne peut rester éternellement sans paix avec ses voisins.

Après moult délibérations, nous en sommes arrivés à une proclamation, que Sa Majesté a prise, dont je joins une copie ci-après. Chaque mot fut pesé. Et chaque chose dite est pensée du fond du coeur.

Je vous prie de croire, Excellence, à l'assurance de notre parfaite amitié.

Cordialement,

Iskander
Chancelier Comtal de Provence



Citation :
Vintimiglia, le 21 décembre 1458

A tous, présents et à venir, Salut,

Nous, Hersende de Brotel, Marquise des Alpes Occidentales, avons appris la nouvelle de la guerre entre Genève et la Savoie avec une immense tristesse.

Nous savons combien la guerre est un fléau, pour ceux qui la font, mais plus encore pour ceux qui la subissent. A nos soeurs et à nos frères aristotéliciens qui subissent cette tourmente, nous exprimons toute notre compassion.

Qu'il soit su par tous que le Marquisat des Alpes Occidentales accueillera et donnera asile à toute personne, genevoise ou savoyarde, qui souhaite échapper à la guerre et à son cortège d'horreurs et vivre en paix, sous le regard bienveillant d'Aristote.

Qu'il soit su par tous que le Marquisat des Alpes Occidentales n'a nulle querelle avec Genève, son amie, mais qu'elle ne peut cautionner son recours aux armes et l'annexion d'une ville pour résoudre un litige, tout en déplorant que ce litige n'ait pu être résolu par le dialogue.

Qu'il soit su de tous que le Marquisat des Alpes Occidentales n'a nulle querelle avec la Savoie, sa voisine sur les bords la Méditerranée.

Qu'il soit su de tous que le Marquisat des Alpes Occidentales fait actuellement activement guerre à la guerre et aux compagnies franches qui la vénèrent, et que toute personne désireuse de le rejoindre dans cette entreprise est la bienvenue.

Qu'Aristote vous garde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Jeu 30 Déc 2010 - 1:01

[chancellerie du canton d'Annecy en genevois. Mon coeur brûle]

Citation :
De Annecy,

Ce n’est que dans la modération trempée de raison qu’il se peut que la guerre ne fasse que le moins de mal possible. Au lieu de cela, les barons qui parlent français sont venus faire la guerre sans mesure et sans même laisser plus de cinq jours le verbe se substituer au fer. Cinq ost se sont précipités furieusement contre les soldats de la petite république de Genève. Des centaines de guerriers et de moines assoiffés de vengeance, de rancunes, de sang et de cendres sont venus proclamer l’annihilation pure et simple de ce qui ne se soumet pas à leurs caprices à particule, de ce qui est différent.

La loi naturelle qui correspond à la raison ou l’entendement dont chaque personne dispose récuse la servitude et l’esclavage. C’est grande folie de croire qu’Annecy serait restée éternellement attachée à la confédération helvétique si elle n’en avait pas fait le vœu. C’est plus grande folie encore de précipiter le sort des hommes et des femmes dans une ordalie meurtrière.

Dans les cours ducales, il semble qu’on n’eût conquis que pour être le monarque particulier des nations libres mises en esclavages. Nous haïssons la guerre et nous la ferons parce qu’on nous l’impose. Cette guerre, nous la ferons de toutes nos forces et au-delà. En étendant par loisir et fort légèrement une querelle entre le duché de Savoie et la république de Genève, les barons qui parlent français ont choisi d’agrandir le champ des larmes à tous leurs fiefs. Ainsi soit-il.

Nous, humbles parmi les humbles, helvètes de fonds de vallées, soldats perdus, spadassins du Ciel, traine-rapières, ban et arrière ban de l’Aristotélité, nous levons, déterminés à verser tout notre sang et quelques goutes en sus, contre le vaste dessein impérial et romain de monarchie universelle, entreprise chimérique qui appartient à l’utopie la plus périlleuse pour les âmes libres.

A l’Aristotélité

Tamponné à Genève sur papier récupéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izaac de Genève

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Mar 11 Jan 2011 - 12:26

Citation :
Madame Hersende,

Victor de Sparte, le sir mandaté par l'Empereur pour discuter avec Genève des conditions du rattachement d'Annecy à l'Empire, m'assure que l'Empereur ne compte pas revenir sur la souveraineté de notre confédération.

J'ai eu un échange avec ce seigneur d'Empire il y a deux jours. Il est disposé à imposer aux savoyards de nous accorder les préalables (fin des proscriptions des genevois et fin des laissez passer discrétionnaires hors périodes martiales). J'ai donc déclaré que dans la condition où l'Empereur garantissait cela, je ne voyais aucune raison légitime à conserver Annecy dans la confédération, hors la volonté populaire des anneciens. Je lui ai proposé de retirer immédiatement les troupes genevoises du canton d'Annecy et d'attendre les élections municipales d'Annecy, dans vingt jours, pour laisser les anneciens de souche décider de leur destin dans ou hors de la confédération. Malheureusement, il a balayé le sujet des élections d'un revers de main rapide. Il n'a peut-être pas confiance en la volonté des anneciens de souche pour rentrer dans le duché et l'Empire- j'ai pourtant assuré monsieur de Sparte qu'aucun "immigré" de fraiche date ne voteraient, laissant ce devoir qu'aux anneciens de souche, en halle par exemple -. Je n'ai donc pas insisté et laissé de coté le sujet des élections libres à Annecy. Nos troupes attendent donc le bon vouloir de l'Empereur pour rentrer à la maison.

Mais demain est un autre jour... et les quatre armées franco savoyardes ont attaqué nos rangs ces trois dernières nuits. En dépit de la trêve dominicale. Nous n'avons pas rompu.

J'ai le sentiment que l'Empereur et monsieur de Sparte ne sont pas en mesure d'imposer la volonté impériale à ses duchés et particulièrement à celui de Savoie, qui considère toujours que poutrer c'est juger.

respectueusement

I
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brubrulegueux

avatar

Nombre de messages : 12
Ville : Lausanne
Date d'inscription : 22/06/2010

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Ven 14 Jan 2011 - 16:06

Soudain, alors que le fourbe chancelier de Genève entrait dans la cité d'Avignon, un cavalier pointa son arbalète et tua le pigeon, déchirant le mot !

Il démonta de cheval et bousculant le chef des Lions de Judas se précipita en salle d'audience du Marquis et de la Comtesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garde marquisal



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Sam 15 Jan 2011 - 1:01

Décidément l'entrée du château était l'objet de bien de l'agitation en ce moment, alors que Mateù n'avait qu'une envie, c'est de pouvoir finir tranquillement la bouteille de vin qu'il avait reçu de sa tante bourguignonne. Mais pour ça il ne fallait pas que le sergent passe, parce que Mateù aurait fini dans les cachots de la caserne...

Et voilà que des pigeons arrivaient régulièrement. Oh le travail n'était pas bien compliqué, enfin en principe... Parce qu'essayer d'attraper ces sales bestioles qui ne voulaient pas se laisser faire, faut dire que lui il avait de grosse paluches, pas comme ceux du pigeonnier marquisal... D'ailleurs pourquoi ils venaient ici ces pigeons? D'habitude les volatiles arrivaient à la Chancellerie où il y avait des gens habitués à leur retirer leurs messages. Mais lui Mateù, il n'y connaissait rien. Les pigeons, il les mangeait rôtis...

Alors le Chancelier Comtal était venu, mais depuis Mateù avait réceptionné plusieurs messages, qu'il avait soigneusement gardés, d'ailleurs, de même que le pigeon qui émettait un roucoulement bizarre, pas comme nos pigeons chez nous, moins... plus... enfin il n'aurait pas su dire, mais bizarre. D'après Tonio, l'autre garde, c'était un pigeon helvête...

Et le pigeon helvête ça faisait 4 jours qu'il était là. Mateù commençait à s'y attacher. Il lui jetait des petites miettes de pain et l'oiseau les picorait puis roucoulait bizarrement... Entre deux godets, Mateù lui jetait des regards en biais et se demandait comment le faire approcher...

Soudain un bruit d'arbalète - ça il n'y avait pas moyen de se tromper - et le pigeon, dans l'entrée du poste de garde, raide mort, transpercé par un carreau. Un furieux lui demanda de voir le Marquis et la Comtesse. Mateù faillit lui répondre vertement, d'autant plus qu'il avait déjà vidé la moitié de sa bouteille et que le pigeon - son pigeon! - gisait dans l'entrée, quand il aperçut la croix sur la poitrine du personnage qui lui parlait. Une croix telle celles que la Marquise avait distribuées aux alliés l'année dernière!

Rectifiant sa position, essayant de cacher la bouteille, le garde s'approcha du visiteur :


Messire, vous désirez vous entretenir avec Sa Majesté et Sa Grandeur Illustre? Je vais faire avertir immédiatement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brubrulegueux

avatar

Nombre de messages : 12
Ville : Lausanne
Date d'inscription : 22/06/2010

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Sam 15 Jan 2011 - 12:42

Confiant son arbalète au garde, ainsi qu'une bouteille de groggygnolet, le cavalier lui murmura:
-désolé pour le pigeon, mais pour l'ambassadeur je l'aurai volontiers... humm. Bon je vais en salle d'audience, je connais le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvain



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Sam 15 Jan 2011 - 13:13

Yvain avait été prévenu de la visite d'un des valeureux guerriers qui avaient contribué à la défense de la Provence au printemps. Quittant son bureau, il se précipita au poste de garde et accueillit le visiteur.

Messire, dit-il en s'inclinant. Bienvenue en Avignon. Je suis le secrétaire particulier de Sa Majesté. On me dit que vous souhaitez La rencontrer ainsi que Sa grandeur Ladoce?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Sam 15 Jan 2011 - 14:11

Arrivant sur ces entrefaits, il sourit en voyant Bru s'énerver, il se rapprocha de lui et lui posa la main sur son épaule :

Du calme mon ami, cela ne résoudra pas les soucis de notre pays et rends ce pigeon au messire il va avoir besoin de nourriture pour rentrer chez lui.

Se retournant vers le secrétaire particulier, il lui tendit la main.

Bonjour messire, je m'appel Blue de Montbazon Navailles, je suis lausannois, je fais partie des volontaires venu ainsi que mon ami pour défendre la provence l'année dernière.

J'aimerai pouvoir m'entretenir avec sa majesté et toutes les personnes qui voudront bien écouter ce que j'ai à dire sur les évènements qui secoue l'helvétie en ce moment même.


Inclinant la tête légèrement en avant, il lui sourit, regardant du coin de l'oeil Bru, se demandant bien ou il caché sa louche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvain



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Genève foréveure   Sam 15 Jan 2011 - 19:15

Yvain s'inclina devant le nouveau visiteur :

Si vous voulez bien me suivre, je vais vous conduire tous deux au bureau de la Marquise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Genève foréveure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Genève foréveure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débutant Armée Esprits de la Forêt
» L'homme arbre qui cache la forêt (ou l'inverse)
» Les chants de la forêt
» [RP] Le Très Grand Tournoi de Genève
» [Décor] Forêt automne/hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: Entrée d'Avignon :: Entrée de la ville-
Sauter vers: