AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le bal!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
LedZeppelin

avatar

Nombre de messages : 1331
Date d'inscription : 30/11/2007

Feuille de personnage
Nom: de Villaréal
Prénom: LedZeppelin
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 4:42

Eavan a écrit:
Votre Grandeur, le banquet fut un délice. Quand à la soirée, le mieux serait d'avoir un cavalier, mais le mieux est l'ennemi du bien dit-on.

Je vous proposerais bien de vous aider à tailler un chemin dans cette foule mais l'on pourrait le prendre au sens propre et cela me ferait une réputation exécrable


LedZeppelin éclate de rire sous l'idée de la Baronne lui taillant un chemin dans la foule avec ... sa lame sûrement.

Pour ce qui est d'un cavalier j'en ai été aussi démunie que vous en cette soirée.

J'espère vous revoir bientôt !


La Comtesse s'éclipse sur un dernier salut et trouve un endroit ou s'asseoir sans donner l'impression désastreuse de trop faire tapisserie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred1003
Procureur de la CSMP
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 7:10

Fred avait pu désormais entendre la voix de cette si charmante dame, voix qui d’ailleurs était plutôt agréable à écouter.
Citation :
"Bonsoir Monseigneur Fred de Cianfarano, je suis Mme Donzelle, bourgeoise du Canton Souverain de Genève, ravie de vous rencontrer."
« Je suis ravi également de vous rencontrer et c’est un honneur pour moi de faire ainsi votre connaissance ».
« Par contre laissez tomber le Monseigneur, Fred, suffira amplement »

Il lui fit alors un sourire

« Canton Souverain de Genève vous dites ?, je ne connais malheureusement que de nom, n’y ayant jamais été ».
Une fois que l’amie de celle-ci s’était présentée il écouta de nouveau Mme Donzelle et lui répondit.
Citation :
"C'est avec plaisir que j'aurais accepté votre invitation, mais malheureusement, je ne peux me résoudre à laisser ma chère amie, Chrysopale, seule ici. En revanche je me ferais une joie de vous rejoindre plus tard dans la soirée, dès que Chrysopale et moi aurons fini de nous amuser !"

« Mais je vous comprends Ma Chère, cela est tout à votre honneur, je me ferai une joie de vous voir me rejoindre un peu plus tard dans la soirée, ne vous inquiétez pas pour cela ».
Il trouva alors cette jeune femme du Canton Souverain de Genève et son amie, vraiment très sympathiques .
Citation :
"Excusez-moi de vous dire ça, mais votre conjointe ne prendrais pas mal notre aparté ?"
« Ne vous excusez point, je comprends votre question, ne vous inquiétez pas au sujet de notre aparté, je l’en ai d’ailleurs tenu informé avant d’oser venir vous rejoindre et elle en a était tout à fait d’accord ».
« Si vous le désirez, je vous la présenterai ainsi que mes deux petites sœurs, Esmerine et Chacha.

Fred De Cianfarano, si heureux de continuer de discuter avec Mme Donzelle qui était fort charmante, espérait que celle-ci se joindrait finalement à lui . . .



Dernière édition par Fred1003 le Lun 8 Déc 2008 - 15:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torqual

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 13:50

Le jeune Riwan n'avait pas changé, cet air toujours aussi sérieux pour son âge, et pourtant on lisait dans ses yeux et devinait en lui toujours la même espièglerie vivace.

Citation :
Ah Messire de Torqual, vous allez enfin pouvoir faire la connaissance de Madame ma Mère. Préparez vos chevilles.
Houlala, comment faudra t'il que je l'appelle? Que dit t'on pour une princesse? Majesté, excellence...?

DuchesseSherry profita de se moment pour prendre congé et lui proposer un "écrasage" de pieds plus tard dans la soirée. A la fois chagriné de la voir partir, mais reconnaissant de lui laisser un échappatoire concernant cet excercice de danse mondaine auquel il n'entendait rien, il lui répondit:

Mais je vous en prie madame, j'imagine combien vous devez être sollicitée, je vous dis donc à plus tard.

Puis se retournant vers Riwan.

Vois tu mon jeune ami, tout mal fagotté dans ma tenue militaire, à peine plus présentable que lorsque nous nous rencontrâmes en Orléans, je suis maintenant le nouveau chancelier d'Artois. Belle promotion n'est ce pas?^^ Et si je ne suis pas des plus à l'aise dans les mondanités, c'est que la diplomatie artésienne prends un tour plus concret et pragmatique. J'ai rencontré notre magnifique DuchesseSherry peu après ma nomination et elle m'a invité, me voila donc perdu ici.

DuchesseSherry partie, mon jeune collaborateur Erel , comme un poisson dans l'eau, à disparu lui aussi au sein de la foule... Me voici entre tes mains, ta dette sera plus que largement payée si tu m'aides à faire mes premiers pas ici. Je ne crois pas m'être jamais trouvé si perdu, même au milieu des plus sanglantes batailles, ni même quand on me laissa croupir dans les geôles orléanaises après le départ des troupes bretonnes! Et crois moi, j'ai eu droit à un traitement de faveur las bas, mais ma grande carcasse a survécu, c'est l'essentiel^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riwan Nathan

avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/11/2007

Feuille de personnage
Nom: de Brocéliande
Prénom: Riwan, Nathan
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 15:04

La belle Dame partait. Sans un mot, juste un geste... J'avais bien raison, il faut être trsè bas pour partir ainsi devant un Prince. Je ne lui jeta donc aucun regard. Si j'avais su qui elle était, enfin ce qu'elle faisait et surtout avec qui, j'aurais agi bien différemment.

Torqual semblait inquiet du protocole à suivre. Mais j'avais l'impression que cette inquiétude était surtout un jeu pour lui.
Majesté ? Le strict respect des convenances exigerait que vous attendiez son mariage avec Sa Majesté le Marquis. Mais l'habileté diplomatique vous autorise à transiger avec ces convenances. On s'en fiche des convenances, du moment qu'on fait plus que ce qu'elles exigent.
Vous pourriez l'appelez "Votre Altesse".
Mais inutile de vous tracassez, dés que je vous aurais présenté elle vous ordonnera de l'appeller Driweg.



Il était devenu Chancelier d'Artois ? Je n'en croyais pas mes oreilles. Habitullement je juge bien les gens; et je l'avais classé parmi les gens de la force brute. Un genre de Coldtracker, en mieux forcément.
Chancelier !! Mazette ! Lorsque nous nous sommes rencontrés, vous étiez persona non grata en Artois. Mes plus sincères félicitations.
Dois-je en conclure que la volonté des artésiens de récupérer leurs biens n'est pas oublier ?
j'avais bien pris soin de vérifier qu'aucun lévaniste ne nous écoutait avant de dire ces mots.

Peu de temps après sa réponse maman arrive.
Ah Madame ma Mère, vous voilà. Je lui fais un doux baisemain en lui jetant un regard aimant... et sincère, si si.
Madame, permettez moi de vous présenter Messire de Torqual. Ce gentillhomme Artésien m'a sorti des geôles d'Orléans. Je lui dois ma vie.
Je fais alors un profond salut au dit-sauveur.
Messire de Torqual, je vous présente Madame ma Mère, la Fille unique du Grand-duc de Bretagne, la promise du Marquis le maître de ses lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 15:20

La Princesse bretonne ouvrit tout grand ses beaux yeux d'émeraude en entendant son fils lui présenter le grand brun qui lui faisait face. Driweg prit sa main sans hésitation et la serra dans les siennes :

_ "Messire de Torqual, c'est une grande joie de vous rencontrer. Aucun mot ne peut exprimer la gratitude que j'ai pour vous à la lumière de ce nouvel évènement. Considérez que sa dette est ma dette. Vous pouvez m'appeler Driweg et me demander ce qu'il vous plaira. J'ajoute que vous êtes éternellement le bienvenu en Bretagne où vous pourrez séjourner autant de temps que vous le souhaiterez en mon château sur les terres d'Anast."

La poupée aux interminables boucles d'or ne savait pas que dire d'autres. La vie de son fils, voilà encore une dette qu'elle ne pourra jamais payer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torqual

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 16:37

Face à l'étonnement du jeune prince, le vieux borgne lacha un de ses sourires carnassiers...

Et oui mon jeune ami, mais les temps changent, et je ne lache jamais prise. L'Artois redevient peu à peu une terre de liberté. La ou régnait la corruption, des hommes neufs tentent de rétablir l'honneur et la dignité du peuple artésien. Reprendre notre bien, Compiègne? Non... Le temps des guerres est passé... Mais regagner notre souveraineté, notre liberté sur notre propre sol, ça oui, sans consessions.

Une magnifique dame arriva à cet instant précis, la mère du prince. Alors qu'il révisait mentalement le protocole à appliquer, il fut devancer par la dame qui lui pris la main avec simplicité en le remerciant d'avoir sauver son fils.

Votre altesse, je n'ai fait que ce que me commandait mon coeur, j'ai agis au nom de cette liberté pour laquelle je me suis toujours battu. Il ne saurait être question d'une quelconque dette entre nous!^^ Je fus mille fois récompensé de rencontrer le prince Riwan et de le savoir en sécurité. J'ai une multitude d'enfants, je comprends ce que c'est de craindre pour la chair de sa chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 17:21

Driweg sourit chaleureusement à Torqual et lui rendit l'usage de sa main.

_ "Je suis heureuse de voir que mon fils est apprécié par de bonnes gens. Pensez à ma proposition si toutefois une petite retraite en Bretagne vous tentait."

La Princesse était d'humeur câline. Elle aurait voulu pouvoir encore se pencher vers la petite tête blonde de Riwan pour le serrer contre elle mais l'enfant avait trop grandi. A 16 ans il pouvait déjà regarder sa mère dans les yeux sans avoir à se tordre le cou. Sans raison précise, elle eut alors une pensée pour feu Ryan et son cœur se pinça. Elle se figea et son regard se perdit dans le vague. Elle n'entendait plus la musique de l'orchestre. Elle n'était plus en Provence. Puis tout revint soudainement. Prise d'un petit vertige, elle posa une main blanche sur le bras de son fils. Une question survint à son esprit : où était passé ce chevaleresque Comte d'Apt ? Elle jeta quelques discrets coups d'œil autour d'elle à sa recherche. Il ne semblait pas être dans la salle de bal.
Elle s'excusa auprès de Torqual et de Riwan :


_ "Messires, je vais m'asseoir un instant. Revoyons-nous plus tard, voulez-vous ?"

Puis elle s'éloigna d'un pas léger.

La Princesse demanda une chaise qu'un valet s'empressa de lui apporter, ainsi qu'un verre de vin. Elle était de nouveau seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torqual

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 17:28

Je vous en prie votre altesse.

Et la dame s'en fut... Hochant la tête d'un air intrigué, Torqual laissa échappé à voix basse en direction de Riwan:

Ta mère semble bien mélancolique ou c'est juste une impression?

Se retrouvant seul avec le prince, le vieux borgne eut une idée lumineuse...

Bon, jeune prince, et si nous allions nous servir à boire, qu'en dis tu?^^ Au fait, as tu toujours le poignard cambrésien que je t'avais donné? Voudrez tu que je te montre quelques "coups du renard" qui te rendront redoutablement efficace avec une telle lame?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
max_xyl

avatar

Nombre de messages : 126
Province : Provence
Ville : Forcalquier
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Province:

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 20:19

Max enchainait danses sur danses, dans un toubillonnement de plus en plus ennivrant, Les rires de sa cavalière lui procurait de plus en plus de plaisir.
Il avait tout oublié, seule comptait la musique qu'ils suivaient aveuglement.
Ils étaient parti pour suivre jusqu'à la dernière note !
Il était heureux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heloïse

avatar

Nombre de messages : 23
Ville : Ais
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom: Beogora-Bertry
Prénom: Héloïse *Ascram*
Province: Provence Libre

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 20:37

Elle sirotait son hypocras, un air de béatitude empreint sur le visage, lorsqu’arriva son époux…. Elle s’étrangla à demi, cacha l’objet du délit - c'est qu'il serait capable de la traiter d' "alcoolique pas anonyme" - attrapa au hasard un verre rempli d’un liquide couleur de miel, et lui fit étalage de sa parfaite dentition.

Petite révérence guillerette, puis :

As-tu vu que mon archevêque est là ? Ne devrait-on pas aller la saluer ?
Pourquoi n’as-tu pas dit à Yunette de venir boire un verre ?
Et c’est quoi, ces danses ?
J’ai envie d’une volte, moi ! Une danse qui sautille, gaillarde, à la Provençale ! la vie quoi !


Ayant dit, elle goûta au contenu d’or pâle de son verre, et resta surprise, claquant la langue pour en mieux apprécier la saveur, et s’exclama :

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? C’est divinement bon !

Tendant le verre à Alexis pour qu’il y goûte, elle le regarda tendrement, se demandant comment il pouvait supporter ses bavardages intempestifs et ses sautes d’humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingeburge

avatar

Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Nom: von Ahlefeldt
Prénom: Ingeburge
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 22:37

Ingeburge demeurait silencieuse, les pensées ailleurs. La musique, le bruit des conversations, les verres qui s'entrechoquaient se mêlaient dans sa tête et finissaient par lui donner la nausée. Elle était soudainement très lasse, contrecoup de sa fatigue, de la route, de la déception et du brouhaha ambiant. Et la chaleur et les odeurs n'arrangeaient rien.

Elle se contenta d'aquiescer vaguement aux propos de Led, à demi consciente qu'elle ne pourrait pas rester davantage debout.
L'apparition d'Eavan tout près d'elle et sa révérence la tirèrent pour un temps de sa torpeur. Elle tendit machinalement la main gauche et souffla :

_ Baroùna Eavan...

De petites lueurs semblaient danser devant elle et elle cligna des yeux à plusieurs reprises.
LedZeppelin salua alors la jeune femme d'un ton enjoué et Ingeburge plaqua un sourire de circonstance sur son visage. L'Aixoise prit congé d'elles, ressentant le besoin de se reposer et la Princesse répondit :

_ Le plaisir fut partagé. A très bientôt sans doute.

Elle se tourna alors vers la Baronne de Salon-de-Provence et déclara :
_ Je suis bien heureuse ma dame de croiser en cette sinistre journée un visage ami. Je serais déjà partie depuis longtemps si je ne m'étais pas en tête de trouver Deminerve. Je ne perds donc pas au change puisque j'ai le plaisir de vous recroiser.

Elle ajouta, une pointe de nostalgie dans la voix :
_ Il y avait bien longtemps que je ne vous avais point vue... Tout est tellement embrouillé dans mon esprit que je suis bien incapbale de dater notre dernière rencontre.

Elle eut un petit sourire triste et regarda à nouveau les danseurs évoluant sur le parquet de la salle de bal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eavan

avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 29
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 03/06/2007

Feuille de personnage
Nom: Gaelig
Prénom: Eavan Maeve
Province: Prouvenço

MessageSujet: Re: Le bal!   Lun 8 Déc 2008 - 23:00

Ah plus que 5 bagues sur 10, mais laquelles ... soudain elle remarqua que l'une était différente des autres. Un sacré indice que la Princesse de Cologne venait de lui fournir. Elle effleura la pierre du bout des lèvres sans toutefois la toucher, bien entendu, baver sur une bague épiscopale n'était guère correct.

Ingeburge avait l'air ... le mot exact échappait à la jeune Baronne qui se tenta pas plus de perçer ce mystère, là encore c'eut été impoli.


Je suis bien heureuse ma dame de croiser en cette sinistre journée un visage ami. Je serais déjà partie depuis longtemps si je ne m'étais pas en tête de trouver Deminerve. Je ne perds donc pas au change puisque j'ai le plaisir de vous recroiser.

Il y avait bien longtemps que je ne vous avais point vue... Tout est tellement embrouillé dans mon esprit que je suis bien incapable de dater notre dernière rencontre.


Eavan sourit.

Votre Altesse, je crois bien que cela remonte au baptème de Christys et Namaycush à Dax, Duché de Gascogne ... Cela me semble être vieux d'une éternité. Il s'est passé tant de choses depuis.

Les derniers mots furent empreints d'une tristesse soudaine et inhabituelle qu'Eavan masqua sitot qu'elle en eut conscience. Son départ de l'Ost, la disparition de Christys, à ce que l'on disait ...

Je suis ravie moi même de vous croiser ce soir. Je suis par contre au regret de ne pouvoir vous renseigner davantage sur la localisation de votre vassal Monseigneur. Il est insaisissable.

D'autant plus qu'ils étaient un peu en froid. Mais cela s'arrangerait, la jeune femme l'espérait sincèrement, considérant tout de même le Maitre d'Armes comme un de ses plus anciens amis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erel

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 27
Province : Béarn
Ville : Tarbes
Date d'inscription : 18/08/2008

Feuille de personnage
Nom: de Dénéré
Prénom: Erel
Province: Béarn

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 4:11

Et voilà Erel s'était perdu. Non content d'avoir voyagé auprès de Torqual, son nouveau Chancelier, le jeune Seigneur d'Herlies s'était totalement perdu parmi la foule.

Déjà qu'il avait fait triste mine en voyant que Torqual préférait les chevaux au carrosse pour ce long voyage, il en faisant une encore plus atterrée maintenant que le jeune Dénéré s'était paumé dans tout ce beau monde.
À peine le temps d'échanger quelques mots avec son amie Sherry, que la foule l'avait emporté il ne savait où.

Le jeune noble, élégamment vêtu comme à son habitude, portait aujourd'hui une chemise blanche qui lui collait presque au corps, laissant apparaître les fines courbures de sa musculation de soldat expérimenté, sa peau bronzée ressortant avantageusement ainsi. Au dessus de la chemise légèrement ouverte, le visage fin du bel homme était affublé d'une barbe très courte, fine, dessinée et proche du visage mais entretenue, légèrement cachée par le verre porté à ses lèvres, tandis que son regard bleu clair, qui avait fait qu'on le surnommé le Loup, scrutait les personnes environnantes.

Erel soupira.

Il détestait vraiment ne connaître personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DuchesseSherry

avatar

Nombre de messages : 4471
Province : Poitou
Ville : Poitiers
Date d'inscription : 18/06/2007

Feuille de personnage
Nom: de Marigny Chenaneguène de la Duranxie
Prénom: Déesse
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 7:37

Se calmer. Voilà ce qu'il fallait. Sortir des extrêmes joie-haine absolue du jour, se centrer sur le présent, ses pas, peut-être... D'un autre côté, si on laissait les mécontents hurler parmi le peuple, elle pouvait bien s'opposer docilement en tant que Chancelière contre une politique....

Tout en essayant de faire le vide, son regard croisa des yeux aussi bleus et profonds que les siens, une peau semblablement basanée, jamais encore elle n'avait remarqué telle ressemblance. Un sourire naquit sur le visage aux traits si sérieux. Elle contourna les quelques danseurs, écrasa le pied d'un cavalier bien décidé à ne point céder un centime de passage, forcément, elle le gratifia d'un malicieux sourire, pauvre homme, elle lui laissait volontier sa partenaire aussi charmante fut-elle et enfin glissa sa main dans celle de l'Artésien, l'entraînant au rythme d'une musique choisissant pour eux les pas et qui du coup, leur permettrait de discuter un peu sans une foule les happant au passage.


- Je remarque à peine que nous pourrions passer pour frère et soeur!
souffla-t-elle pour rire, sachant tout comme lui qu'il en n'était rien.

- Alors dis-moi mon bel ami... l'Artois... heureux? demanda-t-elle simplement mais de façon sincèrement intéressée, à ce cher Erel avec qui elle avait partagé des rêves pour la Provence et le Béarn, puis une amitié qui avait saisi que ce trésor là vivait au-delà des frontières, des idéaux Provinciaux, et se muait dans ce qu'on appelait si joliment l'être humain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baronnie-de-beuil.xooit.com/portal.php
Chrysopale

avatar

Nombre de messages : 51
Ville : Toulon
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
Nom:
Prénom: Chrysopale
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 10:38

Chrys vit le sieur Fred s'approcher de Mme Donzelle et elle pour inviter son amie à danser. Quelle ne fut pas sa surprise, alors qu'ayant indiqué son intérêt pour la danse un instant plus tôt, de la voir refuser un cavalier par peur de la laisser seule!

- Je ne peux me résoudre à laisser ma chère amie, Chrysopale, seule ici. En revanche je me ferais une joie de vous rejoindre plus tard dans la soirée, dès que Chrysopale et moi aurons finis de nous amuser !

Dès qu'il lui fut possible de répliquer, elle n'hésita pas. Posant une main sur son bras, elle lui dit en souriant.

Mais voyons donc chère amie, que nenni! Ne vous privez pas du plaisir de la danse rien que par égard pour moi. Faites donc!
Pour tout vous dire, je commençais à trouver l'air ambiant assez lourd, et prendre l'air quelques minutes me fera le plus grand bien j'en suis sûre.
Nous nous retrouverons un peu plus tard. Profitez donc de cette chance qui vous est accordée, de danser, et avec un Cianfarano de surcroît!


Elle sourit à ses deux amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 15:01

La Princesse de Bretagne refusa le énième verre qu'un serviteur vint lui proposer. Elle en avait bu assez. Il manquerait plus que cela l'empêche de danser ! Comme elle sentait ses grands yeux d'émeraude se fermer, Driweg quitta sa chaise pour faire quelques pas dans la foule. Les discussions allaient bon train. Certaines personnes souriaient sur son passage alors que d'autres baissaient la voix. Elle allait finalement se diriger vers les jardins lorsqu'elle repéra un visage qui ne lui était pas totalement inconnu. Sans toutefois parvenu à lui donner son nom, elle observait Erel de Dénéré. Où avait-elle bien pu voir cette tête ? N'était-ce pas sur une peinture chez sa tante Aliéniore ou chez son amie Juallia ? Brûlante de curiosité, la jolie poupée blonde l'approcha :

_ "Bonjour Messire. Je suis Driweg Aliéniore de Brocéliande. Pardonnez-moi de vous aborder d'une manière si cavalière mais votre identité m'interroge beaucoup... Me donneriez-vous votre nom, que je sache enfin d'où vient cette impression de déjà vu ?"

La future Marquise lui sourit chaleureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 15:03

La danse finie, le temps de saluer la promise, Sainte-Maxime parti retrouver l'astre rayonnant.
Tout près d'elle une autre planète tournoyait dans tous les sens, visiblement la Lune ne s'était pas encore levée sur les nuits du petit brun de Provence.

Tolosa s'accroupit alors pour se mettre à sa hauteur et lui dit avec un sourire rassurant : Bonser toi ! cela fait depuis longtemps que l'on ne s'est plus revu.
Il se rappelait alors des histoires de toupie et de pirates, c'était... il y a quelques temps déjà pourtant. Souvenir impérissable, comme au temps présent.
Revenir en haut Aller en bas
Mme Donzelle

avatar

Nombre de messages : 9
Province : Schweizerische Eidgenossenschaft - Confédération Helvétique
Ville : Genève
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Nom: Amalya
Prénom: Ivanovna
Province: Schweizerische Eidgenossenschaft - Confédération Helvétique

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 17:05

Fred semblait être un jeune homme fort sympathique, et elle avait hâte de passer du temps avec lui, pour mieux le connaître.

"Oh, vous savez je suis qu’une simple Dame de Genève, rien de plus, hormis le fait que je fasse partie de l’équipe du tribunal. Par contre moi je suis avec un Cianfarano, charmant, cela n’arrive pas à toutes ces Dames."

Mme Donzelle pensa qu’il ne faudra plus qu’elle l’appelle par son titre.

"Comme je le disais toute à l’heure à Chrysopale, Genève est une ville paisible, il y a une bonne ambiance. En ce moment des tensions règnent avce la Franche-Comté, mais d’ici peu cela sera passé."

Elle laissa Chrys se présenter rapidement à Fred, qui semblait déjà l’avoir vu. Puis en écoutant les propos de son amie, elle esquissa un sourire. Elle s’adressa à Chrysopale :

"C’est gentil, merci Chrys, c’est vrai qu’il commence à faire un peu chaud, mais je préfère cela au voyage que j’ai enduré hier. Je viendrai vous retrouvez plus tard dans la soirée."

Mme Donzelle se tourna vers Fred et lui annonça :

"Allons-y, nous reviendrons voir Chrysopale plus tard. Où m’emmenez-vous ? Danser, boire un verre, discuter ? Je suis ouverte à toute proposition.

Tant mieux, car je ne veux pas qu’il y ait de malentendu entre elle et moi."


Mme Donzelle passa son bras dans celui de Fred, en toute amitié, se retourna, fit un clin d’œil à Chrysopale puis commença à avancer.

"Si vous le voulez, je ne connais presque personne de la région."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riwan Nathan

avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/11/2007

Feuille de personnage
Nom: de Brocéliande
Prénom: Riwan, Nathan
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 17:26

Maman semblait avoir un accès de faiblesse. Encore. Elle s'en va. Ca m'inquiète.
Mon sauveur me sort de ma torpeur.
[hahaha]
Maman mélancolique ? Mais non, elle est juste fatigués du voyage et des émotions.
Ca me gênait de mentir à un ami; mais je ne pouvais prendre le risque de révéler une des faiblesses de Maman.

Votre poignard ? Mais bien sûr ! Il n'est jamais loin. Je l'ai laissé dans mes appartements... ce n'est guère pratique pour danser.

Me montrer quelques coups ? Ce serait un Honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torqual

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 17:46

Alors viens me voir à l'ambassade demain avant que je ne m'en retourne en Artois, je me ferai un plaisir de t'enseigner l'art du couteau... Un art qu'on n'enseigne pas aux nobles, mais qui peut la sauver la vie!^^

Maintenant que tu m'as conduit auprès du "ravitaillement", je te libère de ta corvée jeune prince. Je suppose que tu as une multitude de conquêtes à entretenir plutôt que de servir de nourrice à un vieux soldat éborgné comme moi, tout chancelier qu'il soit!^^

J'ai été heureux de te revoir, de constater que tu deviens un solide gaillard et de connaître ta mère. Ce fut un honneur pour moi jeune prince.

Quel dommage que tu n'ais pas été le chambellan de Bretagne, cela m'aurait sans doute évité quelques soucis... Mais il faut croire que la Bretagne était plus satisfaite de me voir quand elle cherchait des soldats pour défendre sa liberté, que de me voir arriver comme chancelier chez elle. On m'a fermé la porte à la figure sans vouloir me donner accès à l'ambassade d'Artois, la ou même les chanceliers du domaine royale m'accueillent avec les formes d'usage...

Les temps changent comme on dit!^^ Mais ne t'inquiètes pas, si cela gèle les relations entre nos deux pays, ça n'enlève rien à l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erel

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 27
Province : Béarn
Ville : Tarbes
Date d'inscription : 18/08/2008

Feuille de personnage
Nom: de Dénéré
Prénom: Erel
Province: Béarn

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 18:43

- Je remarque à peine que nous pourrions passer pour frère et soeur!

À cette remarque, Erel sourit. Il était heureux de ne plus être seul, et surtout, d'être en compagnie de son unique amie provençale, Sherry. Le jeune Dénéré ne put s'empêcher tout de même d'observer la Donà, et que malgré le ton d'humour de son amie, il trouvait qu'en certains points, ils se ressemblaient.

- Alors dis-moi mon bel ami... l'Artois... heureux?

Il sourit une nouvelle fois.

-Oui très... L'Artois, quoi qu'on en pense, une fois qu'on y a été on s'y attache, et alors un retour s'impose. Le Loup comme on le surnommait hésita, puis rajouta. Et puis l'appel de l'amour aussi, il m'a été fatal en un sens!

Pas le temps de parler plus qu'une charmante Dame, habillée d'une manière plus qu'élégante, qui montrait par là sa noblesse certaine, s'avança vers lui. Le Seigneur d'Herlies la regarda avec ses yeux saphirs, ce visage ne lui était pas inconnu, pourtant il était certain de ne l'avoir jamais rencontré. Lorsque celle-ci s'adressa à luy, Erel lança d'abord un regard interrogateur vers son amie Sherry puis se reconcentra sur la Dame.

_ "Bonjour Messire. Je suis Driweg Aliéniore de Brocéliande. Pardonnez-moi de vous aborder d'une manière si cavalière mais votre identité m'interroge beaucoup... Me donneriez-vous votre nom, que je sache enfin d'où vient cette impression de déjà vu ?"

Driweg Aliénore de Brocéliande...? D'un coup, il se rappela de qui il s'agissait. Le jeune homme ne l'avait jamais rencontré, cependant, il avait vu un portrait d'elle il ne savait plus où, et avait entendu parler d'elle.

-Bonjour Altesse, dit-il en s'inclinant légèrement, c'est un honneur de faire votre connaissance. Je suis Erel de Dénéré, demi-frère d'Arielle de Gilraen de Dénéré ou encore cousin de Fitzounette de Dénéré Penthièvre. Mais je ne vous citerai pas toute ma famille pour vous éviter de vous endormir, rajouta-t-il en souriant.
Je ne crois pas que nous nous soyons déjà rencontrés, mais il est fort possible que quelques traits familiaux vous donne une impression de déjà vu.

Le Dénéré resta cependant non loin de Sherry, quelque peu étonné de faire une telle rencontre ici. Il faut dire que bien que noble, il s'intéressait peu aux mondanités de sa classe et était donc souvent le dernier au courant de tel ou tel évènement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred1003
Procureur de la CSMP
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 21:51

Citation :
"Oh, vous savez je suis qu’une simple Dame de Genève, rien de plus, hormis le fait que je fasse partie de l’équipe du tribunal. Par contre moi je suis avec un Cianfarano, charmant, cela n’arrive pas à toutes ces Dames."

"Allons-y, nous reviendrons voir Chrysopale plus tard. Où m’emmenez-vous ? Danser, boire un verre, discuter ? Je suis ouverte à toute proposition.

"Tant mieux, car je ne veux pas qu’il y ait de malentendu entre elle et moi."


"Si vous le voulez, je ne connais presque personne de la région."

Fred De Cianfarano était fort heureux de continuer la conversation avec cette si jolie jeune femme.

« Mais ma chère, je ne suis qu’un simple marseillais également, vous faites partie d’un tribunal ? Intéressant cela, il faudra m’en dire plus à le sujet ».
« Je vous retourne le compliment, je suis fort heureux de faire connaissance d’une dame si charmante et comme vous le dites, cela n’arrive pas à tout le monde ».

Fred lui fit un grand sourire, il appréciait déjà la compagnie de Mme Donzelle et sa grande simplicité puis il s’adressa également à Chrysopale.

« Merci à vous Chrysopale, je me permets de vous appeler ainsi, nous vous reverrons dans la soirée et si vous êtes libres n’hésitez pas à nous rejoindre, ce sera un plaisir pour nous ».
Il la salua et se tourna ensuite vers Mme Donzelle, souriant.

« Je suis fort heureux de vous avoir à mes côtés désormais, j’espérais vraiment que vous accepteriez ».
« Déjà que diriez vous d’aller boire un verre comme ça nous pourrions faire plus ample connaissance puis enfin nous rendre sur la piste de danse si vous le désirez bien sur ».
« Il n’y aura pas de malentendu entre mon tendre Amour et vous, ne vous inquiétez point, ceci dit, il est vrai que cela pourrait portez à confusion vu votre beauté ma chère ».

Fred lui fit alors un clin d’œil complice puis ils continuèrent d’avancer pour allez prendre une boisson.

« Ensuite je vous présenterai ces trois jeunes femmes qui seront heureuse de vous rencontrer, mais avant tout, nous allons prendre ce verre et vous allez tout me dire sur vous et ce voyage qui n’a pas du être de tout repos ».
Fred De Cianfarano, commanda deux boissons, donna la sienne à Mme Donzelle et il dit.

« Alors, à vous ! A nous ! A notre rencontre ! Et au couple princier si charmant ! ».
Il leva son verre, trinqua avec la si gracieuse Mme Donzelle et but une petite gorgée en la regardant . . .

Citation :
[quote]


Dernière édition par Fred1003 le Mer 10 Déc 2008 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Driweg Aliéniore

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom: De Brocéliande
Prénom: Driweg Aliéniore
Province: Bretagne

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 22:12

Driweg sourit plus largement en entendant le nom de ce mystérieux jeune homme. Sa réflexion fut captivée une seconde par ses yeux bleus. La jeune femme avait toujours eu l'impression que les personnes pourvues d'iris si clairs savaient quelque chose de plus que les autres, comme si Dieu Tout-Puissant leur avait montré quelque chose de si brillant que leurs yeux se seraient brutalement éclaircis à cette vision... Revenant de sa rêverie, la Princesse répondit :

_ "De Dénéré, vous dîtes ? Merveilleux. Nous ne pouvons être qu'amis."

La poupée blonde sourit gentiment à DuchesseSherry qu'elle sembla découvrir, toute plongée qu'elle était dans son interrogation au moment d'aborder Erel. Elle hocha la tête et s'excusa un peu honteuse :

_ "Oh ! Je n'avais pas fait attention que vous étiez en discussion, je suis navrée. Je ne vous dérange pas plus longtemps. Bonne journée..."

Un dernier sourire pour la provençale et à l'artésien puis la fille chérie d'Amalric recula pour rejoindre la tapisserie.

Quel ennuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiii ! Personne pour danser ! Personne pour discuter ! Malheureusement, elle ne pouvait que rester là. Son départ avant la fin des festivités serait fortement mal venu. Pourtant, elle était lasse. Elle jeta un coup d'œil en direction de son fils adoré et désespéra. Il était occupé et semblait s'amuser au milieu de nouveaux amis. Les questions assaillaient son esprit : quand son père viendrait-il la voir ? Quand pourrait-elle parler tranquillement au Marquis ? Où était passé le Comte d'Apt si secourable ? Quand pourrait-elle dormir ? Pourrait-elle rentrer en Bretagne avant son mariage avec Lordfear ? Finalement, elle prit un autre verre de vin. Heureusement que le foie des bretons savait se tenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrysopale

avatar

Nombre de messages : 51
Ville : Toulon
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
Nom:
Prénom: Chrysopale
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 23:25

Chrys vit s'éloigner ses deux amis avec un sourire. Elle voulait se dégourdir les jambes et décida donc de se diriger vers les jardins, où l'air frais la revigorerait.
La foule lui donnait le tournis.

Sherry étant revenue lui rendre Célia, elle décida d'aller faire un petit tour avec elle.

Elles sortirent en direction des jardins.


Dernière édition par Chrysopale le Jeu 11 Déc 2008 - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitwess

avatar

Nombre de messages : 1127
Province : Provence
Ville : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

Feuille de personnage
Nom: Pampalone
Prénom: Anderexia
Province: Provence

MessageSujet: Re: Le bal!   Mer 10 Déc 2008 - 23:50

Après avoir lambiné un certain temps dans la salle de banquet, hésitant quant à aller jeter un oeil sur la salle de bal, la curiosité l'avait finalement emportée et Anderexia était entrée pour regarder quelques danses.
Elle n'était pas dans une forme olympique après son "accident", aussi ne songeait-elle pas à danser. De toutes façons, elle n'aimait pas la promiscuité de la danse, les odeurs, les haleines parfois très chargées, la crasse... Elle ne dansait qu'avec son époux, ou les quelques personnes qui avaient sa confiance.

Elle observait les danseurs, souriait de voir certains si maladroits que leurs cavalières en grimaçaient, les pieds sans doute écrasés. La future souveraine semblait avoir un carnet de bal bien rempli. Au moins cela la distrayait-elle dans ce Comté inconnu dans lequel elle se voyait imposée.
Anderexia ne savait pas pourquoi, mais il émanait de la bretonne une force froide, mais aussi une certaine fragilité qui lui inspirait de la sympathie, peut-être était-ce dû à son teint diaphane si rare en Provence. Ce n'était pas faute d'essayer de se préserver du soleil, la peau claire était recherchée par les nobles, mais il était difficile d'échapper à ce damné soleil de Provence qui les réchauffait l'hiver mais grillait parfois la végétation estivale.

La juge continuait son tour d'horizon, lorsque ses yeux s'arrêtèrent sur une silhouette de profil, toute de noir vêtue. Elle reconnut rapidement le Primat, et se dirigea dans sa direction, évitant les danseurs maladroits qui ne géraient pas leur trajectoire.

Ingeburge était en conversation avec la baronne Eavan, mais ne semblait pas très en forme. La chaleur du lieu ne devait pas aider, ni l'odeur de fennec qui s'en dégagerait bientôt.

Elle fit une révérence pour saluer comme il se devait la Princesse de Cologne.

Votre Altesse, c'est un plaisir de vous voir en Provence, vos apparitions se font trop rares. Mais je sais que la Provence est loin d'être le seul Comté qui dépende de vous.

Anderexia adressa également un sourire à Eavan qu'elle avait croisée plus tôt au banquet.

J'espère ne pas vous interrompre, mais je tenais vraiment à vous saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bal!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bal!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Avignon :: VILLE D'AVIGNON :: Grande place d'Avignon-
Sauter vers: